Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciements pour le poème "La berge babilleuse".
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2459
Hors Ligne
Merci au CE d'avoir publié mon poème et tous ceux qui travaillent d'arrache-pied pour que vive ce site. Merci aux commentateurs et aux lecteurs.
Un merci particulier à marimay pour sa réactivité et son dévouement.


papipoete.
Je vous rassure : vous n'êtes pas prétentieux quand vous comparez ma plume à la vôtre. Car la mienne est modeste et vous êtes bien meilleur. J'aime beaucoup vos poésies car, pour moi, vous êtes un poète né.
Merci pour votre commentaire très encourageant. J'ai essayé de sortir de ma zone de confort, c'est à dire de me rapprocher de la poésie classique, et il me semble que j'ai fait quelques progrès, de ce point de vue. J'en suis toute esbaudie !

Je vous cite : ...je vois pas ce qui s'oppose au néo-classique.

Mais par prudence, j'ai classé mon poème dans la rubrique "contemporain".

Je suis un peu seule avec les hiatus, les e muets et autres diablotins qui viennent me narguer et j'ai parfois l'impression de devoir franchir une montagne avec des boulets accrochés à ma ceinture.
Il me faut peut-être persévérer dans le sillage d'Hercule....


Merci d'avoir apprécié mes images. Au plaisir de vous lire.


Hananke
J'ai bien noté vos réserves (et ce que vous avez apprécié aussi) dans mon poème. Cela m'a fait réfléchir et j'espère ainsi progresser.
Je vous propose quelques éclaircissements que vous me demandez d'ailleurs au sujet du vers suivant :

"La blancheur d'Aphrodite éveille le pêcheur".

La baigneuse devient Aphrodite, déesse de l'amour dans le regard du pêcheur. (Double sens du mot pêcheur)

"éveille le pêcheur" : éveille les sens du pêcheur.

Je vous cite : "la suite s'enrobe de mystère". En effet, j'ai voulu que la fin du poème soit mystérieuse, inquiétante, menaçante, voire tragique. Mais ce paysage et cette baigneuse idéalisés évoquent avant tout l'imaginaire de l'eau. Donc, un univers onirique dans les quatre premières strophes et cauchemardesque, surtout dans la dernière. Comme un espace de rêves et de peurs dans un paysage intérieur, sur le thème de l'eau, et en particulier de la rivière :

..."La terre s'obscurcit et les rives s'embrument
Pour cacher leur eau rouge et leur gémissement.

Mais en voulant rester floue, pour que les lecteurs imaginent la fin du poème, n'ai-je pas été trop vague, voire confuse pour certains d'entre eux que j'ai finalement perdus en cours de route.

Merci. Au plaisir de vous lire.


LylianR
Vous avez bien senti ce que j'ai voulu "déposer" dans ce texte.
La sensualité de la baigneuse mais aussi et surtout la sensualité de la nature toute entière, comme un écho à la figure féminine.
Egalement les deux atmosphères bien distinctes entre le jour et la nuit.
Merci d'avoir apprécié mes images.

Au plaisir de vous lire.



PIZZICATO

Merci d'avoir apprécié mes images. Mais vous êtes l'un de mes lecteurs que j'ai perdu en route.

Je vous cite à propos du dernier vers :
"...et puis ça part en queue de poisson."

(Bravo pour votre jeu de mot que j'ai apprécié.)

Ceci dit, pour la compréhension de la fin du texte, merci de vous référer au commentaire que j'ai écrit pour Hananke où je donne une explication.

Au plaisir de vous lire et aussi...de vous écouter.


Queribus
Merci pour vos remarques au sujet des rimes croisées, embrassées et plates. Il faut que je me penche sur cette question car je crois qu'elles ont en plus une fonction précise.
Observation intéressante également sur les mots de même nature.
Comme je l'ai dit à Papipoete, j'essaie de me rapprocher de la poésie classique mais je constate qu'il y a encore du travail sur la planche, ne serait-ce que pour le fond que vous jugez également confus.

Merci d'avoir apprécié mes images. Au plaisir de vous lire.


jfmoods
Pour moi, vous êtes comme un prophète qui arrive avec sa boite à outils linguistiques pour éclairer le sens des textes de vos fulgurances... Elles m'ont éblouie.


Vanessa.
Merci d'avoir apprécié mes images. Désolée de n'avoir pas su me faire comprendre à la fin du poème.


Donaldo75
Merci d'avoir comparé certaines images de mon poème à un tableau impressionniste, en particulier de William Turner. C'est très flatteur.
Vous êtes le lecteur idéal. Vous avez puisé dans votre imagination fertile et vous avez conçu une fin tout à fait originale et plausible. Un coucher de soleil !

Merci d'avoir apprécié le poème. Au plaisir de vous lire.

Bon dimanche à vous tous...sous le soleil.

Contribution du : 01/07 12:21:50
_________________
"L'exception à la règle fait la féerie de l'existence". Marcel Proust.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour le poème "La berge babilleuse".
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
25/06/2016 00:27
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 2459
Hors Ligne
Merci Robot d'avoir apprécié mon poème. Cela m'encourage à persévérer dans cette voie.
Mais la vision sombre de la toute fin détonne sans doute avec le corps du poème plus léger.

Contribution du : 03/07 15:51:15
_________________
"L'exception à la règle fait la féerie de l'existence". Marcel Proust.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018