Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





"Pulsions intimes". je vous remercie
Expert Onirien
Inscrit:
08/02/2019 21:41
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6101
Hors Ligne
Je voudrais remercier le CE et les correcteurs pour la parution de ce poème sans prétention et les lecteurs qui ont bien voulu y mettre un commentaire dans l’ensemble bienveillant.
Le sujet assez explicite ne demande pas de précisions particulières sauf en ce qui concerne le mot « cabossé » que certains ont regretté, sans doute par méconnaissance du problème évoqué et qui pour moi constitue pourtant le mot clé du propos autour duquel j’ai construit le poème et que je ne changerais en aucun cas.
Ce poème présenté en classique a été très justement reclassé en contemporain et je me permets d’en donner ci-après une version corrigée plus respectueuse des règles qui tient compte des remarques des correcteurs.


Pulsions intimes ( version corrigée)

Qu’importe tous ces jours, je sais que chaque soir
Sereine à mes côtés, calmement tu t’allonges,
Préparant le sommeil à de merveilleux songes
Et des moments exquis qui savent émouvoir.

Sur ton corps alangui ma main douce se pose
Evitant un sein rond depuis peu cabossé.
Un plaisir fou remplit mon cœur bouleversé
En pensant explorer ce que parfois je n’ose.

Et mes doigts hésitants en effleurant tes mèches
Déclencheront, c’est sûr, des flots d’émotions
De sensuels frissons et vives pulsions
Qui mettront dans mes yeux des lueurs de flammèches.

Souvent sans prévenir, fougueux je m’enhardis.
Ma langue sur ta peau court, cherche et enfin trouve
Un sillon généreux où le feu brûlant couve
Tout prêt à s’embraser, offrant le paradis !

Prions que le soleil longtemps encore excite,
Dans la dune ou les prés, nos membres engourdis
En quête de bonheurs par les ans assourdis
Mais qu’en rêve secret chacun sait qu’il mérite.




Par ordre de votre entrée en scène :

Papipoète en EL
Vous savez toujours magistralement bien repérer dans un texte tout ce qui touche au cœur et aux sentiments, même lorsqu’on vous oblige à lire entre les lignes.
Bravo
Encore une fois votre commentaire plein de justesse, de délicatesse et de sensibilité me va droit au cœur.
Merci.
Coté technique je note bien sûr vos remarques toujours pertinentes et je me mords encore les doigts pour les fautes commises.

Corto en EL
Je suis très ému par votre commentaire qui traduit bien ce que j’ai voulu mettre dans ce poème.
Les vers que vous avez retenus sont parmi ceux que moi aussi je préfère :
« Et des moments exquis qui savent émouvoir »
« Evitant un sein rond depuis peu cabossé »

Merci


Miguel

Votre commentaire rejoint celui de Corto ; j’y suis très sensible.
Pour le sein « cabossé » ne soyez pas surpris, cela arrive quelquefois !

Hananke
Vous avez les mêmes interrogations pour «cabossé» qui me coûte une flèche vers le bas.
Dommage mais ce n’est pas grave ; votre appréciation me convient tout à fait.
Merci pour votre commentaire.

Gemini
Toujours ce « cabossé », mais je l’ai déjà dit : je le revendique, je l’assure et j’en suis fier mais ne vous en veux pas de ne pas l’aimer.
Pour la technique il est toujours possible de faire mieux (ou différent). Au v19 j’avais besoin d’une rime au pluriel certes, mais il ne me dérange pas d’avoir beaucoup et beaucoup de petits et grands « bonheurS ».
Pour vous l’AMOUR serait tellement conventionnel. Là vous m’étonnez !!
Merci.

Vincente
Votre romantisme qui se prolonge aux temps actuels me fait plaisir.
L’amour toujours et très fort peut être un devis et un art de vivre. Moi j’y adhère sans état d’âme ni contrainte.
Merci pour votre appréciation euphorisante.

Sympa
La tendresse, l’émotion, l’érotisme vous conviennent même avec un sein « cabossé ».
Diable et pourquoi non !!
Merci pour votre « Beaucoup » encourageant.

François
Ce qui plait aux uns peut déplaire aux autres, c’est le jeu ; mais vous n’avez pas noté !
Merci quand même d’avoir sorti votre plume.

Grandin

Ah ce cheveu sur la soupe !
Mais aussi, suggérer n’empêche pas d’agir. Ne soyons pas timide.
Je prends volontiers le « Bien »
Merci

BernardG
Votre « Vraiment pas » me touche beaucoup, d’autant que vous le justifiez avec de arguments particulièrement convaincants!
Il y a la 3ème strophe heureusement, mais peut être l'avez-vous lue trop rapidement.
Vous avez voulu casser et vous distinguer, c’est réussi !

Contribution du : 25/11/2019 16:49
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Pulsions intimes". je vous remercie
Maître Onirien
Inscrit:
14/06/2013 14:24
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 19262
Hors Ligne
Bonjour et merci Lebarde de ce retour et de cette nouvelle version

même si moi, également, je reste sur ma position concernant

ce cabossé disgracieux qu'aucune explication ne peut légitimer.

Bonne soirée.

H

Contribution du : 25/11/2019 19:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Pulsions intimes". je vous remercie
Expert Onirien
Inscrit:
16/05/2013 09:00
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7860
Hors Ligne
Bonjour Lebarde,

Ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit. C'est la façon dont VOUS présentez l'AMOUR qui m'a PARU conventionnelle.
Merci de ne pas m'en vouloir pour "cabossé"; je ne vous en veux pas non plus.

Contribution du : 26/11/2019 02:32
_________________
La Fontaine re-formé
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Pulsions intimes". je vous remercie
Expert Onirien
Inscrit:
08/02/2019 21:41
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6101
Hors Ligne
Merci Alfin pour votre commentaire et votre appréciation.
Vous évoquez avec justesse la période post-opératoire de ce type d’intervention et je vous en remercie.

En fait ce n’est pas cet aspect là que j’ai nécessairement voulu aborder dans ce poème, mais bien celui de la tendresse et de la sexualité plus timide qui peuvent malgré tout être entretenues à toutes les époques de la vie.
Amour toujours quoiqu’il arrive !!
Merci.

Contribution du : 26/11/2019 18:24
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : "Pulsions intimes". je vous remercie
Expert Onirien
Inscrit:
08/02/2019 21:41
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6101
Hors Ligne
Bonjour Sauvage

Merci pour votre commentaire un peu tardif mais qui prouve que les écrits peuvent vivre longtemps sur le site.
Vous avez vos arguments pour ne pas avoir trop apprécié « Pulsions intimes » et je les reçois.
À propos le poème n’avait que 5 strophes et pas 6.
Cordialement.
Lebarde

Contribution du : 05/02 11:32:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020