Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Remerciements pour Résurrection (dix ans après)
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1762
Hors Ligne
Merci au CE, d’avoir accepté mon texte et comme déjà écrit par ailleurs : Bonne année, félicitations aux lauréats, aux participants et merci aux lecteurs et/ou commentateurs et/ou votants. Ce texte est, comme Plumette, vb et toc-art l’ont finement relevé, une « suite » à une précédente nouvelle parue ici fin juillet « L’immortalité ». J’ai décidé très tard de participer au concours, et j’ai manqué de temps pour le finir, j’ai malgré ça décidé de l’envoyer. Ce texte a donc déjà été retravaillé et de mon point de vue amélioré du point de vue de la forme, qui a pu paraître et à juste raison manquer de cohérence et de fluidité, l’orthographe et la syntaxe sont loin d’être parfaites. Certains s’y sont arrêter, d’autres on fait preuve de plus de mansuétude. Le sujet n’a pas fait l’unanimité non plus et tant mieux. J’ai choisi de ne pas disséquer la chanson de Led Zep mais plutôt d’en faire une ambiance. Bien sûr c’est une chanson d’amour, mais d’un amour désenchanté qui ne faisait pas le poids visiblement avec les envies de libertés artistiques de Robert Plant, à un moment il a choisi entre cet amour et la vie qu’il se pressentait*, c’est en ça je pense que la chanson colle au texte par sa genèse et par sa poésie. En français ou en anglais je ne comprends pas toujours tout aux chansons, pour moi ce n’est pas forcément l’objet, même celles qui, quelquefois, m’accompagnent longtemps. C’est souvent grâce à notre émotion qu’elles prennent sens ces chansons. Notre réalité se mélangeant à la leur pour en faire un objet unique qui devient notre chanson.

GillesP : Merci, je comprends votre appréciation et je retiens que vous avez été intrigué et donc accroché par le début…

vb : Merci pour « belle écriture ». J’ai depuis légèrement changé la structure, et ai peut-être amélioré certaines lourdeurs, longueurs et corrigé des fautes. Vous avez été sensible à l’ambiance, et à l’expression du ressenti de Chloé et ça, ça fait plaisir.

plumette : Merci pour « belle écriture ». Comme vb et toc-art vous avez été contente de retrouver Chloé, bien vivante… C’est la frontière belge qu’elle passe, vers la France. Et j’espère évidemment que vous suivrez la suite…

Tadiou : Merci. Vous n’avez pas trop aimé qu’il ne se passe rien et l’écriture ne vous a pas séduite, vous avez lu des répétitions là où j’essayais de mettre des nuances… Tant pis, les « bons sentiments » que vous m’estimer déployer me dérange plus… Vous avez été très gêné par l’orthographe, j’en suis désolée, mon travail de correction a été effectivement plus que lacunaire, auriez-vous malgré tout l’amabilité de m’éclairer sur certaines d’entre elles ?

Thimul : Merci d’avoir apprécié quand bien même il ne se passe pas grand-chose, ça ronronne.

Donaldo75 : Merci beaucoup, la marge pour une société est indispensable, le traitement qu’elle en fait montre, d’après moi, son degré d’intelligence et de santé.

Louison : Des longueurs, oui, trop sans doute…merci pour votre appréciation et « joli récit » ça me plaît bien.

Jean-Claude : Merci pour la « méditation non dénuée d’émotion »

Bidis : Merci beaucoup pour votre lecture attentive, prenant en compte la globalité du texte.

hersen : Merci pour votre analyse fine, il y a un côté « non-histoire » que j’aurais aimé être en adéquation avec le sujet, l’intolérance de nos sociétés aux rythmes différents, aux perceptions différentes, le rejet comme réponse car le danger de remise en question fondamentale de leurs fonctionnements les obligent à s’en protéger. Tout ne peut pas être rogné, nivelé, étiqueté… enfin je l’espère. (Je sais : c’est confus –pardon-: j’assume.)

toc-art : Merci pour ce commentaire, j’aimerais effectivement travailler sur de petits décalages qui pourrait enrichir ou à tout le moins agrémenter la lecture des différentes étapes de « ma série ».

Eccar : Merci beaucoup de vous être laisser embarquer avec Chloé et d’avoir fait un petit bout de route avec elle, apparemment il vous a enchanté, elle vous en remercie…

* Lu sur internet donc c'est vrai (?)


Contribution du : 02/01 14:06:47
_________________
Le tableau le plus complet et le plus savant broute l'herbe de mon jardin. Francis Picabia
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour Résurrection (dix ans après)
Expert Onirien
Inscrit:
03/10/2016 22:30
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 4774
Hors Ligne
Bonsoir SQUEEN.

Félicitations pour ton podium.

Je t'ai répondu par MP.

Amicalement.

Tadiou

Contribution du : 02/01 19:37:57
_________________
I have a dream
MARTIN LUTHER KING
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour Résurrection (dix ans après)
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 12247
Hors Ligne
@SQUEEN,
Non non, ce n'est pas si confus !

Une non-histoire est sans doute ce qu'il y a de plus difficile à écrire car il n'y a plus aucun artifice pour scotcher le lecteur. Mais ce sont des textes que je trouve très intéressant à écrire, même si ce n'est pas le plus facile. Et il faut faire une totale confiance au lecteur, qui placera ses petits pions à lui comme il l'entend, et il aura raison. Et il y a les lecteurs qui garderont leurs pions pour une autre histoire, mais ça, c'est la leur,d'histoire...

C'est ce qui rend le monde auteur-lecteur très intéressant, très vivant.

Je suis vraiment contente de te voir sur le podium.

hersen

Contribution du : 02/01 19:51:21
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Remerciements pour Résurrection (dix ans après)
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
04/06/2017 12:15
De Hautes-Pyrénées
Groupe :
Évaluateurs
Onimodérateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 1762
Hors Ligne
Merci siracolan, pour votre lecture, c'est en effet un texte améliorable.

Contribution du : 19/01 18:42:27
_________________
Le tableau le plus complet et le plus savant broute l'herbe de mon jardin. Francis Picabia
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018