Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciements et discussion Poupées d'argile
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3638
Hors Ligne
Bonjour.
Tout d’abord je remercie le comité éditorial d’avoir publié ce texte, je remercie également les lecteurs et bien entendu les commentateurs.

Plumette, vous avez aimé (beaucoup) cette fois-ci les aventures de Chloé et de Caro merci : vous êtes ma commentatrice la plus fidèle même si ça ne marche pas à tous les coups…

vb, ton commentaire et ton appréciation hyper positifs m’ont été droit à l’égo, merci, tu m’as fait sourire tout de même en autorisant uniquement aux laideronnes à faire du stop…

hersen, je pense que cette nouvelle pourrait fonctionner même pour quelqu’un qui ne lirait qu’elle. Ceci étant j’envisage ce travail comme devant, in fine, former un tout, qui fonctionnera en s’appuyant sur les autres épisodes… je crois également qu’il faut faire confiance au lecteur pour trouver son sens à un texte. Cette nouvelle peut se lire indépendamment je pense, mais (j’espère) s’enrichira de la lecture des autres textes. Merci beaucoup.

Hanancke, merci pour votre éclairage particulier, vous avez surtout vu la confrontation des rêves à la réalité qui amène beaucoup de déception, et oui ce sont des âges où l’on croit que tout est possible, et l’on se pense invincible ou presque.

Jean-Claude, merci, et oui, j’ai du mal à me défaire de ce foutu détachement émotionnel ou en tous cas à le doser, j’y travaille beaucoup pourtant…

Cat, je suis contente que tu te sois laissée embarquer par l’histoire, espérons que la suite ne te décevra pas, merci.

Contribution du : 18/04 19:28:14
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et discussion Poupées d'argile
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3638
Hors Ligne
Merci Donaldo d'être passé commenter cet épisode, avis précieux.

Contribution du : 12/05 09:33:03
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et discussion Poupées d'argile
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3638
Hors Ligne
Tout d'abord je te souhaite la bienvenue Evy sur Oniris, et puis je te remercie d'être passée par ce texte qui fait partie d'une série en cours (de travail surtout), ce réflexe de défense lors d'un viol n'a pas besoin d'avoir été pratiqué au préalable il est instinctif, je crois qu'il est commun à presque toutes les personnes violées. Il est vrai qu'ici il se met en place instantannément ce qui peut sembler irréaliste, mais certains antécédents familiaux chez Chloé peuvent l'expliquer. Merci beaucoup pour ton appréciation positive.

Contribution du : 06/07 13:50:48
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et discussion Poupées d'argile
P'tit nouveau
Inscrit:
03/07 09:27:38
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 77
Hors Ligne
Bonjour SQUEEN, et merci de m'avoir souhaité la bienvenue. :)


Ma remarque sur le mécanisme est à prendre avec des pincettes.
Le viol répété, et surtout la psychologie du viol répété, c'est un peu mon domaine de prédilection.
Un titre comme "Poupée d'argile" c'est donc tout naturellement que je clique dessus, et bingo, ça n'a pas manqué ! :p
Sans doute ais-je tendance à transposer un peu vite mais j'y ai reconnu l'instantanéité dans l'insensibilité qui témoignait en apparence d'un "switch" comme on dit dans le milieu.

Tu me dis que Chloé a des antécédents de violence (non sexuel si je comprends bien), et que cela peut l'expliquer. Tout à fait ! Cela peut faire partie d'un conditionnement à la violence qui se perpétuerait en cas de viol.

Loin de moi l'idée de critiquer le réalisme, à plus forte raison qu'une personne n'est pas l'autre dans ses réactions.
Par exemple, dans le film "baise-moi", deux filles sont emmenées de force et violées par une bande de ... connards -_- ... et on à ici un bon aperçu de deux réactions diamétralement opposées sur une même action. (même si elles ont eut le temps du trajet en fourgon pour se faire à l'idée.)
Pas de souci de réalisme donc, même s'il y a des points communs indéniables entre ceux qui ont eut à subir un viol, chacun est différent sur l'instant et par la suite en fonction de son vécu.

Je ne suis pas très familière du caractère de Chloé qui a un coté plus "punk" que "gothique" (même si le goth descend directement du punk, ce digne fils n'est pourtant pas à l'image de son père, l'un étant (pour caricaturer vite fait) extraverti tandis que l'autre est introverti (à mon sens). Je ne parle pas ici de style vestimentaire mais bien de psychisme).
Perso je suis plus à l'aise avec le coté sombre qui se terre chez lui en solitaire avec sa violence et ses tourments, que le coté "je la déverse et l'affiche en courant dans le monde à cent à l'heure" (ce que je ne critique pas du tout par ailleurs, au contraire, c'est un simple constat.)

Enfin bref, je ne m'aventurerais pas à en dire plus, pour la simple raison que je n'ai pas encore lu l'avant et l'après des aventures de Chloé, et que ce serait bien présomptueux de ma part de supputer davantage. ^ ^

Je ne manquerais donc pas de lire ce que j'ai raté, ce qui me permettra sans aucun doute de mieux juger et de dire moins de bêtises. :)

A bientôt donc, et merci encore. ^ ^

Contribution du : 10/07 11:35:46
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et discussion Poupées d'argile
Expert Onirien
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3638
Hors Ligne
Bonjour Larivière,
Et merci pour ce commentaire extrêmement positif. (pour info: tu m’avais déjà lue et commentée en « poésie » (Appétit) …)

Contribution du : 26/08 09:10:50
_________________
« Et dans la Ville Natale où tous sont tiens, je me sentis perdu. »
Raymond QUENEAU Saint Glinglin
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements et discussion Poupées d'argile
Organiris
Inscrit:
09/07/2007 19:16
De par le fait
Groupe :
Évaluateurs
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Oniropédia
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 13506
Hors Ligne
Bonjour SQUEEN,

De rien pour le commentaire, j'ai apprécié ton écriture sur ce texte et dans ce registre.

Oui tu as raison, je me souviens très bien de ton texte "Appétit" coté poésie, (c'est le type de texte qu'on n'oublie pas!), mais je pensais l'avoir lu en centrale et je ne me rappelais pas l'avoir commenté...

Au plaisir de te lire

ps : je n'avais pas lu le fil avant de lire le texte ; je m'aperçois que le texte s'inscrit dans une série, si j'ai bien compris...

Contribution du : 26/08 09:30:59
_________________
"A la télévision
Tu annonces la neige
Tu prends tes précautions
Je mets mon bermuda
Si dans tes prévisions
Tu promets le soleil
Je ressors mon parapluie à pois
Rouges"

Carlos/Joe Dassin. 1974.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018