Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Octavie vous remercie pour vos visites
Expert Onirien
Inscrit:
22/11/2012 13:52
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7447
Hors Ligne
Le poème est ici : http://www.oniris.be/poesie/ioledane-octavie-9870.html

Une fois n’est pas coutume, je vais commencer par citer Pouet : « il est bien question ici d'Octavie, il n'y a aucune raison d'en tirer des conclusions sur la vieillesse en général et la manière de l'appréhender. »
Je n’aurais pas dit mieux pour répondre à Bipol et Provencao qui ont été dérangés par « [ma] vision de la vieillesse » ou « ces paroles qui poussent à la fin ».
Que peut ressentir une dame déjà très âgée qui va rendre visite à une amie dans l’un de ces mouroirs, et se sait bien près de perdre elle-même son autonomie, faisant tout ce qu’elle peut pour retarder l’inéluctable ? C’est ce qu’a voulu transcrire cet écrit.
Evidemment il y a maison de retraite et maison de retraite. Certaines sont sûrement très bien. Celle à laquelle je fais référence me glaçait le sang, lorsque je suivais mes parents pour y rendre visite à mon arrière-grand-mère.
Alors, non, ce n’est pas ma vision de la vieillesse - comme si on pouvait réellement considérer que les vieux ne sont bons qu'à finir comme ça !! Mes grands-parents sont restés chez eux jusqu’au bout, et j’ose croire qu’ils ont eu une vieillesse heureuse. Mais ce que j’ai vu lorsque j’étais adolescente m’a beaucoup marquée. Et d’après ce que j’entends de ci et de là, je ne suis pas sûre que ce type d’endroit ait aujourd’hui disparu.
Lebarde, merci à vous d’avoir partagé votre expérience personnelle et donné une perspective différente.

Ceci étant posé, je remercie tous ceux qui sont venus rendre visite à Octavie, qu’ils aient aimé leur visite ou pas. Habituellement férue de poésie rimée et versifiée, je n’écris pas souvent sous cette forme et je peux sans doute « mieux faire » comme l’indique Troupi ;-) C'est vrai, le style est assez simple et comporte peu d’images réellement poétiques, comme l’ont relevé certains à juste titre. Mais c’est ainsi que ce texte m’est venu. (Pour un poème classique sur le même thème, voir Les Yuccas partagé ici il y a quelques années.)
Pizzicato, oui Octavie est le prénom de la narratrice. Dedans il y a le mot « vie », ce n’est pas un hasard.
Fried, vous supposez que « L'auteur y est presque à cet âge où l'on devient dépendant. » Euh ... La narratrice, oui. L’auteur attendra encore quelques décennies ;-)
Pouet, merci pour votre suggestion concernant les « J’attendrai » et « En attendant ». La répétition était voulue, mais je comprends que cela puisse déranger un peu.
Merci à tous les autres également de m’avoir fait part de votre ressenti, que ce soit sur le fond ou sur la forme.
Au plaisir de vous lire !

Contribution du : 07/10 17:44:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Octavie vous remercie pour vos visites
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
De Rhône-Alpes
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 13954
Hors Ligne
Bonjour, merci pour ce retour.

Concernant la forme, les deux "j'attendrai" paraissent opportuns, moins le "en attendant" qui suit. Après ce n'est que mon avis et l'attente peut revêtir différents masques.

Concernant le fond, je trouve toujours un peu dommage qu'on confonde les "idées" du narrateur et celles de l'auteur, ce qui de plus pourrait à mon sens pousser un auteur à demeurer éternellement dans le consensuel. Tout l'intérêt de la poésie et de la littérature en général étant d'enfiler différentes peaux et pas forcément celles qui nous vont le mieux au teint.

(Pour le prénom "Octavie"- très bien trouvé- j'y ai pour ma part vu : (une) vie d'octogénaire)

Au plaisir.

PS: toujours citer Pouet en premier: c'est une constante.


Contribution du : 08/10 11:55:09
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Octavie vous remercie pour vos visites
Expert Onirien
Inscrit:
22/11/2012 13:52
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7447
Hors Ligne
"toujours citer Pouet en premier: c'est une constante."
Bon d'accord, pas contrariante, je vous re-cite car j'aime bien votre vision de la poésie : "enfiler différentes peaux et pas forcément celles qui nous vont le mieux au teint." C'est bien formulé ;-)

Merci pour ces quelques précisions. Pour ma part, je m'étais juste posé la question du 2ème "J'attendrai". Mais après réflexion je crois que je vais garder ma litanies d'attentes, après tout ça cadre bien avec le sujet ...

Et pour le prénom Octavie, je n'avais pas du tout pensé à octogénaire. Bien vu !

Vasistas, merci à vous aussi d'être passé voir Octavie, en lui laissant un petit commentaire rimé.

Bonne journée !

Contribution du : 09/10 08:59:03
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019