Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





remerciement pour " joyau dormant "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 28740
Hors Ligne
Remerciements ONIRIS

Je remercie d’abord le comité de lecture et tous les bénévoles, qui permirent la parution de mon poème " joyau dormant "

Genèse

Croire ou ne pas croire, là est la question. C’est ce que nous faisions jadis enfants, quand l’abbé ou maman nous enseignait le catéchisme ; cela ne nous faisait peut-être pas du bien, mais en aucun cas du mal !
A moins d’être un humanoïde sans cœur ni âme, maman ou papa, mamie ou papi assis sur le bord du lit, lisent ou inventent une histoire gentille au petit qui, bientôt clignera des paupières et s’endormira…
J’en imaginais plein à ma fille, beaucoup à mes petits-enfants ; au coucher ou lors de ballades merveilleuses sur une fée au bois, un hippopotame à l’étang… et cette fameuse pierre brillant au pied de la cascade. Cette chute d’eau sortant d’une grotte à la vierge, ne pouvait que générer un miracle !
M’accompagnaient ce jour-là, Nathan 7 ans, Manon 11 ans et Ninon 6 ans qui, la première descendit auprès de l’eau vive, pour s’emparer de ce trésor que j’avais montré du doigt. D’un clin d’œil complice, Manon entra dans mon jeu, et me laissa faire ; la magie opéra, et j’ai toujours sous les yeux, la bague auprès de moi…
Ce poème ( le 2e où Ninon était l’héroïne ) écrit en octobre 2011, fut proposé en octobre 2013, mais refusé. J’ai toujours espéré qu’un jour il soit publié ; une fois retoqué, il obtint enfin son sésame le 9 septembre dernier !

Remerciements personnalisés

en " lecture aveugle "

lebarde : ne pas mentir, mais ne pas décevoir les enfants en inventant de jolies histoires ! Ce merveilleux bijou ne pouvait que ravir Ninon ! Poème délicieux ! Merci beaucoup
poldutor : poésie charmante ( sans prétention ) en hexasyllabes au sujet amusant que celui où " tout ce brille est d’or " ! la maman ne gâcha pas le plaisir (elle n’était jamais avec nous ) simple et touchant ; merci beaucoup
eclaircie : mignonne histoire pour un rêve d’enfant ; mais des rimes forcées et le 2e quatrain quelque peu invraisemblable ; merci
VictorO : poésie narrative ( c’est vrai ! ) pleine de tendresse, aux rimes agréables. Cela montre combien l’enfant peut être sensible à la poésie ( oui ! Plus tard, elle me trouvera mon psudo et cherchera des rimes ! ) merci beaucoup
natile : comme une poésie qu’on apprend sur les bancs de l’école ; le charme à ne jamais briser aux yeux d’un enfant ( aujourd’hui encore Ninon se souvient de ce temps où elle croyait… pour faire plaisir à papi dit-elle parfois ! ) merci beaucoup
BlaiseSaintLuc : frais et raconté avec délicatesse ; juste un peu d’eau fraîche et Ninon qui rêve au trésor ; les choses simples de la vie ( oh oui ! ) merci beaucoup
Miguel : je ne voudrais pas en douter, mais pourrais penser, que vous ne vîtes jamais les yeux d’un petit, briller comme une myriade d’étoiles, au point d’en tirer une histoire ? Bien sûr qu’au niveau technique, mes vers ne rutilent pas autant que le bouton vert au fond de l’eau ; mais de ma plume tremblante je voulais simplement dessiner la scène… merci quand-même
Annick : un joli poème frais comme l’eau vive où se joue son histoire ; un événement pour le bonheur de la bambine ( il est vrai que j’aurais pu lui dire « c’est rien, juste un morceau de verre ! » ) mais papi, j’étais ainsi et bien des " extravagances " fleurirent dans ma bouche, pour créer du mystère, et faire pétiller les yeux ! " un bijou de poème " merci beaucoup

en lecture à parution

Hananke : malgré la grande imagination qu’il faut, pour faire d’un bouton un trésor, et les fautes techniques qui émaillent mes quatrains, mon historiette  vous a séduit...grand-père que vous êtes sûrement ! Merci
Robot : quand la tendresse fait entrer un grand-père dans les rêves d’enfant, il ne faut surtout pas briser le charme qui s’installe dans l’imaginaire enfantin ! Du bon et moins bon parfois côté technique ; un petit refrain, un distique entre les strophes put en varier le rythme ? ( tu as raison ! ) merci beaucoup
Anje : " ne pas briser le charme ", et oubliant la prosodie laisser faire le chant du ruisseau ! ( j’en entendis des pépés râler « fous-moi la paix ! Va jouer ailleurs ! Je r’garde mon foot ! » ) je n’étais pas de ceux-là ! Merci
Cristale : des petits vers, pétris de petites images, pour la petite-fille et la féerie du geste affectueux du grand-père. ( comme je suis content d’avoir agi ainsi ; c’est pour moi un puits de bonheur dans lequel je plonge, quand la couleur de mon ciel se fait grise ) «  on passe sur la technique »… quoi chère maîtresse ? Sont pas terribles mes hexasyllabes ? ?? merci
sympa : histoire mignonnette que cette fillette qui croyait aux contes de fée ! Vous me pardonnez d’avoir menti, mais menti pour la bonne cause ! ( si vous voyiez mon ardoise de mensonges " pour enfants " ! ) merci beaucoup
leni : papipoète chercheur d’or qui, d’un bouton ivre tombé par-dessus bord, en fit un diamant !Simplissime et beau ! ( j’en ai encore plein ma besace, mais leurs héros sont devenus si grands ! ) merci beaucoup
Davide : l’univers de l’enfance que les lecteurs retrouvent ici, apporte adhésion et sympathie mais...des vers tarabiscotés comme " sauver la mise/face aux rires en éclats " ( comment vous dire que je ne voulais point rompre le charme, face à cette scène si touchante, qui put se transformer en déluge de larmes ? ) mais le dernier quatrain me " sauve ", serti d’amour, dites-vous ! merci
senglar : " un joyau dormant "… pour une petite " Belle au bois éveillée " ma vision est bien jolie, mais où est la grand-mère ? A la maison comme nounou, et ne marchant pas à fond dans mes scénaries quand elle nous accompagnait ! Mais pour promener " nos petits ", j’étais le gentil animateur attitré, je me débrouillais ! ( vos éloges me ravissent cher poète ! ) merci beaucoup
STEPHANIE90 : à partir d’un bouton de chemise ( il ya en a sûrement aux 1000 étangs ! ) qui put rester là sans qu’on y prêtât attention  ) j’ai imaginé ce conte que je lisais dans les yeux d’un enfant. Ajourd’hui, son smartphone greffé à son corps, me donnerait la fièvre à vouloir sur lui,versifier ! Mais ses mots de bambine de 6 ans sont comme tatoués en moi. merci beaucoup
ours : joli conte de magie, que seuls les enfants sont capables de nous faire vivre ( pour moi, c’était facile ; au lieu d’avoir mes 60 ans, dans ma tête n’en avais guère plus de 6 en fait ! ) papa, vous avez aimé ! Merci beaucoup
emilia : histoire tendre où un charmant papi complice, ne brise pas le charme, se fait magicien pour le bonheur de son " ange adoré " ( ce dernier vers cucul fit sûrement bondir un auteur lettré ! ) mais tant pis ! Merci beaucoup
hersen : de prime abord ma technique te chagrine, le libre étant ton domaine préféré, mais l’histoire contée autour d’un gentil mensonge te touche ; Ninon eut de la chance de m’avoir pour papi...( ouais, c’était y’a longtemps, mais la petite fille au pied de la cascade est toujours blottie dans mon esprit ! ) merci beaucoup
Vincente : quelques vers frais relatant, magnifiant la grandeur d’un moment d’exception, qui rendent la vie belle… ( tout est dit dans cette phrase cher poète ! Et l’on songe « c’est beau la vie !» Votre commentaire à mon égard est bien élogieux ; en suis-je digne ? Merci beaucoup

Contribution du : 13/09 15:23:47
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciement pour " joyau dormant "
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 3899
Hors Ligne
Merci papipoete pour votre retour sur nos commentaires.

Moi qui n'ai connu que fort peu mes grands-pères, trop éloignés de notre famille en kms à parcourir, j'ai toujours rêvé d'un grand-père magicien, disponible comme vous l'étiez, conteur... Alors je me suis consolée dans la lecture de contes. Et j'en lis parfois encore...

Merci pour vos sujets captivants que j'attends toujours de découvrir avec impatience car je sais d'avance qu'ils me plairont.

Annick

Au plaisir de vous lire.

Contribution du : 13/09 23:41:31
_________________
"L'exception à la règle fait la féerie de l'existence". Marcel Proust.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciement pour " joyau dormant "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 28740
Hors Ligne
merci à vous pour ce mot gentil ; comme je le dis plus haut, ma besace n'est pas trouée, et bien des aventures dont je fus la " pièce maîtresse " ( rien que ça... ) attendent de voir la lumière ! Il me faudra cependant pour certains, reprendre mon nécessaire de couture pour les rendre présentables !
Ninon va venir tout-à-l'heure, non point pour veiller à mes vers, mais pour les boutiques aller voir, à l'endroit, à l'envers... avec mamie.

Contribution du : 14/09 10:44:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciement pour " joyau dormant "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 28740
Hors Ligne
bonjour Recanatese
J'aurai bien fait de le laisser mûrir mon petit poème, car bien des lecteurs seront venus le savourer ; vous le lisez en vous souvenant...et voyez le " regard ébahi d'un enfant " ( il y a tant de visages enfantins à la télé dont le sourire a fui ! ) qui se reflète dans celui de son grand-père. Le papi, le pépé qui semble ouvrir le recueil de ses propres souvenirs en culotte courte.
Moi-même ai le souvenir de ma mémé, qui racontait son histoire...triste dont nul conte en égayait la trame ; si je me retrouvais acteur du même rôle, je ne changerais pas une lettre des mots que j'inventais, et les sombres personnages en seraient toujours absents ; si ce n'est ceux des gros nuages que l'on voyait " baleine, chien, poisson..."
Vous m'avez lu avec plaisir à travers mes hexasyllabes bien écrites ; soyez-en remercié !

Contribution du : 20/09 09:13:04
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : remerciement pour " joyau dormant "
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 28740
Hors Ligne
bonjour Manuelent
Vous venez de partager l'émoi, qu'à travers mon petit poème, montrant ma tendresse envers l'enfant, j'ai su provoquer par des mots simples. J' avoue ne savoir écrire que de la sorte et me trouve très touché d'être lu par des auteurs lettrés ( ce que je ne suis pas ! ) Lisant les parutions érudites, je montre à mon esprit ce qu'il put faire...il soupire.
Un p'tit nouveau lisant un ancien, est pour moi gratifiant ; on ne peut nous taxer de " copains ", mais je suis l'ami de tout le monde !
Merci beaucoup.
NB j'avais envoyé une photo qui n'apparut point sous mon poème ; j'essaie de la joindre ci-dessous http://www.oniris.be/modules/myalbum/photo.php?lid=1504

Contribution du : Hier 12:58:52
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019