Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Merci pour "Dans la vallée"
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9625
Hors Ligne
Merci à tous pour vos nombreux commentaires sur cette poésie.

Je savais qu'il y avait un problème de rythme et vous m'en avez apporté la confirmation. Mais je ne vois pas comment rendre plus fluide (c'est bien embêtant au bord d'une rivière) : si vous avez une idée ? Il faudrait sans doute réécrire le tout avec des strophes de 4 vers en octosyllabes. Je peux toujours dire que c'est l'enfant qui relance son bouchon vers l'amont toutes les 20 secondes qui imprime le rythme ; mais bon...
On va dire que j'ai inventé quelque chose, mais qui ne sert à rien.

Oui, Senglar, c'est un peu Nicolas et Pimprenelle : à l'âge de l'enfant de ce poème, j'allais voir "Bonne nuit les petits" chez mon institutrice (nous n'avions pas la télé à l'époque ; et tant mieux...) : et voilà l'idée d'un nouveau poème avec un rythme qui ne porterait pas à l'endormissement...

Merci beaucoup encore et très bon week-end !

Luz

Contribution du : 16/03 08:56:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour "Dans la vallée"
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
De Rhône-Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 12728
Hors Ligne
Slt,

perso le rythme ne me choque pas particulièrement si ce n'est par son côté un peu répétitif, je ne vois pas la nécessité d'y insuffler plus de "coulant", sur une rivière on peut faire des ricochets... :)

Peut-être qu'en modifiant juste la forme:


Le soir de la vallée
Incline son soleil
Entre les bois
Vermeils.

Elle dort dans le pré
Aux odeurs de silènes,
Œnanthes et...
Verveine.

Le vent tiède d’été
Caresse ses épaules
Qui tremblent

Sous le saule.

Son regard de bleuets,
Étincelant d’abeilles,
Dans l’air blond...

Se réveille.

Ses longs cheveux moirés
Déploient leur ombre douce
Au-dessus de la mousse.

L’eau lui tend sa clarté,
Lentement elle nage
Au milieu

Des nuages.

Rivière traversée,
Elle rejoint
L’enfant

Sous l’arc bleu du couchant.

C’est là qu’il attendait,
Au bord du chemin blanc ;
Rêvant, plus que pêchant.

La nuit de la vallée
S’élève des roseaux ;

Silence des oiseaux.



C'est peut-être ainsi que j'aurais disposé la chose, mais bon suis loin d'être un spécialiste...

Contribution du : 16/03 13:16:12
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour "Dans la vallée"
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
02/10/2013 12:55
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2564
Hors Ligne
Luz,

En réécrivant ce texte avec un Luz de 23 ans cela pourrait donner "Le Luz dans la vallée" âge auquel Balzac devint l'amant de Laure de Berny :)

lol je m'en vais :D

Contribution du : 16/03 14:02:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour "Dans la vallée"
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9625
Hors Ligne
Merci Pouet,

Déjà, c'est bien mieux, beaucoup moins rigide...
Il suffit parfois de pas grand chose.

Merci senglar,

"Le Luz de la vallée", la lumière de la vallée... Je vais y réfléchir, mais 23 ans, c'était il y a presque une éternité...
Je vais me replonger dans l'eau qui me tend sa clarté...

Contribution du : 16/03 14:36:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour "Dans la vallée"
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 15390
Hors Ligne
@Luz,

j'aime moi aussi assez bien la proposition de Pouet. comme tu le dis toi-même, c'est moins rigide (mot que j'aurais dû utiliser dans mon commentaire)

dans ta version, c'est trop égal, tandis que dans la version de Pouet, on sent des actions se continuer. En les isolant, en utilisant les points de suspension, etc.

Et particulièrement la dernière strophe, avec ce dernier vers isolé qui résonne beaucoup plus ainsi.

J'aurais sans doute fait encore différemment, mais il y a autant de manières que d'auteurs !

Il me semble que ce poème est un excellent matériau pour expérimenter diverses manières.

A toi de jouer ?

Merci pour ton retour.

Contribution du : 16/03 18:07:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour "Dans la vallée"
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9625
Hors Ligne
Merci hersen,

Il y a une autre version, comme ça :

Le soir de la vallée incline son soleil
Entre les bois vermeils.
Elle dort dans le pré aux odeurs de silènes,
Œnanthes et verveine.

Le vent tiède d’été caresse ses épaules
Qui tremblent sous le saule.
Son regard de bleuets, étincelant d’abeilles,
Dans l’air blond se réveille.

Ses longs cheveux moirés déploient leur ombre douce
Au-dessus de la mousse.
L’eau lui tend sa clarté ; lentement elle nage
Au milieu des nuages.

Rivière traversée, elle rejoint l’enfant
Sous l’arc bleu du couchant.
C’est là qu’il attendait, au bord du chemin blanc ;
Rêvant, plus que pêchant.

La nuit de la vallée s’élève des roseaux ;
Silence des oiseaux.



C'est moins haché, je pense, que ma version d'origine...
Et puis on s'embête à cause d'une rivière où il n'y a peut-être même pas de truites...
Où alors on pourrait en faire une chanson ?

Très bonne soirée !

Contribution du : 16/03 18:44:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour "Dans la vallée"
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
24/08/2018 12:05
De Près de ceux que j'aime
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2078
Hors Ligne
Bonjour Luz,

J’avais préparé un brouillon de commentaire dans les notes de mon portable... et je l’ai égaré...
J’y avais noté aussi l’impression de hachuré ressentie à sa lecture et parmi les causes que j’évoquais, outre celles soulignées par nos camarades, il me semble que celle-ci provient aussi de deux autres raisons:
- chaque tercet commence par indiquer le sujet de la phrase qui suit interrompant de façon trop nettement systématique l’écho du tercet précédent.
- de même la quasi totalité de ces même tercets n’est composée que d’une seule phrase , elle même construite sur une seule proposition...ce qui « assèche » le propos et fait contrepoids à la poésie des images.
Ce n’est que mon ressenti....

Pour ma part je préfère la dernière version que vous proposez ...
Bonne journée

Contribution du : 17/03 12:12:23
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour "Dans la vallée"
Expert Onirien
Inscrit:
28/12/2008 17:33
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 9625
Hors Ligne
Merci Castelmore,

Oui, vous avez raison, c'est bien cela qui donne un caractère haché à ce poème. On ne sent pas une progression naturelle de cette petite histoire.
Par strophes de 4 vers, l'effet de cassure est un peu atténué, et cela sans modifier la ponctuation.

Très bonne journée,

Luz

Contribution du : 17/03 15:19:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019