Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
Bonjour à tous et toutes,

Tout d'abord j'adresse un grand merci à toute l'équipe du Comité d'Oniris sans qui ce texte n'aurait pas vu le jour et se serait morfondu dans les tiroirs glacés d'un disque dur sans même un coin de cheminée ni une peau de bête pour le réchauffer.


Troupi
a aimé beaucoup +
Vous n'avez pas senti le travail et j'en suis ravie. Ravie également que vous ayez passé un bon moment à la lecture de ces trimètres romantiques.
Merci beaucoup pour votre appréciation.

Hananke

sans notation
Travail colossal effectivement que l'écriture de ces trimètres. Vous voyez un style télégraphique là où ma plume sentait plutôt un léger tangage comme celui que l'on ressent sur un bateau amarré. « La poésie n'est pas complication ou torture des mots mais simplicité » Pourtant ce texte est simple mais j'avoue avoir aimé jouer avec ce rythme d'autant plus qu'aucun auteur n'avait (à ma connaissance) eu le culot d'écrire un poème en rythme ternaire exclusivement. J'avais envie de jouer avec les mots et la cadence, j'y ai pris grand plaisir, plaisir aussi à le soumettre aux lecteurs Oniriens. C'est vrai que j'aime me torturer les méninges et oser des trucs improbables. Trop de simplicité m'ennuie. Un canevas avec trois couleurs me lassera vite alors qu'un plein panier d'écheveaux nuancés pour une trame complexe me ravira.

Alexandre
sans notation
Vous êtes resté de marbre, donc froid, au coin de mon âtre pourtant bien accueillant. Tant pis pour moi, j'ai joué, j'ai perdu, mais je suis contente d'avoir trituré ce rythme, que je reconnais fort osé sur tout un poème. J'aime tout essayer et ne suis jamais rassasiée de nouveautés ou de raretés. Je me souviens d'une sextine qui m'a demandé beaucoup d'attention mais donc la découverte en appliquant la forme m'a apporté beaucoup en matière d'écriture. Alors, afin de retrouver votre estime, pour vous peut-être un petit sonnet prochainement, à moins que je ne m'amuse encore à détordre une forme bien tarabiscotée...sourire...

Leni
a aimé bien
Merci d'être revenu sur ta décision de ne pas mettre de notation. Tu as reconnu le travail et je t'en sais gré. Bien sûr que mon texte est corseté mais avec des matériaux relativement souples et les lacets qui assemblent chaque trimètre les uns contre les autres je t'assure que je ne les ai pas noués trop fort pour laisser respirer nos deux protagonistes allongés sur leurs peaux de bêtes.
Merci aussi d'avoir relevé quelques vers qui t'ont enchanté. Je suis touchée de tes choix.

Donaldo75
sans notation
Comme d'autres commentateurs tu n'as rien ressenti pourtant moi j'ai eu très chaud lors de l'écriture de ce texte. Mes réponses aux précédents commentaires s'adressent à toi également et je comprends parfaitement ton point de vue lorsque tu parles de musique et d'harmonie. Ici ce n'était qu'un léger tangage dans le chuintement d'une bûche sur la braise ardente. Sache que l'exercice m'a été prenant et agréable, que j'ai joué avec la forme sans aucune prétention. Avec mes sincère remerciements.

Lulu
a aimé beaucoup -
Merci de votre appréciation. Oui, les mots « vocabulaire » et « Chardonnet » vous choquent un peu dans le contexte ancien et romantique du poème mais, tout comme les « peau d'ours », ce texte jette de ci de là quelques clins d'oeil volontaires.
« La relation à l'autre, poète de surcroît, a de quoi faire vibrer » dites-vous, vous appréciez le premier quatrain repris un peu différemment à la fin, tout cela me comble. Merci encore Lulu.

Robot
a aimé beaucoup
« Le trimètre donne le rythme...pour une romance ce n'est pas un mauvais choix...fluidité assez agréable » « les images et métaphores enrichissent le texte dans l'alourdir ».
Je suis d'accord pour l »ours brun » ...j'aurai pu écrire pour cette romance « deux peaux d'agneaux » mais l'histoire des peaux d'ours bruns est un clin d'oeil, je n'ai pas voulu faire l'impasse.
Merci pour votre appréciation qui me touche beaucoup.

David
a aimé beaucoup -
Votre sourire en lisant cette « romance » « image d'Epinal » est communicatif et j'avais sans doute le même en écrivant ce poème, je n'en espérais pas autant et vous m'en voyez ravie.
« Le rythme est très bien, comme un roulis des émotions »
Merci pour tout cela ainsi que votre appréciation sur l'équilibre des strophes.

Vincendix
a aimé beaucoup +
« Une forme originale qui convient bien à la romance décrite dans ces vers »
Merci beaucoup Vincent, vous me rassurez quant au mariage au départ improbable entre la forme et le fond..

Papipoète
a aimé bien +
J'apprécie de savoir que vous attendez mes poèmes, de mon côté, c'est toujours avec timidité et appréhensions que je les soumets au regard critique et averti des lecteurs d'Oniris. Le trimètre sur six quatrains est peu osé et sincèrement j'ai marché sur un fil de funambule sans balancier...le balancier était le rythme que j'ai imposé à ma plume...ouf, l'honneur est sauf:)
Merci, grand merci à vous pour vos appréciations toujours déposées avec grande délicatesse.

Pizzicato
a aimé bien
Votre oreille de musicien a été charmée, et bien sachez que c'est le plus beau des compliments qu'un artiste tel que vous puisse m'offrir.
Un énorme merci à vous.

Eccar
a aimé beaucoup +
Vous me dites adorer ce poème et moi j'adore votre commentaire et votre engouement à la lecture de celui-ci.
Tout le plaisir sera pour moi lorsque vous poserez à nouveau votre ancre et votre encre pour vous attarder entre les interlignes de mes écrits et les espaces entre mes mots :)

Plumette

a aimé beaucoup
Oh oui que c'est bien quant les règles passent incognito pour mes lecteurs qui peuvent enfin apprécier l'histoire sans se soucier du support.
« On peut se laisser bercer par cet élan poétique »
« le dieu des mots nus »
Je pense qu'il plaît surtout aux femmes:)
Mille mercis Plumette pour ce commentaire sympathique et encourageant. J'adore votre « avantage à ne pas fréquenter la métrique et ses règles », continuez ainsi c'est parfait pour moi:)

Sympa
a aimé un peu +
Vous n'avez rien ressenti, j'en suis navrée. J'espère vous retrouver sur un autre texte qui vous touchera un peu plus. Merci de votre présence et de votre franchise.

LenineBosquet

a aimé bien +
« romantisme de série z », oui, pourquoi pas ? Mais ouf ! Vous appréciez la forme et là vous me faites un très grand plaisir parce que je reconnais que c'est un travail conséquent et que j'ai pris des « risques » (risque est un bien grand mot dans ce domaine) à présenter un tel ouvrage.
Merci pour vos bravos qui me vont droit au cœur.

hersen
a aimé bien +
Et oui, je n'ai pas pu résister à ce rendez-vous au coin de l'âtre...
Je t'avoue que l'aède en question a joué de son charme et qu'il me fût difficile de résister à sa sérénade. Il manque peut-être les violons mais ceux-ci sont remplacés allègrement par les roulis océaniques du trimètre:)

Anje

a aimé passionnément
Un Anje s'est posé sur ma page.
J'adore votre commentaire qui fleure bon le plaisir que vous avez eu à la lecture de ce poème. Vous avez bien « cerné » chaque image, chaque son, en lisant lentement ces vers à la cadence si particulière et assez difficile au dressage. Des chevaux fous qu'il faut maîtriser...Promis je porterai et garderai encore longtemps mon corset prosodique...je prendrai garde à « mes lignes » afin qu'il me sied longtemps...sourire..
Grand grand merci à vous.

Et à vous tous et toutes

Contribution du : 10/04 22:03:14
_________________
"Avez-vous observé qu'un morceau de ciel aperçu par un soupirail, ou entre deux cheminées, deux rochers, ou par une arcade, donnait une idée plus profonde de l'infini que le grand panorama vu du haut d'une montagne ?" Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
EricD
sans notation
Je ne peux rien cacher à un spécialiste qui me fait l'honneur de lire et commenter ce texte.
Exercice, pas vraiment, je dirais plutôt défi et jeux interdits en pleine conscience que l'emploi du rythme ternaire doit se faire avec parcimonie; V.Hugo le domptait si bien..
Vous trouver le fond « très sensible, inspiré et beau » ces seuls mots suffisent à me rassurer et me ravir.
Merci Eric.

Contribution du : 10/04 22:27:13
_________________
"Avez-vous observé qu'un morceau de ciel aperçu par un soupirail, ou entre deux cheminées, deux rochers, ou par une arcade, donnait une idée plus profonde de l'infini que le grand panorama vu du haut d'une montagne ?" Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 13713
Hors Ligne
Bonjour et merci Cristale de vos explications.

Mais je persiste et signe à la suite de mon commentaire :

Les défis d'écriture, aussi élevés soient-ils, ne feront jamais
une oeuvre poétique.
La poésie classique a besoin de la technique mais cette dernière ne doit jamais se substituer à elle.

Bonne journée en attendant de vous relire.

H

Contribution du : 11/04 09:46:42
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
Cat
a aimé passionnément

"L'histoire...coule fluide pareille à l'eau de la source" lorsqu'elle lui "raconte son secret"
et le secret douce Cat est heureux de se lover au creux de ton oreille.

Tant que l'encre laissera un peu de sa braise, le souffle de ma plume réanimera la moindre flammèche.

Merci d'être venue discrètement prendre une photo des peaux d'ours devant l'âtre en souvenir des jours joyeux où l'humeur était taquine et l'humour à la fête.

Encore merci Cat.

Contribution du : 13/04 19:39:23
_________________
"Avez-vous observé qu'un morceau de ciel aperçu par un soupirail, ou entre deux cheminées, deux rochers, ou par une arcade, donnait une idée plus profonde de l'infini que le grand panorama vu du haut d'une montagne ?" Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5606
Hors Ligne
Citation :
Cristale a écrit :
Tant que l'encre laissera un peu de sa braise, le souffle de ma plume réanimera la moindre flammèche.

Merci d'être venue discrètement prendre une photo des peaux d'ours devant l'âtre en souvenir des jours joyeux où l'humeur était taquine et l'humour à la fête.


Oups ! J'avais pas vu ta réponse
Tu me pardonnes, ma Cristale ?

C'est moi qui te remercie de veiller au souffle de ta plume.
Tu ne m'en voudras pas trop, j'espère, mais j'ai complètement loupé la photo...
Tu crois que nous aurons droit à une séance de rattrapage ?


Cat

Contribution du : 18/04 09:47:45
_________________
"Même intellectuellement je n'aime pas les joutes. Je n'aime pas les marathons oratoires, je n'aime pas les discussions ni les luttes pour convertir les autres. Je cherche l'harmonie. Si elle n'est pas là, je m'en vais ailleurs" Anaïs Nin ''Journal''
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
21/06/2016 20:39
De mer Ionienne,38°21Nord,20°39Est,
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2110
Hors Ligne
Bonjour @Cristale

Personnellement, je fonctionne à la musicalité et à l'émotion . Et votre poème les contient toutes deux !
N'écoutez que votre plume, elle est au delà du formalisme et du conventionnel qui étouffent trop souvent la créativité.

Bravo et Bonne continuation dans vos vers!

Itha que

Contribution du : 19/04 07:52:03
_________________
Ithaque,mer Ionienne, 38°21N, 20°39E, N'emmenez Rien , Ici il y a Tout !
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
Cat et Ithaque

Me pardonnerez-vous tous les deux de n'avoir pas répondu à vos gentilles interventions qui datent de mi-avril, je n'avais pas activé le suivi de ce forum et mon absence a fait que je n'ai rien vu passer sur mon écran....

Il est vrai Ithaque que ma plume soit assez rebelle et se baigne parfois dans des encres ruisselant sur des sentiers anti-conformistes malgré le classicisme dont elle s'affuble. Je suis contrainte de la suivre sinon elle se met en grève...

Merci à vous

Douce Cat, tu as loupé la photo ?! Ben voilà, je n'ai plus qu'à retrouver mon poète sur son île, dans sa cabane, au coin de l'âtre afin de réanimer ces fameuses braises d'encre. Qu'en penses-tu ?
Avec un bon APN, tu devrais faire le buzz du siècle cette fois ci


Cristale

Contribution du : 04/05 20:17:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
Miguel
Mon audace d'avoir utiliser le rythme ternaire tout au long du poème n'a pas entravé votre bonne appréciation de l'ensemble, à part la monotonie qui en découle. La scène il est vrai est peu mouvante lorsque l'on regarde les deux acteurs allongés sur leurs peaux d'ours. J'ai joué sur le mouvement monotone des flammes de la bûche dans la cheminée et le son de la voix du poète déclamant des vers à sa belle. La monotonie du rythme accompagne celle du tableau.
Cela m'a amusée et passionné, j'ai donc "osé" avec un plaisir tout personnel, mais plaisir aussi d'offrir cet écrit aux lecteurs.

Une appréciation de vous Miguel, connaisseur qui se fait rare, est pour moi très importante et je vous en remercie.
Cristale

Contribution du : 04/05 20:34:43
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5606
Hors Ligne
Citation :
Cristale a écrit :
Douce Cat, tu as loupé la photo ?! Ben voilà, je n'ai plus qu'à retrouver mon poète sur son île, dans sa cabane, au coin de l'âtre afin de réanimer ces fameuses braises d'encre. Qu'en penses-tu ?

Avec un bon APN, tu devrais faire le buzz du siècle cette fois ci



Ma Cristale, moi je te pardonne (même s'il n'y a rien à pardonner) mais ça dépendra quand même de quel APN tu parles. Car je ne vois pas du tout comment faire le buzz avec le seul APN que je connaisse, celui généralement constitué du code identifiant le GGSN (et le réseau IP derrière lui) et des codes MCC et MNC identifiant l’opérateur de réseau mobile. (*)

Sinon, ton poète, oui, retrouve-le vite fait ! Tu te fais trop rare en ce moment…


(*) n'en crois pas un seul mot, je dois tout cet étalage à M. Wiki qui a bien voulu m'aider lorsque je recherchais piteusement la signification de ton APN.
Tu me la donnes ?

Tu comprends, je suis fort intéressée par tout ce qui pourrait ramener tes poètes autour des braises. :))



Cat

Contribution du : 05/05 17:40:20
_________________
"Même intellectuellement je n'aime pas les joutes. Je n'aime pas les marathons oratoires, je n'aime pas les discussions ni les luttes pour convertir les autres. Je cherche l'harmonie. Si elle n'est pas là, je m'en vais ailleurs" Anaïs Nin ''Journal''
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci de votre présence sur les "Braises d'encre" au coin de l'âtre
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 9339
Hors Ligne
Oh ma Cat ! Tu es mon premier sourire depuis bien longtemps....

APN = Appareil Photo Numérique

C'est un appareil photographique qui recueille la lumière sur un capteur photographique électronique, plutôt que sur une pellicule photographique, et qui convertit l'information reçue par ce support pour la coder numériquement. *

Mon poète...oh mon poète ! Il devrait recevoir mon souvenir et mon invitation lors d'un prochain message versifié mais chuttttt ......


(*) définition glanée sur internet



En plus je fais des fôôôtes du genre : "Mon audace d'avoir utiliser" ER !!!!!!! au lieu de "utilisé" une erreur que je ne supporte de personne et voilà que je la fais dans mes remerciements à Miguel. Il me faut vraiment réanimer les braises

Cri

Contribution du : 05/05 22:04:28
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2018