Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Merci pour "Ténèbres" : Y voir plus clair...
Expert Onirien
Inscrit:
31/01/2014 22:04
De quelque part entre ciel et terre
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6552
Hors Ligne
D'abord merci au CE d'avoir accepté de publié ce poème (ce n'était pas gagné!)
Et merci à vous tous pour vos avis bien tranchés qui m'ont apporté un éclairage bienvenu.
Que vous dire sur ce texte plutôt abstrus ? C'est d'abord un travail d'écriture destiné, non à me mettre en valeur mais à mettre en évidence des liens, des paraboles, un mouvement qui s'inverse. Angoisse, insomnie, flottement, douceur...mais ce ne sont là que de bien petites clés. En tout cas, vos commentaires si différents les uns des autres ont montré la résonance que chacun de vous a pu trouver en soi à la lecture.

Purana : merci d' avoir pris la peine d'expliquer votre ressenti malgré l'opacité du texte que vous avez évidemment relevée. Néanmoins, permettez moi de prendre comme un compliment la sophistication que vous reprochez à la forme car je n'imaginais pas quie ce que j'ai conçu comme un jeu poétique puisse être ainsi perçu.
Curwood : Désolée si cette poésie vous a été rédhibitoire. Je n'ai pas su vous apporter l'émotion que vous attendiez ; je vous promets d'essayer de faire mieux la prochaine fois.
Pimpette : Ah ! Pimpette ! C'est toi qui as raison encore une fois : « chacun de vous peut l' écouter et l'adopter » ou le jeter, c'est fait pour ça ! Merci pour ta sagesse et ta gentillesse.
Leni : Venant de vous, si étroitement lié à la musique, me dire que le chant de l'ange vous a séduit, quel sacré compliment ! Merci à vous Leni.
Papipoete : Merci d'être passé, d'avoir lu et d'avoir laissé votre riche imagination vous emporter vers des territoires qui vous sont chers.
Reunan : pourquoi un losange ? Pourquoi pas ? Simplement pour marquer l'idée de transition, de crescendo et decrescendo. « on s'attend à un assemblage du dessin et du fond » Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous sur ce point car on a vu des calligrammes s'éloigner totalement du sens du poème. Enfin, bon, la carotte du tabac, c'est déjà une jolie image !^^ 
Lulu : tu as raison Lulu, tout se discute, tout est modulable et -surtout – perfectible. Il est difficile de maintenir une certaine fluidité quand on s'impose un schéma d'écriture aussi particulier. Je suis néanmoins contente que tu ais pu être touchée par la douceur (de la 2ème partie?). Je précise que l'ange n'a pour moi aucune identité divine au sens religieux du terme. Oups, un peu fumeux peut-être mais j'me comprends !:D
Pussicat : Désolée de ne pas t'avoir accrochée. J'ai souvent dit que trop d'hermétisme tue l'hermétisme, du moins quand il semble n'être pas suffisamment revêtu du voile lénifiant de l'émotion. C'est sans doute ce qui se vérifie avec mon texte. Je te promets de faire moins obscur la prochaine fois^^. Amicalement.
Un merci tout particulier à Jfmood, margueritec et Louis pour leur implication dans une analyse qui correspond à chacun intimement et n'en est pas moins d'une grande finesse. C'est une preuve de votre belle sensibilité, de votre attention et de votre capacité à regarder de très très près pour vous interroger toujours.

Ce poème a t-il de la force ou n''est-il qu'un conglomérat de mots? Je n'en sais rien et c'est vous qui m'avez aidé à y voir un peu plus clair. Il est en toute modestie, ce que j'ai « essayé » de faire et je vous remercie de vous y être arrêtés un moment

myndie

Contribution du : 29/12/2014 17:37
_________________
"Les mots peuvent être "impuissants" et pourtant ils sont tout ce que nous avons pour étayer nos ruines". Joyce Carol Oates
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018