Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Rumeurs au coin
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3599
Hors Ligne
Bonjour à tous,

Un grand merci au CE d’avoir permit la publication de cette poésie « Rumeurs au poing » ainsi qu’aux lecteurs et aux commentateurs de s’être arrêtés sur celle-ci, et à tous ceux qui m’ont laissé leurs impressions et/ou évaluation.

Un merci tout particulier à : Eclaircie, Anje, Gemini, Provencao, Sympa, Hananke, MissNeko, Cristale, Papipoete et Davide.

J’avoue être un peu triste de n’avoir pas su exprimer mieux que ça le sujet principal : la rumeur qui fait suite au bruit des coups, de la violence ; la violence dans les quartiers, les scènes de ménages, la maltraitance, les violences quelconques entrainent du bruit suivi de rumeurs et de commérages.

C’est entièrement de ma façon d’écrire que cela résulte, alors, je ne peux me faire que des reproches. J’analyse les choses de façon trop instinctive peut-être. Je ne sais pas, mais je m’y prends mal de toute évidence. Je me rends compte que j’ai une grosse carence d’écriture de mes exergues de présentation.

Je pensais que le sujet après lecture du titre et de l’exergue serait limpide, mais non…

Le « il » dans la première strophe personnifiait le bruit qui court dans la cité la nuit quand ça dérape pour X raison inconnu, tout semble plus noire, donc pour moi, la couleur se peine car une ville est une chose bien vivante…

Dans le dernier tercet, je souhaitai exprimer « une scène » de violence physique qui entraine la rengaine, le bruit que l’on entend sans le vouloir dans la strophe 1 (la gargouille, le grand gaillard) et qui fait ensuite parler le martinet des témoins dans la strophe 2, les plus téméraires osent parler, les plus affligés se taisent à la strophe 3 avec le vers 11 « pour ne pas encaisser encore une châtaigne », encaisser pour le bruit des coups et pour celui qui les reçoit. Mais toujours la rumeur fait suite à la violence « les silences, un jour, s’agitent… étourdis. »

Je présente mes excuses à tous ceux qui ont eu le sentiment d’avoir perdu leur temps à essayer d’analyser mon texte et vous remercie tous de l’avoir pris malgré tout. Je ne saisis pas vraiment le pourquoi du comment, mais je n’ai vraiment pas réussi à me faire comprendre, trop de personnages et de possibilité d’interprétation peut-être ??? Je compte sur vous pour essayer de me le faire découvrir après lecture de mon retour sur celui-ci. Si le cœur vous en dit…

Mais je ne suis pas certaine d’avoir réussi à vous l’expliquer de façon plus raisonner donc ?

Celui-ci n’a rien d’un classique, en effet, et je vous remercie d’avoir relevé les diverses erreurs de prosodie. J’ai encore pas mal de trucs à assimiler. Rire… Je ne sais si je le retoucherai, peut-être, mais peut-être pas. Je ne suis pas sûre de savoir faire mieux.
Je reviendrai sur vos questionnements "autres" au fur et à mesure…

Mes amitiés poétiques à vous tous,

Stéphanie90

Contribution du : 05/01 18:01:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rumeurs au coin
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Correcteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 24005
Hors Ligne
@Stéphanie90

Tu te flagelles pour rien.
je pense que ton poème, que je n'ai pas commenté parce qu'un peu à court de disponibilité ces temps-ci, a de grandes qualités.
Quand je l'ai lu, j'ai vu une scène de violence urbaine. je n'ai pas vu autant que ce que tu nous expliques, mais j'ai aimé justement cette façon de s'exprimer.
Ce n'est pas parce qu'un texte ne récolte que peu de laurier qu'il ne vaut rien.
je crois au contraire que même s'il faut en tirer des leçons, il ne faut pas jeter.
j'aime ta façon obscure d'entrer dans le sujet, j'aime tes images et tes mots durs déguisés.
Savoir faire mieux ou moins bien en poésie est une notion très subjective.
Je t'encourage à continuer, j'aime ta plume qui a de l'originalité et du caractère.


Contribution du : 05/01 19:34:20
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rumeurs au coin
Expert Onirien
Inscrit:
15/11/2018 14:19
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 5417
Hors Ligne
Stéphanie, merci pour ces retours. Mais faut que t'arrêtes de dire n'importe quoi !

Je ne vois aucune "grosse carence" (non mais !), juste des imprécisions (comme ce "il", dont il était difficile d'imaginer qu'il s'agissait du bruit !). Le titre et l'exergue sont au top, l'ambiance du poème, j'ai adoré, et je ne l'ai pas dit dans mon commentaire, mais j'ai beaucoup apprécié les incongruités, qui font ta patte poétique : "la couleur se peine", "Un martinet (…) se déveine" etc. Même si je n'ai compris tous les détails, j'ai trouvé l'ensemble cohérent, en adéquation avec le titre, superbement trouvé.

Par contre, euh… je n'ai pas bien compris tes explications, là !


Au plaisir de te relire !

Contribution du : 05/01 19:53:55
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rumeurs au coin
Maître Onirien
Inscrit:
29/01/2013 15:18
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 32644
Hors Ligne
quoiqu'il arrive, le fait d'être lu avec plus ou moins de réussite, ne fait qu'encourager à mettre le petit de côté, le laisser reposer quelques semaines ou plus ( j'eus des poèmes refusés, retoqués des années plus tard et paraissant presque sans la moindre anicroche ! ) et rien que pour soi déjà, l'embellir, éclaircir ça et là et pourquoi pas en proposer une mouture soeur mais différente !
Le principal est de ne pas être écrasée ( la charte veille ), mais conseillée, et l'on repart d'une bonne plume !

Contribution du : 05/01 22:44:20
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rumeurs au coin
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3599
Hors Ligne
Coucou et un grand merci Hersen pour ton passage et ton retour. Je ne vais pas jeter ce poème, ni me martyriser, rassure-toi !

Citation :
Par contre, euh… je n'ai pas bien compris tes explications, là !


Tu voies Davide, j’écris du yaourt, même pas du chocolat...

Coucou Papipoete, merci de ton passage et de tes gentils mots... Je vais le laisser macérer et puis je verrai, plus tard...

Bon, je vous fais un gros bisous et je file me poser cinq minutes car j'ai bossé depuis l'aube et je suis hs là... et re-belotte demain.

Contribution du : 06/01 19:36:40
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rumeurs au coin
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
31/10/2018 20:08
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 2998
Hors Ligne
Ne vous inquiétez pas Stéphanie car en ce qui me concerne j'ai bien compris de quoi il s'agissait et le message que vous cherchiez à faire passer. Je n'ai pas commenté votre poème car je ne savais pas trop quoi dire et j'aurai certainement été modéré, mais sachez que je l'ai apprécié.

Stéphane

Contribution du : 06/01 19:49:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rumeurs au coin
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3599
Hors Ligne
Merci à vous Stephane d'avoir déposé quelques mots par ici et d'être venu lire ce poème. Il m'arrive aussi d'apprécier une poésie et de ne pas trouvé de quoi alimenter un commentaire qui puisse être utile à l'auteur, soit parce que tout à déjà été dit, soit parce que je n'arrive pas à justifier mon ressenti même positif.

Contribution du : 06/01 21:20:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rumeurs au coin
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3599
Hors Ligne
Citation :
Bonjour STEPHANIE90, J'ai aimé ce poème expressionniste et à la violence brute, sourde, urbaine, bétonnée. Il peut sembler hermétique parfois mais pour ma part nul besoin de livrer le manuel de lecture pour que j'apprécie le poème; l'interprétation peut changer au gré des lectures, c'est toujours la tonalité qui prime et ici elle est supportée par une forme réussie. Bravo ! Donald


Merci à vous Donaldo75, je suis heureuse que vous ayez ressenti l'essentiel de ce que je tente maladroitement pour beaucoup de transmettre. Il est en effet possible de l'interpréter de diverses manières et pour moi, c'est un plus ; je n'aime pas personnellement que l'on bride mon intellect à la lecture, j'ai besoin de creuser et de faire mes propres déductions et analyse d'un texte.
Dans mes écrits, je l'assume totalement puisqu'il permet à chacun de s'approprier ou non, mes mots...

Contribution du : 08/01 10:46:27
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rumeurs au coin
Maître Onirien
Inscrit:
09/07/2007 19:16
De par le fait
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Responsables Oniropédia
Membres Oniris
Comité Editorial
Post(s): 16051
Hors Ligne
Citation :

hersen a écrit :
@Stéphanie90

Tu te flagelles pour rien.
je pense que ton poème, que je n'ai pas commenté parce qu'un peu à court de disponibilité ces temps-ci, a de grandes qualités.
Quand je l'ai lu, j'ai vu une scène de violence urbaine. je n'ai pas vu autant que ce que tu nous expliques, mais j'ai aimé justement cette façon de s'exprimer.
Ce n'est pas parce qu'un texte ne récolte que peu de laurier qu'il ne vaut rien.
je crois au contraire que même s'il faut en tirer des leçons, il ne faut pas jeter.
j'aime ta façon obscure d'entrer dans le sujet, j'aime tes images et tes mots durs déguisés.
Savoir faire mieux ou moins bien en poésie est une notion très subjective.
Je t'encourage à continuer, j'aime ta plume qui a de l'originalité et du caractère.



+1

Bonjour STEPHANIE90,

Les paroles d' Hersen (et des autres) sont d'or et d'argent et je me joints à eux ;)

Ok aussi pour éviter le trop plein d' humilité (il n'en faut pas trop non plus, pour ne pas tuer la "fonction", comme disait Brel...), mais je diverge sur un point, c'est que je préfère que ce soit l'auteur qui se flagelle lui même, comme le vous le faîtes si bien (!), plutôt que d'être victime d'une lapidation...

Il (elle) a le droit bien évidemment... et même ce faisant, il est plus intelligent que beaucoup, car il a compris ainsi que ce n'est pas se rabaisser d’agir de la sorte, au contraire... c'est en se remettant en question qu'on progresse vraiment et se remettre en question, comme ici en public, demande une grande force de caractère et de... courage indéniablement !...

Pour moi qui écrit depuis quelques temps maintenant et qui traîne dans les parages depuis 2007, c'est une belle leçon d'humilité que vous me donnez là... merci aussi pour ça : grandir en profitant de "l'expérience d'écriture et des retours" des autres, c'est aussi le but du site !...

Contribution du : 08/01 11:13:05
_________________
...  "En dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En dedans, il fait trop noir pour y lire"

Groucho Marx.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Rumeurs au coin
Expert Onirien
Inscrit:
27/12/2018 19:11
De au pied du col du coin
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 3599
Hors Ligne
Merci de votre passage Larivière.

Je ne suis pas pour l'auto-flagellation mais un peu d'humilité ne me tuera point, ma poésie est truffé d'erreurs. Une remise en question est toujours positive et cela évite de trop s'admirer le nombril, non pas qu'il ne soit pas beau et harmonieux (lol) mais ce n'est pas très constructif. Pour ce qui est de la force de caractère, heureusement, je n'en manque pas, bien au contraire...

Venise ne s'est pas fait en un jour... et ne s'engloutira pas en un jour non plus !

Contribution du : 08/01 16:11:06
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020