Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Personne vous dit merci
Expert Onirien
Inscrit:
18/03/2017 11:03
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4265
Hors Ligne
Merci à tous.

À Louis qui a trouvé la clé pour ouvrir chaque image de mon poème. Et cela magnifiquement.
Je note précieusement les passages de Martin Buber et ceux à propos de Kafka, un auteur qui m'a toujours passionnée et intriguée.
Je garde dans mes tiroirs votre commentaire qui a si bien dessiné Personne, le rendant Quelqu'un. Vos mots traversant les miens, c'est la rencontre d'un "je" et d'un "tu".

PPerrone : merci d'avoir osé sortir de vos a priori. J'aime épurer, aller à l'essentiel, quitte à laisser le lecteur dans le mystère.

Davide : Mon style éthéré et sans doute inhabituel perd souvent le lecteur. Personne est quelqu'un de singulier, introverti, il devient quelqu'un si on l'entend.
Merci.

Merci papipoete pour votre retour, toujours sympathique.

Pouet : Le poème de Jean Tardieu est l'un de mes préférés. Apparemment naïf, il dit tant. Sans doute qu'il était dans un petit coin de ma tête en écrivant Personne.
Merci.

Vincente : Personne n'est pas nihiliste. On l'invisible alors il s'efface. Mais au fond de lui il s'illumine, il transcende. Malgré tout il tremble, solitaire. Le "je" ne suffit pas, il faut le "tu" pour s'accrocher, pour être.
Merci.

Donaldo75 : Merci d'apprécier ces vers courts qui peuvent en dire long selon le lecteur ;)

Merci Myo d'avoir saisi cet essentiel.

Harvester : Merci. Je découvre ce Pessoa et en lisant ces mots ici : https://www.larevuedesressources.org/les-doubles-de-monsieur-personne-fernando-pessoa,561.html, je comprends votre rapprochement avec mon poème.

Eclaircie : "Le soleil ronce", "ronce" comme verbe. Je laisse chaque lecteur imaginer cette pensée à sa façon.
Bonne idée d'intégrer le titre au poème, comme un premier pas. Merci.


Gouelan.

Contribution du : 04/07 11:07:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020