Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 (2)


Re : "Petit Prince" revient sur Terre...
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3020
Hors Ligne
Merci pour ces retours Davide, tu écries :

Citation :
Pourtant, ce poème n’est pas tragique ; il est simplement triste, certes, mais d’une tristesse recueillie, intérieure. Merci beaucoup pour ton commentaire.


Non pas tragique, bien sur, mais justement parce que c'est un cri silencieux > il est en quelque sorte pour moi comme un constat, une acceptation et peut-être même un renoncement laconique et mélancolique... Il en devient en quelque sorte inaltérable.

D’où mon impression de cri du cœur.
Je ne sais pas si mon impression est claire ?

Contribution du : 08/11 22:12:01
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Petit Prince" revient sur Terre...
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 12970
Hors Ligne
@Davide

Je n'aime pas abréger un commentaire aussi, prise par une semaine et un week-end assez dense, je te prie de bien vouloir m'accorder le temps du calme nécessaire retrouvé pour te donner mes appréciations quant à ton muzain.

À très bientôt
Cristale

Contribution du : 08/11 22:33:50
_________________
"Parce que la forme est contraignante, l'idée jaillit plus intense"
Charles Baudelaire
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Petit Prince" revient sur Terre...
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3959
Hors Ligne
Stéphanie,

Ton impression est claire, mais la tristesse n'est pas celle d'un deuil, mais celle d'un regret, d'une espérance avortée.
On se rejoint.


Cristale,

Déjà que rien ne t'oblige à commenter mon muzain, cet atermoiement n'a pas à souffrir d'aucune justification !
Ton aménité me touche, aussi, j'attendrai ta venue sous la tonnelle fleurie, SUR le dais de l'aurore.


grandin :

"Trop à la recherche d'effets de style. Il ressort un manque de "distance" ou d'application."
Vos remarques sont pertinentes, je les comprends. Je constate toutefois que ces "effets de style" sont encouragés en libre, et souvent appréciés, tandis qu'on les bride systématiquement en poésie versifiée, particulièrement en classique.
Je le disais, l'écho "mutine"/"mutique" a quelque chose d'enfantin, et joue sur l'insistance du désir, chez le narrateur. Personnellement, j'aime cet "effet de style", mais je peux tout à fait concevoir que vous ne l'appréciez pas plus que ça...

Votre proposition "Ton rire cristallin de silence cousu" me plaît moins que le vers initial. Le mot "cristallin", pourquoi pas, mais le mot "silence", en revanche, précipite l'idée de la mort, alors que ce rire est encore "vivant" à ce-moment-là.
En effet, vous introduisez une contradiction qui n'apparaît pas dans mon vers : "Ton rire opalescent de caresses cousu".

En tous les cas, merci beaucoup pour votre commentaire.

Contribution du : 09/11 13:42:22
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Petit Prince" revient sur Terre...
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3959
Hors Ligne
Cristale :

Je ne reviendrai pas la signification du poème, mais tu l'as bien ressenti, avec tes mots à toi.

Citation :
Six "eu" dans le quatrain ...onze dans le quintil...heu...:) encore un petit effort pour fluidifier l'éther parfumé de la glycine sous le vent.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "eu", car je n'en compte pas le même nombre que toi ? Tu veux parler des "e" non élidables ? Ou bien de tous ?

Des boutons de glycine ondulent dans le vent
Quand le jour embellit la voûte palatine ;
Leur louange mutique en ta lèvre mutine
Réunit tous les rois, dès l’aube, sous l’auvent.

Mais bien vite, à grande eau, quelque nuage endeuille
Ton rire opalescent de caresses cousu ;
Sur le petit berceau jonché de chèvrefeuille
Tombe un voile fragile où midi se recueille,
– Je t’aime, toi l’enfant que je n’ai jamais eu.


Puis, je trouve au contraire que le son [eu] a quelque chose de fluide, plus que les autres voyelles. Mais comme tu disais, c'est peut-être mon origine tarnaise (du sud-ouest).

Merci beaucoup pour ton passage et tes encouragements, même si je pense ne plus beaucoup écrire en "classique" à l'avenir.

Contribution du : 10/11 12:06:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Petit Prince" revient sur Terre...
Expert Onirien
Inscrit:
15/12/2017 07:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5591
Hors Ligne
Bonjour @davide

Gouttes de glycines m'auraient enchanté. C'était une magnifique insipiration. Que je retiens si vous permettez, je la redirais lorsque la mienne pleuvra sur ma boite à lettres. Bien sûr que remplacer glycine par lilas eut changé le sens de votre vers, ce n'était qu'une remarque de maçonnerie.

Merci pour votre retour et au plaisir de vous lireuh... en "classique" aussi.

Contribution du : 10/11 14:31:42
_________________
L'art ne fait que des vers, le cœur seul est poète (A. Chénier).
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Petit Prince" revient sur Terre...
Maître Onirien
Inscrit:
02/10/2012 20:34
De Là-bas
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 12970
Hors Ligne
Citation :

Davide a écrit :
Cristale :

Je ne reviendrai pas la signification du poème, mais tu l'as bien ressenti, avec tes mots à toi.

Citation :
Six "eu" dans le quatrain ...onze dans le quintil...heu...:) encore un petit effort pour fluidifier l'éther parfumé de la glycine sous le vent.

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "eu",

Merci beaucoup pour ton passage et tes encouragements, même si je pense ne plus beaucoup écrire en "classique" à l'avenir.


Sincèrement Davide, je me suis retenue de lire tes explications sur avant de déposer mon commentaire. Cela aurait faussé ma propre vision de tes images ainsi que mon ressenti, semble-t-il, d'après tes mots, assez proche de ton tableau poétique.

Concernant le son que j'entends "eu" je désigne tous les "e" non élidables mais je te souligne ce que je n'applique pas toujours moi-même.
Oublie et écris comme tu le sens.

Donc, tu veux quitter le bateau du classique
Tu jettes l'éponge alors que la navigation prenait son allure de croisière ?
Tss tsss...trop facile

Nous réglerons ce dilemme sous le dais de l'aurore en devisant au long du promenoir de la tonnelle fleurie...de roses de noël et bientôt de camélias.




@Anje

taquin, seuh moqueuh de moi

Mais ici queuh des euh élidés sauf 1 :
"deuh vous lire_en classique_aussi."

Contribution du : 10/11 17:49:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Petit Prince" revient sur Terre...
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3959
Hors Ligne
BlaseSaintLuc :

"C'est la magie du classique, cela marche presque à tous les coups !
La musique par le style est toujours là, quel que soit le sujet ...
"
D'une manière générale, je vois que vous êtes sensible à la musique (musicalité) d'un poème ! Merci beaucoup pour votre commentaire.

"ps : je ne renonce pas au style , je prend le temps de l'étude ."
Je ne puis que vous y encourager ! Le boulot d'abord, c'est de prendre connaissance de toutes les règles.


Non, Cristale, je ne renonce à rien ! Pour l'instant, mon inspiration semble vouloir s'émanciper, s'affranchir des contraintes du "classique".

Contribution du : 11/11 11:50:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Petit Prince" revient sur Terre...
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 14434
Hors Ligne
Citation :

Davide a écrit :
En effet, si je n’aime pas encager mon imaginaire, c’est parce que j’ai toujours eu peur de lui faire du mal.


Oui vous avez raison, il faut prendre soin de son imaginaire.

Si je n'ai effectivement "pas compris" l'ensemble de vos intentions, j'ai tout de même "ressenti" à la lecture, ce qui n'est déjà pas si mal. :)

Entre dire ce que l'on veut dire, croire dire ce que l'on veut, vouloir dire ce que l'on croit, transmettre ce que l'on dit, se dire que l'on transmet, être entendu et compris, comprendre l'entendu...

Alors.

Pour ma part j'ai toujours l'impression d'avoir une "idée" - d'une clarté de chambre noire- que je n'arrive jamais à écrire...

Je ne comprends ni mes métaphores, ni mes intentions.

Heureusement qu'il y a les commentateurs d'Oniris pour m'expliquer mes textes.

Au plaisir.


Contribution du : 12/11 12:57:26
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 (2)





Oniris Copyright © 2007-2019