Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciements : Dans un livre d'images.
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 5077
Hors Ligne
Merci beaucoup au CE d'avoir publié mon poème, merci beaucoup aux commentateurs et également aux lecteurs.


J'ai écrit ce poème en 2016 au moment où je me suis inscrite sur Oniris mais je le trouvais si imparfait à tout point de vue que je l'ai relégué aux oubliettes. Puis, de temps en temps, je me rappelais son existence et je m'attelais à le refondre, l'améliorer. J'ai supprimé des strophes aussitôt remplacées par d'autres. Mais il y avait tant de travail pour en faire un poème digne de ce nom qu'après quelques heures de réflexion, je le faisais disparaitre de ma vue. Cela a duré quatre ans avec des fréquences de travail très irrégulières. Quand, enfin, j'ai constaté qu'il était plus abouti, je l'ai proposé à la publication. Ma persévérance a été récompensée même si je doutais au fond de moi de l'accueil qui pouvait lui être réservé.

Corto : "Ce beau poème révèle une remarquable capacité de l'auteur à s'immerger dans la nature, pour l'observer et se laisser envahir par l'émotion, en connivence avec les habitants de ces lieux".
Merci beaucoup pour votre commentaire élogieux.
Je décris une nature métaphorique, telle qu'on peut la voir dans un livre d'images, idéalisée. Mais les dernière strophes font revenir la narratrice à la réalité de son propre vécu : l'absence.

sympa : "Même si le fond de votre poésie est triste, j'ai beaucoup aimé votre description de la nature au travers de ce livre d'images.
Vie et mort vont de pair, c'est la loi de la nature, même dans un livre d'images. Merci beaucoup pour votre commentaire élogieux.

Castelmore
. En effet, ce n'est pas la vraie nature que je décris mais une nature idéalisée, harmonieuse, celle qu'on voit dans les livres d'images et à travers le regard de la narratrice.
Mais les dernières strophes préparent le lecteur à revenir à la réalité, avec la mort des inséparables, l'absence, l'amour perdu.
Je lis toujours des livres d'images que je cache derrière d'autres livres « plus sérieux » et parfois, comme en ces temps hostiles, j'aimerais entrer dans l'histoire, me fondre avec les paysages pour ne plus revenir à la réalité. Merci beaucoup pour votre commentaire judicieux et très positif.

papipoete. Je vous cite : "...ce livre est comme un diaporama, il projette des souvenirs visuels, sonores du monde que l'on voudrait à son image...pas de pleurs, pas d'horreurs, pas d'armes brandies..."

Oui, ce livre est comme une boite à souvenirs qu'on ouvre et qu'on referme à loisir, une porte sur le passé heureux qui s'anime tout à coup, mais empreint de nostalgie. Merci beaucoup pour votre commentaire tout en sensibilité.
J'ai classé ce poème dans la catégorie "contemporain" par prudence car il arrive que des hiatus et autre plantes envahissantes poussent à mon insu.

apierre. Merci beaucoup pour votre commentaire très positif et encourageant.

Pouet. Je vous cite : un joli poème tout doux, très bucolique, une pointe de nostalgie en plus. Il y a les fleurs, les oiseaux, les papillons, l'amour.. Bon peut-être un petit goût de "trop" pour moi, mais je reconnais une belle écriture.

Les oiseaux et les fleurs font partie de ma zone d'influence. Il faudrait peut-être que je me hasarde au-delà, et que je touche du doigt des univers plus sombres.
Merci beaucoup pour toutes ces précisions comme par exemple, les rimes "plainte" et "com-plainte au même radical etc... J'en suis consciente mais je n'ai pas pu faire mIeux. Sniff !

hersen
. Je te cite : C'est un très beau texte, Annick, que tu nous proposes aujourd'hui.Parce qu'il est bien écrit, il est simplement écrit.
Oui, ma poésie est simple, abordable. J'aimerais parfois composer des poèmes plus hermétiques, mais je ne m'y résous pas, peut-être parce que je ne sais pas. Mais j'aime lire des textes, comme autant de pierres de Rosette à décrypter, et qui ne ressemblent pas à ce que j'écris. Cela m'ouvre d'autres horizons. Merci beaucoup pour ton commentaire très positif.

Vincente. Merci beaucoup pour votre commentaire particulièrment judicieux. Très belle analyse.
Moi aussi, j'ai ressenti le besoin de supprimer une strophe, en particulier parmi les premières qui concernent la description mais je n'ai pas su choisir.

Lebarde. Merci beaucoup pour votre lecture attentive et votre enthousiasme.
Je vous cite : …Je m'étonne de le trouver (le poème) sur le rayonnage contemporain et je cherche encore les raisons de cette "disgrâce": peut être cette toute petite faute de rimes ("aussi/ meurtri").

Vous êtes perspicace, vous vous êtes posé les bonnes questions. Pour tout vous dire, je classe systématiquement mes poèmes "sur l'étagère" des contemporains par prudence car je ne suis jamais tout à fait certaine de ne pas avoir oublié quelques grossières erreurs de prosodie. Quant à la rubrique "Classique" je n'y pense même pas.
L’un de mes poèmes figure en néoclassique : c'est le CE qui l'y a (gentiment) mis d'office.

Mélusine
. (Joli pseudo !) Merci beaucoup pour votre évaluation très positive. Ravie d'avoir partagé avec vous des impressions, des émotions. Le conte est un genre que j'apprécie beaucoup et même quand je veux m'en défaire, "il revient au galop".

emilia. Merci beaucoup d'avoir été sensible aux images, aux senteurs, à l'atmosphère de mon poème.

Cristale. Je te cite : L'écriture d'Annick, c'est un souffle de brise qui caresse la joue, une goutte de rosée au coin des yeux, un nuage de ouate sur le bord des lèvres, la musique d'une harpe dans le sillage des anges, et c'est une plume qui ouvre les pages d'un livre que j'aimerais découvrir chaque matin.
Mais du livre le plus adoré des oiseaux s'est envolé.

Ton commentaire si poétique est un tremplin vers la beauté des choses. Merci beaucoup pour ton évaluation très positive. Elle me va droit au coeur.

Mokhtar. Je vous cite : J’aimerais bien savoir pourquoi l’auteur a choisi ici les rimes plates, qui aident à déclamer, à être péremptoire, pour ce texte dont l’essentiel décrit des scènes naturelles assez allègres.

Comme je l'ai écrit en haut de cette page, c'est un texte qui a été travaillé en 2016, sur un coup de coeur, avec tout l'enthousiasme immature de celle qui s'attelle pour la première fois à l'écriture « d'un poème ». Il a fallu que peu à peu, je me familiarise avec toutes les règles de prosodie, de versification. J'en connaissais une certaine partie mais savoir n'est pas créer.
Les rimes suivies se sont invitées d'elles-mêmes et je ne les ai pas repoussées. La tâche était trop ardue. Il fallait d'abord que je fasse la chasse aux hiatus, ces farfadets que je ne voyais même pas.
Merci d'avoir relevé cette bizarrerie.
Merci beaucoup pour votre commentaire judicieux et ravie que ce poème ravaudé vous ait plu !


Marité
. Merci beaucoup pour votre enthousiasme et votre commentaire élogieux joliment écrit. Il me va droit au coeur.

Donaldo75. Ravie d'avoir su embarquer dans mon univers un lecteur qui n'affectionne pas d'ordinaire ce genre de poésie. Merci beaucoup.

Michel64. Merci beaucoup pour votre enthousiasme et votre appréciation très positive. Hâte de vous lire également.

Recanatese
. Ravie d'avoir « apprivoisé » un lecteur qui, d'ordinaire, n'est pas sensible au genre bucolique. Merci beaucoup pour votre appréciation très positive.

Curwwod. Merci beaucoup pour votre commentaire élogieux qui me touche d'autant plus que j'apprécie particulièrement votre poésie : "le poudrier" est une merveille !

Chères poétesses, chers poètes, pour moi, la poésie était une évasion. En ces temps troublés, elle est devenue un refuge. Non pas un repli sur soi mais une sorte de bulle où je m'imagine, bien à tort, que rien ne peut m'arriver...

Prenez-soin de vous, surtout !

Annick

Contribution du : 25/03 19:37:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements : Dans un livre d'images.
Expert Onirien
Inscrit:
22/01/2018 08:31
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5366
Hors Ligne
Bonsoir Annick,

Ah vous avez bien fait de le sortir des oubliettes.
On est assez de confinés dans le pays, et monde, lui, il pouvait se permettre de sortir pour le bonheur des lecteurs d'Oniris.

Je le répète, votre livre d'images est une belle réussite.

Prenez soin de vous .

Contribution du : 25/03 19:50:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements : Dans un livre d'images.
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Correcteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 25098
Hors Ligne
@Annick,

Ta réponse à mon commentaire est très intéressante.
Bon, tu as bien compris que le mot"simple" chez moi n'est aucunement péjoratif. Rien à voir avec simplet, ce sont deux planètes différentes.
Tu dis que tu aimerais quelquefois écrire des textes plus hermétiques (c'est ce point que je trouve intéressant) eh bien, ne t'inquiète pas, ça vient tout seul ! Dès lors qu'on lâche prise, et que vraiment notre cerveau nous montre des images et qu'on leur laisse la place pour exister, alors on est embarqué dans un voyage... qui est bien loin de ne pas avoir de sens.
Et c'est ça que je trouve passionnant, disons qu'en ce moment, c'est cette poésie qui m'aide. Après, bon, on se dit un peu qu'on doit rester dans le publiable, mais les réactions sur un poème "hermétique" sont hautement intéressantes... et l'auteur lui-même apprend beaucoup, car sa "version" n'a plus aucune importance, chacun s'approprie le poème et y met ce qu'il a à y mettre.

"L'Homme doit habiter le monde poétiquement"

Contribution du : 25/03 20:15:08
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements : Dans un livre d'images.
Maître Onirien
Inscrit:
24/01/2014 08:35
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Post(s): 27118
Hors Ligne
Hello Annick,

Comme quoi, la persévérance est souvent bien récompensée.

Bravo !



Donaldo

Contribution du : 26/03 09:21:57
_________________
Planet Earth is blue and there's nothing I can do (1969, David Bowie)
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements : Dans un livre d'images.
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 5077
Hors Ligne
Bonjour sympa,

Joli trait d'esprit qui me fait sourire ! Et un sourire, en ce moment, c'est précieux !
Merci sympa pour vos encouragements.

Annick

Contribution du : 26/03 10:07:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements : Dans un livre d'images.
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 5077
Hors Ligne
Bonjour hersen,

Merci pour tous ces conseils et précisions sur le lâcher prise, très intéressants.

Cet état me fait penser à la méditation. Il faudrait que je laisse davantage de place à mon subconscient, aux automatismes...

Annick

Contribution du : 26/03 10:28:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements : Dans un livre d'images.
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 5077
Hors Ligne
Bonjour Donaldo,

Merci pour vos encouragements qui me vont droit au coeur !

Annick

Contribution du : 26/03 10:39:18
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements : Dans un livre d'images.
Expert Onirien
Inscrit:
08/02/2019 21:41
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5710
Hors Ligne
Bonjour Annick

Je reviens sur votre retour de commentaire me concernant.

Très mauvaise pioche, à mon avis. Très mauvaise tactique que de n'ambitionner que le rayonnage contemporain.

Votre écriture est superbe et vous avez tort de ne pas présenter vos poèmes en classique et quand bien même seraient ils déclassés!

Les commentaires donnés par le CE sont généralement suffisamment précis et éclairants pour ensuite permettre d'apporter les corrections et "même pour la gloire de "réécrire un poème qui rentre dans le cadre.
C'est une manière efficace de s'améliorer.

Moi c'est ce que je fais: je recherche le "classique", presque toujours déclassé en néo ou même contemporain par le CE ( ben oui difficile d'éviter les fautes d'inattention souvent),
que je corrige en tenant compte des observations faites pour ainsi avoir dans mes tiroirs des poèmes d'une bien meilleure facture.

Vous pouvez faire confiance à votre plume, elle est magnifique

Lebarde, petit, tout petit amateur de poésie classique, qui pourtant se permet de donner des conseils. Un comble!!

Contribution du : 26/03 10:53:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements : Dans un livre d'images.
Expert Onirien
Inscrit:
08/02/2019 21:41
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5710
Hors Ligne
Bonjour Annick

Je reviens sur votre retour de commentaire me concernant.

Très mauvaise pioche, à mon avis. Très mauvaise tactique que de n'ambitionner que le rayonnage contemporain.

Votre écriture est superbe et vous avez tort de ne pas présenter vos poèmes en classique et quand bien même seraient ils déclassés!

Les commentaires donnés par le CE sont généralement suffisamment précis et éclairants pour ensuite permettre d'apporter les corrections et "même pour la gloire de "réécrire un poème qui rentre dans le cadre.
C'est une manière efficace de s'améliorer.

Moi c'est ce que je fais: je recherche le "classique", presque toujours déclassé en néo ou même contemporain par le CE ( ben oui difficile d'éviter les fautes d'inattention souvent),
que je corrige en tenant compte des observations faites pour ainsi avoir dans mes tiroirs des poèmes d'une bien meilleure facture.

Vous pouvez faire confiance à votre plume, elle est magnifique

Lebarde, petit, tout petit amateur de poésie classique, qui pourtant se permet de donner des conseils. Un comble!!

Contribution du : 26/03 10:55:54
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements : Dans un livre d'images.
Expert Onirien
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 5077
Hors Ligne
Bonjour Lebarde,

Vous avez raison. Je ne peux opposer aucun argument. Vous n'auriez d'ailleurs aucun mal à les réfuter.
C'est en effet une façon de progresser plus efficacement et plus rapidement.

Ne pas oser fait partie d'un de mes fâcheux traits de caractère.

Merci, cher Lebarde, pour vos précieux conseils

Contribution du : 26/03 12:29:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020