Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciement pour "les écumes émollientes"
Expert Onirien
Inscrit:
04/05/2017 13:20
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3317
Hors Ligne
Un tout grand merci aux lecteurs du GL qui ont plébiscité ces « écumes émollientes » . Ce petit « coup de coeur » donne, en ce qui me concerne un petit plus à la publication.
Avant de remercier chacun, je voudrais donner un petit mot d’explication. Si en effet, le texte parle des biens faits d’une douche, il parle aussi et surtout de mensonge : Les mensonges de la nuit, les mensonges des savons qui vous déchargent momentanément l’âme et même le soleil qui est racoleur.
Merci à
izabouille qui a descellé le côté mystérieux et donc le coté un peu obscur du texte. Pour le vocabulaire, je suppose qu’aujourd’hui il n’a plus de secret pour vous
 

Vanessa : le narrateur a effectivement fait un choix , celui de faire face à la vie en acceptant les mensonges et en restant optimiste. car il faut vivre « avec » mais resté vigilant.

Eclaircie : Merci d’être tombé sous le charme de ces écumes. J’ai bien noté votre remarque concernant « mon dos auditionne » et je me propose de le changer par « Audition sur le dos d’invisibles carpeaux ! »

Papipoète : Merci, comme à chaque fois, vous résumez l’essentiel en quelques mots, mais toujours avec raffinement.

Pizzicato : merci de votre appréciation positive et de vos encouragements

JcJaZz : Merci beaucoup de votre commentaire. Peut-être avez vous raison sur le coté insuffisamment exploité des idées, mais je voulais garder un faux aspect anodin tout en suscitant le mystère. Pas sur au final que ce soit réussi.
 

Sympa : Je n’ai évidemment rien contre l'aspirine et l'hepatoum qui sont certainement plus apaisante qu’une douche. 
Merci d’avoir relevé le coté humour de ce texte.

LenineBosquet : Bien sûr le texte, comme dit dans l’explication, fait « l’éloge » d’un douche réparatrice après les excès d’une nuit de veille. Mais pas que. J’aime bien votre allusion à une pub de savon car il y a de ça, en ce sens que la publicité a toujours un coté faux, un coté mensonge. Et le mensonge est partout, on nous ment tout le temps et nous mentons aussi. Et on se ment d’abord à soi même d’où la débauche… pour oublier et les savons pour faire semblant que tout va bien.
Le dernier quatrain est là pour conclure faussement au bonheur. Je ferai plus attention, coté technique pour mieux maîtriser l’alternance des rimes F / M. Par contre finalement, et sans que cela n’ai été calculé à la base, la dernière strophe aux rimes au genre et nombre faussé, donne une conclusion de non poème qui accentue le « mensonge »
Bon c’est tordu mais rien de méchant en soi. Ce n’est qu’un petit texte.

Contribution du : 17/09/2018 15:02
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciement pour "les écumes émollientes"
Expert Onirien
Inscrit:
21/12/2015 15:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 5409
Hors Ligne
Oui bien sûr Quidonc, j'avais entraperçu la métaphore, je regrette juste que vous la fillez sur 5 strophes. Peut-être que si vous aviez plus développé le mensonge, la débauche, m'enfin bref, vous voyez quoi.
Sinon, oui, c'était un texte agréable à lire, je confirme.

Contribution du : 17/09/2018 20:11
_________________
Lénine Bosquet
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019