Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Rêve en Calabre,Merci !
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 12699
Hors Ligne
Bonsoir à tous,

Merci à tous, comme il se doit, pour avoir contribué à ce que ce texte voie le jour ici.

Un merci tout particulier pour les commentateurs EL, qui oeuvrent sans filet:)))

Tadiou, Thimul, Asrya, Louison, Donald et GillesP avez apprécié l'histoire de ces deux petits garçons, malins et observateurs mais qui voient le monde et leur avenir par le petit bout de la lorgnette, le seul dont ils disposent. Merci aussi à vous qui avez apprécié l'écriture.
Le langage des enfants est, de mon point de vue, un langage qui n'est pas sur une seule ligne. L'enfant apprend de nouveaux mots et les expérimentent et ces mots, d'un registre plus soutenu, s'ils contrastent avec leur langage habituel, dénotent simplement qu'ils acquièrent davantage de connaissances qui construisent ainsi leur langage, leurs idées et leur donnera plus tard les moyens de défendre ces dernières. Qui n'a jamais été surpris par un mot qu'un enfant soudain emploie ? (et il le répète en général pas mal de fois, comme pour l'expérimenter et voir l'effet qu'il produit ) j'ai essayé de montrer ça avec « saveur » et « conjointement ».
On ne peut pas, à mon avis, dire qu'un enfant n'emploiera pas tel ou tel mot avant tel âge. Il capte ce qu'il peut, souvent en fonction de son entourage et forme ainsi son bagage.

Bidis, tu as eu l'impression qu'il te manquait une histoire. Je le comprends car la fin n'est pas une fin. Nous ne savons pas ce que réservera la vie à ces deux enfants. Mais je ne me suis pas intéressée à leur futur, seulement à leur perception du monde qui les entoure à un moment où, sans tout comprendre, ils en tirent malgré tout des leçons. Ils se mettent d'eux-mêmes à l'écart et créent un monde en petit...et en naïveté. Mais ils emmagasinent beaucoup. Ils seront certainement capables, plus tard, d'en tirer une réflexion. Enfin, c'est ce que je voulais faire passer. Exactement cela.

Plumette et Cat, vous n'avez pas vraiment apprécié, une autre fois peut-être:))) Plumette, pour la phrase que tu signales, elle illustre justement que ces deux enfants n'ont aucune idée de ce que représenterait le fait de posséder la bergerie. Ils expriment donc lourdement ce qu'ils ne comprennent pas bien.

Jean-Claude, que du faux pour toi ! Ma foi, je respecte ton point de vue. Un petit détail concernant leur futur : ils ne veulent pas spécialement être bergers. Il se trouve qu'ils ont à leur disposition un vieux bâtiment, c'est un terrain de jeu, un havre aussi où ils peuvent échanger et imaginer. Mais voudraient-ils être bergers que ce ne serait pas un rêve qui ne serait pas respectable.

Un bien grand merci à tous et à une prochaine fois !

hersen

Contribution du : 26/12/2017 20:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rêve en Calabre,Merci !
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5240
Hors Ligne
Euh, hersen... c'est pas que je n'ai pas aimé l'histoire ! Gosse, j'aurais adoré partager, dans mon antre secrète, les pignons de pins et des festins comme celui de Massimo et son copain. J'ai juste pas été convaincue par le ton de la narration. J'aurais aimé ressentir davantage d'espièglerie.

Mais c'est aussi un peu de ma faute, car je viens de relire ta nouvelle et j'ai loupé grave l'essentiel. A savoir, le titre. Si j'étais partie de là, hier, il me semble que j'aurais mieux ciblé les circonvolutions de ces gamins en Calabre. Je serais mieux entrée dans leur rêve... (quand j'étais petite, je n'ai jamais rêvé de quand je serai grande :))

Ouille, ouille, ouille... ça m'apprendra à faire deux choses à la fois lorsque je commente !
(Chut ! Ne le répète à personne, j'ai un peu pris sur mon temps de travail et ça ne pardonne pas de se dissiper autant... Oups! :))

J'ai aimé aussi les prénoms choisis : Massimo, Valentino et Alessia. Universels et beaux.

Nul doute que tu sauras me faire encore mieux palpiter une prochaine fois.

Pace è salute


Cat

Contribution du : 27/12/2017 11:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rêve en Calabre,Merci !
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 12699
Hors Ligne
@Cat,

Oh ben non, dans une histoire, le plus dur à trouver c'est le titre ! Et tu le zappes !

Quand même, tu gaspilles beaucoup !

Allez, un bisou pour un voyage en Calabre...




Contribution du : 27/12/2017 19:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rêve en Calabre,Merci !
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 12699
Hors Ligne
@Alcirion,

Merci de ton passage en Calabre.

Oui, le langage enfantin est quelque chose qui me tient à coeur et j'ai déjà fait plusieurs tentatives, dont celle que tu cites.

Tu connais tes classiques

Non, je rigole ! En plus Asrya va encore me taxer de mégalowomane si je dis ça

Merci de t'être arrêté là-bas !

A une prochaine,

hersen

Contribution du : 05/01 09:31:45
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2018