Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciements " Pica pica"
Expert Onirien
Inscrit:
31/03/2020 20:16
De Belgique
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 6414
Hors Ligne
Merci pour « Pica pica »

Un grand merci au comité d’édition, aux lecteurs et commentateurs de mon clin d’œil à ce volatile bruyant qui, un dimanche matin, a pris un charmant plaisir à me sortir du lit.

Socque : « Tiens, je ne voyais pas du tout la pie comme un oiseau bruyant… »
Croyez-moi, elle peut l’être. Mais mes mots se veulent sans rancune, je préfère être réveillée par quelques jacasseries que par des klaxons ou autres crissements de pneus.
Vous avez trouvé mes rimes parfois trop riches et de ce fait « indigestes ». Le souci de bien faire sans doute… Pourtant, j’étais assez fière de moi sur ce coup-là.
Merci de ce commentaire en EL

Lebarde : Un passionnément en EL dont je vous remercie sincèrement. Un portrait qui vous a séduit pas ses mots simples et bien choisis.
Vous l’avez sans doute compris, ce sont ces choses simples qui m’émerveillent.

Inconnu1 : « Mais, parlons de votre poème : technique maitrisée, rimes riches, un brin d'humour, des figures de style, quelques mots rares, il y a tout pour plaire. »
Vous avez eu la chance de voir cet oiseau au plus près. C’est vrai que les corvidés se laissent assez facilement apprivoiser mais on en peut rien contre l’instinct.
Un grand merci de votre appréciation positive. Ravie de vous avoir rappelé ce beau souvenir.

Donaldo75 : « J’ai trouvé ce poème très bien tourné, une réussite entre la fable et la satire….Du coup, le fond prend de l’ampleur, peut être interprété à différents niveaux, au profit de l’imagination du lecteur en cela bien aidé par l’auteur(e). »
Et oui, le monde animal a certainement un avis sur notre espèce humaine … bien prétentieuse…
Merci de ce commentaire positif

Papipoete : Ce volatile ne vous avait jusqu’ici point inspiré. Croyez-moi, l’inspiration nous tombe parfois dessus d’une drôle de façon, à 6h du matin un dimanche d’été. Toujours un plaisir de vous lire.

Hananke : Merci de vous être attardé sur ces quelques vers. Oui je reconnais le « très » utilisé pour le nombre de pieds … On peut toujours mieux faire

Vero : « Cette réputation de pie-jacasse et de chapardeuse est bien rendue dans cette poésie amusante, agrémentée de bien belles images et dont la forme classique est respectée. »
Je vois que vous avez bien visualisé la scène. Merci d’avoir apprécié ce petit cours d’ornithologie sans prétention.

Miguel : « Un beau chant, où il me semble que l'ironie ne saurait se défendre d'une certaine bienveillance pour cet oiseau casse-pieds et voleur. On n'écrit pas si bien sur un sujet que l'on déteste. Vers mélodieux et images ingénieuses, j'adore l'arbre qui regarde. »
Proche de la nature, je n’ai rien contre ces animaux qui partagent mon espace. Nous vivons en bons voisinages malgré quelques broutilles.

Solo974 : "Ces "quelques mots inspirés d'un réveil matinal" m'ont beaucoup plu"
Merci Solo974, je ne peux plus en vouloir à cette jeune pie puisqu’elle m’a inspiré ces mots appréciés.

Robot : « Lire ce poème bien composé dont le récit fluide m'a de suite retenu a été un réel plaisir »
Et le partager avec vous, fut un réel plaisir pour moi.

Plumette : « Quand le classique est, comme ici, au service d'un portrait fouillé, je m'en délecte. »
Heureuse de vous croiser du côté poésie et d’avoir suscité cet intérêt. Merci beaucoup.

Cristale : « Quelques réserves, puisqu'on est en classique, sur quelques détails techniques, sans doute à cause de mes propres exigences. »
Bonjour Cristale, si vous avez l’occasion de détailler davantage ces détails techniques, n’hésitez pas, une petit leçon supplémentaire est toujours bonne à prendre. Merci de votre passage et appréciation.

Queribus : « …Du grand art qui témoigne d'une longue pratique du vers classique. Vous pouvez nous en faire d'autres de cette qualité-là. »
Un commentaire qui me touche beaucoup. Promis, j’essayerai de ne pas vous décevoir pour les prochains.

EtienneNorvis : « Merci pour ce joli 'sur le vif'… je préfère entendre 'ourlé' plutôt que 'brodé' »
Merci Etienne…. Vous pouvez même entendre « bordé » si cela vous sied mieux.

Atom : « Il y a au départ de ce poème une approche assez "néo-rurale" qui pourrait agacer car je pense de suite à certains articles où il était question de citadins nouvellement installés à la campagne se plaignant du chant du coq (voire aussi du son des cloches... »
Bonjour Atom, ne prenez pas mes mots au premier degré. Il est évident que je n’ai rien contre ce bel oiseau et qu’il y a ici plus d’humour que d’agacement. Je ne revendrais mon coin de campagne pour rien au monde … même si ces dernières nuits c’est le brame du cerf qui me réveille.

Amitiés poétiques

Myo

Contribution du : 27/09 21:20:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020