Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Nos chers François...
Visiteur 
Merci au C.E d'avoir publié ce texte, aux lecteurs et commentateurs de ce sonnet néo que je ne vois pas comme un pamphlet mais une simple galerie de portraits qui ne restera pas dans les annales… mais aura sans doute permis à certains de découvrir que nous eûmes un éphémère François II.
Pas grand-chose à ajouter si ce n’est qu’effectivement la chute est bien trop plate mais voulue ainsi afin de ne pas insister sur ce petit dernier toujours en fonction…

Merci à tous

Contribution du : 21/04/2014 14:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Nos chers François...
Maître Onirien
Inscrit:
11/05/2009 17:20
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Primé concours
Membres Oniris
Post(s): 16048
Hors Ligne
Bonjour Alex,

Je ne savais pas, effectivement, que nous eûmes un éphémère François II.

Si cette histoire de France pouvait être prémonitoire quant à l'ephémarité de tous les François pairs!

Quant au fait de savoir si ce sonnet restera dans les annales, il se peut qu'on doive poser la question à Julie I, notre première première dame de France portant un tel prénom.

Un collègue toujours de tes lecteurs

Contribution du : 21/04/2014 16:11
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Nos chers François...
Visiteur 
Et bien, cher pieralun, me voici rassuré quant à la qualité de tes lectures.
Je suis d'autre part très heureux de t'avoir présenté François le second dont le trop court passage ne lui vaut bien souvent pas la moindre ligne dans les manuels scolaires...

Bonne soirée, poète

Contribution du : 21/04/2014 18:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Nos chers François...
Expert Onirien
Inscrit:
31/01/2013 13:43
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 8051
Hors Ligne
Bonsoir Alexandre.

En effet moi non plus je n'avais jamais entendu parler de ce François II.
Comme quoi Oniris est une source de connaissances en plus de toutes les belles poésies qu'on peut y trouver au rang desquelles on trouve les tiennes.
Bonne soirée Alexandre.

Contribution du : 21/04/2014 19:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Nos chers François...
Maître Onirien
Inscrit:
15/12/2010 11:48
De Pézenas, France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 24067
Hors Ligne
Une petite réflexion que m'inspire le charmant poème d'Alexandre, et qui n'engage que moi : nos François sont un peu "en dents de scie": un flamboyant, un terne, etc.

Contribution du : 21/04/2014 21:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Nos chers François...
Visiteur 
François II avait nommé le de Guise à la tête de son gouvernement.
Je vous livre ici quelques informations sur leur politique (source Wiki).
Parallélismes....
"L’action politique du gouvernement est également contestée. Les Guise doivent faire face à une situation financière désastreuse. Après plusieurs décennies de guerres contre les Habsbourg, la dette publique se monte à 48 millions de livres. Avec seulement 12 millions de recettes annuelles, les Guise sont contraints, pour renflouer les caisses de l'état de mener une politique d'austérité draconienne qui contribue à leur impopularité8. Ils reportent ainsi le paiement des gages des militaires et des officiers du roi et le paiement des factures des fournisseurs de la cour. Les effectifs de l'armée sont réduits. De nombreux soldats se retrouvent sans emploi. Les frustrations naissent également au sein des gentilshommes de la cour, car les restrictions d’effectifs ne se font pas au détriment des régiments commandés par les Guise et de leurs amis."

Contribution du : 21/04/2014 23:35
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Nos chers François...
Expert Onirien
Inscrit:
02/10/2013 12:55
De La Thébaïde
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Post(s): 5391
Hors Ligne
Pourquoi considère-t-on les rois qui n'ont pas aimé ou pratiqué la guerre comme des petits rois ? Ce François II m'a l'air des plus sympathiques.

brabant

Contribution du : 21/04/2014 23:53
_________________
"Je suis le Ténébreux,- le Veuf,- l'Inconsolé,/ Le Prince d'Aquitaine à la Tour abolie :/ Ma seule Etoile est morte,- et mon luth constellé/ Porte le Soleil noir de la Mélancolie." "El Desdichado" G. de Nerval
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Nos chers François...
Visiteur 
Salut, Alexandre,

En complément à mon commentaire sous ton sonnet, je ne peux m'empêcher de reprendre ces quelques phrases d'un de mes texte autrefois présent au catalogue d'Oniris et dont j'avoue bien sûr qu'elles soutenaient une adresse quelque peu (mais gentiment) provocatrice à mes amis Français :

Dans le fond, le Français, c'est râleur, mais c'est mouton quand même. Ca tranche des têtes et puis ça pleure ses rois. Des révolutions rien que pour rire et tout est à refaire. Des bobards. Des chichis pour rien.

Contribution du : 22/04/2014 17:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Nos chers François...
Visiteur 
Tu as raison, stony, nous sommes des râleurs ! Tiens, à propos de coupeurs de têtes, connais-tu celle ci ?

Trente secondes avant son exécution, Louis XVI voit arriver un émissaire qui lui dit...

- Sire, un pli urgent adressé à votre Majesté !

... et le roi de répondre en désignant le panier disposé sous le couperet :

- Mettez-le dans le panier, je le lirai plus tard à tête reposée...


Et ce n'est pas une histoire belge !

Pour ce qui est de la teneur de ton commentaire, je suis d'accord et
je l'ai écrit en tête de ce forum en indiquant le pourquoi ce qui ne corrige évidemment pas le comment ! JOKER !

Contribution du : 22/04/2014 19:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Nos chers François...
Maître Onirien
Inscrit:
15/12/2010 11:48
De Pézenas, France
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 24067
Hors Ligne
Il est exact qu'on devrait plutôt considérer comme de grands rois ceux qui ont épargné (ou cherché à épargner) la guerre à leur peuple. C'est plutôt le règne de François II qui est un petit règne, plutôt que lui un petit roi, par la durée car en un an il n'a pu faire grand-chose, et du fait de sa jeunesse n'était pas très expérimenté ni sans doute préparé, vu la mort prématurée de son père. Il n'a pas laissé de Chambort ni de pyramide du Louvre, peut-être est pour cela qu'on le regarde comme un petit roi.

Contribution du : 22/04/2014 19:19
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2022