Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Merci pour mon Espérance
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 13086
Hors Ligne
Bonjour à tous.

Tout d'abord un grand merci au C.E. d'Oniris pour avoir accepté de publier ce texte.
Un autre merci aux lecteurs/commentateurs qui ont pris de leur temps pour s'y intéresser.

Je ne parlerai pas ici du fond de ce poème, un fil ayant été ouvert dans un autre endroit du forum. Mais, plutôt de la forme.
Au vu de la légitimité des commentaires j'ai changé pas mal de tournures dans mon écrit :
féminité par erreur du mot nimbe.
terroir pas à sa place.
Évolution ne convenant pas, etc...etc...

Donc le poème deviendra comme suit :

La mort, tempête amère obsède mon couloir.
Et, ponctuellement, comme une onde venteuse,
Elle approche, me frôle et se sauve, voleuse
Qui souffle les reflets embuant mon miroir.

Mais est-elle vraiment la pillarde d'espoir,
Des blés mûrs de la Vie une infâme faucheuse,
Quand on voit s'élever la vapeur lumineuse
De l'esprit du mourant vers l'insondable, un soir ?

Candide, je bannis mon habit de profane,
Que la fleur hermétique ou païenne se fane
Et répande les grains de mon revirement !

Car l'ultime soupir n'est plus l'apothéose
Du chemin sans issue... et mon entendement
Qui montrait le sentier dans une forêt close,

Ouvre grande la porte à la métempsycose.


Je remercierai les différents intervenants en M.P.

Bonne journée.

H

Contribution du : 26/03 10:01:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour mon Espérance
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 20883
Hors Ligne
il n'y a plus d'équivoque avec la disparition de ces mots à di/é/rèse !

Contribution du : 26/03 11:32:39
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour mon Espérance
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 13086
Hors Ligne
Bonjour papi

Ce n'est pas temps les diérèses qui posaient problèmes
mais plutôt le sens des 2 mots : évolution et conception.

Revirements et entendement vont beaucoup mieux pour ce que
je voulais dire.

Bonne journée.

H

Contribution du : 26/03 13:16:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour mon Espérance
Onirien Confirmé
Inscrit:
20/10/2013 00:51
De Est de la France
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 663
Hors Ligne
Citation :
Hananke a écrit :
Je ne parlerai pas ici du fond de ce poème, un fil ayant été ouvert dans un autre endroit du forum. Mais, plutôt de la forme.

Ah … C’est regrettable.
Mes liaisons neuronales étant étanches aux joliesses scripturales, surtout poétiques, je me sens subitement très lourdaud devant mon clavier.

De quel « fil ouvert dans un autre endroit du forum » s’agit-il ?
De celui initié Jmeri ?

Il me semble bien qu’il l’ait été pour dénoncer le mercantilisme en vogue dans certains services hospitaliers, principalement palliatifs, où certains thérapeutes semblent confondre l’aide par l’écoute avec la prédication simoniaque de l’après-vie, si facile à « vendre » auprès de souffrants en mal d’espérance.

Je pense que ce n’est pas le bon endroit pour évoquer le cheminement moral d’une conscience qui, passant par l’illumination mystique, s’ouvre à celle de la métempsychose.

Vraiment regrettable.


Contribution du : 26/03 18:02:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour mon Espérance
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 13086
Hors Ligne
Bonsoir Anthyme

L'autre poste ouvert ( de jmeri ) a parlé de tout, a donné la parole à tous, je pense que ce n'était pas la peine d'en rajouter sur le sujet.

Nous sommes sur un site de poésies.

Bonne soirée.

H

Contribution du : 26/03 19:06:38
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour mon Espérance
Expert Onirien
Inscrit:
07/08/2014 15:38
De À même l'écorce des peupliers
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 4103
Hors Ligne
Petit retour sur la nouvelle version du poème...

"La mort, tempête amère obsède mon couloir.
Et, ponctuellement, comme une onde venteuse,
Elle approche, me frôle et se sauve, voleuse
Qui souffle les reflets embuant mon miroir.

Mais est-elle vraiment la pillarde d'espoir,
Des blés mûrs de la Vie une infâme faucheuse,
Quand on voit s'élever la vapeur lumineuse
De l'esprit du mourant vers l'insondable, un soir ?

Candide, je bannis mon habit de profane,
Que la fleur hermétique ou païenne se fane
Et répande les grains de mon revirement !

Car l'ultime soupir n'est plus l'apothéose
Du chemin sans issue... et mon entendement
Qui montrait le sentier dans une forêt close,

Ouvre grande la porte à la métempsycose."

Ne manque-t-il pas une virgule à l'hémistiche du vers 1 ?

Les 6 changements de mots effectués ici apparaissent globalement pertinents...

Le "couloir" individualise le parcours de vie avec l'image du coureur de fond.

Le contre-rejet des vers 3-4 ("voleuse / Qui souffle les reflets embuant mon miroir") est efficace. En déséquilibrant le rythme, il traduit la violence de l'agression subie.

La transformation du gérondif ("En soufflant") en subordonnée relative (Qui souffle"), obligatoire pour valider le contre-rejet, fait disparaître une assonance ("en") au demeurant intéressante en terme d'interprétation, mais moins convaincante à l'oreille.

La "vapeur" appuie sur la dissolution, sur la perte de la matérialité.

Les mots "évolution" et "conception" semblaient un peu vagues dans le contexte et les diérèses à la rime apparaissaient un peu forcées.

Les mot "revirement" et "entendement" affichent plus volontiers la détermination du poète face à l'enjeu d'un au-delà.

Contribution du : 27/03 17:58:05
_________________
Cela va sans dire... mais cela va mieux en le disant.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour mon Espérance
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 13086
Hors Ligne
Bonjour et merci jfmoods de votre nouvelle analyse sur mon nouveau
texte.
La virgule sera rajoutée dans mon édition personnelle.

Il est malheureux que je ne puisse rien proposer d'autres
que des brouillons mais c'est souvent ainsi chez moi.
Il me faut toujours un deuxième parcours, quelque soit la catégorie.

Bonne journée.

H

Contribution du : 28/03 08:46:34
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour mon Espérance
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
17/11/2016 11:09
De Juste à côté du monde
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2722
Hors Ligne

Bonjour Hananke,
Je trouve cette version quasi-parfaite.
Le mot couloir à la place de terroir m'avait de nouveau interpellé mais le sieur jfmoods nous a offert une explication de haute volée. Plus rien à dire ainsi.
Votre poème est magnifique pour dire votre espérance...
Et quoi que les uns et les autres puissent en penser !

Le chemin se fait seul et les bâtons que l'on peut y trouver sont là, soit pour nous entraver, soit pour aider à la progression. C'est notre niveau de conscience qui en trouvera la fonction adéquate.

Comme je crois savoir que vous êtes un randonneur, cette image vous parlera sûrement.




Contribution du : 28/03 10:03:28
_________________
" Seul celui qui n'a plus d'attache à rien n'a plus rien à ménager" Stefan Zweig
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour mon Espérance
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 13086
Hors Ligne
Bonsoir et merci eccar de votre passage.

Oui, randonneur mais randonneur solitaire. Je ne supporterais pas
le brouhaha d'un troupeau de randonnée.
Avec mon petit carnet, toujours à l'affût du moindre vers
qui pourrait germer dans mon esprit.

Bonne soirée.

H

Contribution du : 28/03 18:17:50
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Merci pour mon Espérance
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 13086
Hors Ligne
Bonsoir et merci Marie-Ange de votre passage sur mon espérance.

Oui, vivons pleinement pour n'avoir rien à regretter.

Bonne soirée.

H

Contribution du : 30/03 19:09:09
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2018