Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Rab de pizza !
Expert Onirien
Inscrit:
17/04/2012 21:15
De Capens
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6122
Hors Ligne
Bonjour à toutes et tous,

Un grand merci au tout Oniris pour la sélection, la correction, l’édition, la lecturation et la commentation de la nouvelle Quatre saisons. Avec mention spéciale pour les poètes venus depuis le côté-obscur me faire un petit coucou.

L’Eté était supposée être une parabole très moralisatrice. La petite fille est en fait issue d’un article des « pages internationales » du journal. Elle s’est donc noyée à des milliers de kilomètres du parc. Une scène, insupportable quand elle se déroule sous nos yeux, nous laisse indifférent quand elle se déroule à l’autre bout du monde. La vidéo, via téléphone, en rajoute sur le coté « je te filme d’abord, je te sauve ensuite (si j’ai le temps…)».
Bon, ben j’ai raté mon coup.

L’Automne a été rajouté par défaut (cela ne vous a pas échappé). Mais il fallait bien une quatrième histoire, sinon, au lieu de 4 saisons, j’allais devoir titrer ma nouvelle 3 petits cochons et une pizza 3 petits cochons, çà sonne pas terrible.

L’Hiver est recyclé d’un poème en prose refusé, auquel j’ai ajouté quelques explications pour qu’il soit plus compréhensible. Au passage, j’espérais que Ludi et Nan allaient sauter sur la phrase tant décriée « … le goût de terre meuble au fond de gorges vaporeuses et profondes …» comme la misère sur le Watergate. Encore raté.

Le Printemps est taillé sur mesure pour la section sentimentale/romanesque d’Oniris (je t’aime moi non plus, mais si, mais non, mais si…) avec toutefois une fin plus en phase avec la vie réelle.

Je me suis gouré de section en atterrissant en Laborinis, je ne pensai pas que cela avait tant d’importance pour les lecteurs-trices Oniriens-nes, désolé.

Encore un grand merci à toutes et tous.

@Jano : j’ai eu peur que la répétition de la phrase « Sous le cerisier en fleurs, Amélie se balance. » ne laisse deviner la fin, mais à priori s’est passé. Merci beaucoup pour « l’écriture ciselée ».

@Socque : J’espère que l’erreur de section n’a pas trop joué en ma défaveur ;=) Merci beaucoup pour le ‘’Simple, lapidaire et glaçant’’.

@Acratopege : jouer ainsi avec mes nerfs, est-ce bien raisonnable ? Un Exep, c’est rare ces bébêtes là. Voilà-ti pas qu’il disparait, gloups ! Remplacé par un Edit dithyrambique, haaa. Puis il revient et l’Edit reste, youpie ! Si j’ajoute le ‘’on n'en sort pas indemne’’ … je suis comblé. En espérant ne pas vous faire faire des cauchemars.
Je n’aime effectivement pas mettre de note, surtout des mauvaises, mais dire que je n’aime pas en recevoir de bonnes, serait un vilain mensonge. ;=)

@Black-Box : pris comme une seule nouvelle, je comprends que l’ensemble paraisse flou. Merci pour le ‘’ fugace et tenace.’’

@Pascal31 : ‘’Chaque partie aurait pu indifféremment se passer à n'importe quelle saison, en fait.’’ Mince alors, pour le cerisier en fleurs c’est forcement le printemps ;=) Vous avez raison, la ficelle est parfois un peu grosse, notamment pour l’Automne. En fait je n’ai pas vraiment travaillé sur un lien de l’ensemble. Merci pour ‘’ la qualité de l'écriture et les frissons’’

@Robot : Bah, ‘’Quatre saisons’’ pour attirer le chaland c’est quand même pas le top, à moins de vendre des pizzas ou un CD de Vivaldi ;=) Pour le lien entre les histoires cela me semble effectivement difficile, mais j’avoue ne pas avoir vraiment essayé, si ce n’est par une morale générale. Merci pour votre commentaire.

@Ludi : allez, je vais être magnanime, je te pardonne d’avoir laissé passé la ‘’gorge profonde’’. Comme tu es le seul à avoir percé ma morale de bon samaritain, bien que je me demande si tu l’as trouvé dans la lecture ou dans la connaissance du bestiau ;=)
Merci beaucoup pour ton appréciation de la collection Printemps/Eté, ‘’deux vrais bijoux’’, j’espère qu’ils vont rester dans la famille. Mes amitiés à la secrétaire de Gallimard.

@Donaldo75 : à votre première phrase ‘’J'ai bien dormi. ‘’, je me suis dis, le pauvre gars s’est trompé de site, il a confondu avec Oniris-ronflement… Mais non, c’était bien ma nouvelle qui était commentée et merci beaucoup pour le ‘’Dommage’’.

@Nan : merci beaucoup pour la bonne Odeur trouvée à ma nouvelle, mais était-il nécessaire de cafter sur le côté ‘’sensibilité et poésie’’ ? ;=) Pour le ‘’aïe’’ c’est un plaisir, si vous saviez comme je dois résister pour ne pas faire de jeu de mot avec Nan (porte le vent) ?

@Alexandre : merci à vous pour le commentaire et surtout le ‘’coup de cœur’’

@BananasRsmart : vous n’avez pas un diminutif de pseudo ? ;=) Merci pour votre commentaire et désolé pour les accents oubliés à Jérémy… Je vous sens concerné… ;=)

@Bidis : coucou Bidis, peut-être qu’avec l’explication (tout en haut) mon intention est plus claire pour l’Eté. Je n’ai particulièrement travaillé ce passage, mais j’apprécie ta sensation. Un grand merci pour le « scotchant » du Printemps, c’est un super compliment.

@Brab Senglar : Très cher M. Higginson (Ludi va encore chambrer pour mon passage sur Wikipédia), que puis-je ajouter à ton commentaire ? Rien, tant je suis occupé à délacer mes chaussures pour laisser mes chevilles gonfler à l’aise.
Pour le sauvetage du « micheton cachetonné » es-tu sûr que c’était un cadeau à lui faire ? Je suis peut-être bien plus noir que çà encore.
Pour Emily, ce que j’aime le plus chez elle c’est son non-respect des règles, un truc auquel je suis particulièrement attaché. Merci encore pour le ‘’frisson’’.

@ ma Pimpette : comment expliquer que j’ai adoré que tu ais détesté ? Pour tout dire, je m’en doutais un peu, la noirceur est bien trop loin de ton monde. Tant mieux.
Ton ‘’monstrueusement bien écrit’’ me va droit au cœur. J’attends ta ’’vengeance’’ avec impatience.

@Alvinabec : diable, la dure dent se serait-elle arrondie ? ;=) Pour le journal jeté de l’Eté bon, ben l’effet est raté comme expliqué précédemment. Pour l’Automne la mini-nouvelle n’est pas au niveau, j’en suis conscient. Je me rattrape un peu au Printemps. Merci beaucoup pour votre ‘’maître es nouvelles brèves’’ un super compliment.

@Dowvid : effectivement le rapport entre les mini-nouvelles n’est pas évident et l’ensemble peut paraitre décousu. Merci pour le commentaire, j’ai adoré le ‘’chicotte’’ ;=)

@Néné : merci pour votre commentaire et pour la ‘’plume talentueuse’’ (en un seul mot, bien sûr ;=)

Contribution du : 05/03/2014 11:32
_________________
Celui qui écrit dans mon dos ne voit que mon… (Adage du banni)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rab de pizza !
Maître Onirien
Inscrit:
12/03/2011 15:50
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Correcteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 70552
Hors Ligne
Bonjour Pepito,

Je suis tombée des nues en lisant votre explication de Été ! En ce qui me concerne, il était impossible de percer à jour vos intentions à cause de ces quelques phrases ci-dessous.

Citation :
Entre deux coulées, ses grands yeux noirs se fixent désespérément sur toi.

Pas âme qui vive aux alentours, ni parents ni badauds. Comment cette gamine a-t-elle pu arriver là ? Tu hésites un instant, enlever chaussures et pantalon ou sauter tout habillé dans l’eau ? La première solution, le temps de se rhabiller te ferait sûrement arriver en retard au travail, la seconde t’obligerait à passer la matinée tout mouillé.


OK, les grands yeux noirs de la gamine sont dans le journal. Mais pourquoi diable son lecteur (au journal) envisagerait-il apparemment sérieusement de sauter dans une eau à "des milliers de kilomètres" pour aller la sauver ? Et s'il pense simplement à aller dans la fontaine pour le fun avant de retourner au boulot... hum, je trouve que ça ne colle pas non plus.

Selon moi, cette partie est totalement invraisemblable si elle est censée restituer les pensées d'un type qui lit le journal et y voit relatée une noyade ; d'où, me dis-je, le malentendu entre ce que j'ai lu et vos intentions.

Contribution du : 05/03/2014 11:48
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rab de pizza !
Maître Onirien
Inscrit:
08/02/2011 17:15
Groupe :
Groupe de Lecture
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 12875
Hors Ligne
À l'instar de Socque, je n'ai pas imaginé une seule seconde, dans le segment "Été", que le drame qui se joue devant nos yeux n'est en réalité qu'un fait divers lu dans le journal...

Je trouve d'ailleurs que cette explication affaiblit considérablement la portée de la nouvelle. Pour moi, vous dénonciez -de manière délibérément appuyée- le manque d'entraide de notre société (comme lorsqu'on passe devant des SDF en faisant mine de ne pas les voir).

Comme quoi, il vaut mieux parfois ne pas tenter d'expliquer ses œuvres et laisser les lecteurs en faire leur propre interprétation. Et, si vous me le permettez, je vais garder à l'esprit l'idée que je me faisais de votre nouvelle.

Contribution du : 05/03/2014 12:53
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rab de pizza !
Expert Onirien
Inscrit:
17/04/2012 21:15
De Capens
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6122
Hors Ligne
@Socque et Pascal : merci pour vos retours.
Comme laisser quelqu'un se noyer me semblait invraisemblable, je pensais que le coté "imaginaire" de la noyade apparaîtrait. A force d’être elliptique je me suis pris les pieds dans le plat.

Pour l'explication "en trop", je ne le pense pas. Si un jour je joue au foot et que je marque un but, tout le monde saura que c'est un coup de bol. Si j'écris une nouvelle qui plait alors qu'elle ne dit pas ce que j'ai dans la tête, il m'a semblé naturel de le dire.

Pas sûr qu'en face de Gallimard j'ai la même honnêteté, mais c'est pas prêt d'arriver. Sur Oniris je risque tout au plus d'y laisser quelques plumes. ;=)

Merci encore.

Contribution du : 06/03/2014 16:43
_________________
Celui qui écrit dans mon dos ne voit que mon… (Adage du banni)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rab de pizza !
Onirien Confirmé
Inscrit:
27/01/2014 14:57
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 547
Hors Ligne
Pepito mi corazon,

Je mets des plombes à comprendre un jeu de mot, c'est mon côté dinde. Je vous en conjure, n'arrêtez pas de me charrier ça m'oblige à réfléchir.

Contribution du : 07/03/2014 20:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rab de pizza !
Expert Onirien
Inscrit:
17/04/2012 21:15
De Capens
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6122
Hors Ligne
@Nan : à votre service, je l'avoue, charrier, j'adooooooore.

@Melancolique : qualifier mon Printemps de merveille, ouch !
Pour le "titre pas très évocateur" je trouve que c'est plus rigolo comme çà, cela peut ménager la surprise. Merci beaucoup pour votre commentaire.

Contribution du : 10/03/2014 10:50
_________________
Celui qui écrit dans mon dos ne voit que mon… (Adage du banni)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rab de pizza !
Expert Onirien
Inscrit:
17/04/2012 21:15
De Capens
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6122
Hors Ligne
@Fergas : rebonsoir, l'allusion à Fredric Brown est quand même drôle. J'ai entendu parler pour la première fois de cet auteur par Ninjavert et Nan pour la nouvelle "Roger".

Voilà que vous y revenez pour 4 Saisons. Je vais finir par y voir le doigt du destin, brrrr ! ;=)

Merci encore pour votre commentaire.

Contribution du : 24/03/2014 22:25
_________________
Celui qui écrit dans mon dos ne voit que mon… (Adage du banni)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rab de pizza !
Expert Onirien
Inscrit:
17/04/2012 21:15
De Capens
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6122
Hors Ligne
Hello Marguerite,

Merci pour le commentaire et "l’écriture nickel".
J'ai bien rigolé au "peut-être le tutoiement m’a-t-il un peu gênée."... n’était-ce pas un de nos précédents sujets de conversation ? ;=)

Bien à toi.

Pepito

Contribution du : 17/04/2014 15:23
_________________
Celui qui écrit dans mon dos ne voit que mon… (Adage du banni)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rab de pizza !
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6742
Hors Ligne
Oups ! et re-oups !!!

Bonsoir Pépito,

J'ai lu Rab de Pizza tout comme j'ai lu Roger
Je me suis promis de commenter. Surtout que Roger je l'ai trouvé désopilant tout comme j'aime.^^
et puis voilà... à force de butiner par-ci par-là, je me suis perdue.

Dis, tu permets que je te dise tout ça ici ?

Cat
qui est "tu" plus que vous. Est-ce gênant ?

Contribution du : 17/04/2014 15:55
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rab de pizza !
Expert Onirien
Inscrit:
17/04/2012 21:15
De Capens
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 6122
Hors Ligne
CoucouCat !

Ou tu veux, quand tu veux et tant pis pour mon compteur à commentaires. ;=)

Contribution du : 17/04/2014 17:44
_________________
Celui qui écrit dans mon dos ne voit que mon… (Adage du banni)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020