Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



« 1 2 3 4 (5) 6 7 »


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
15/11/2008 09:48
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 17214
Hors Ligne
Sans doute avez-vous raison Matcauth et Palimpeste dans une perspective de travail et d'exercices, vision un peu professorale peut-être. Mais voilà, je pense que ceci ne peut guère encourager de nouveaux commentateurs à se risquer à écrire quelques mots exprimant la façon dont ils ont perçu le texte qu'ils ont lu. Pour ma part j'en serais incapable et c'est parce que j'ai pris l'habitude de faire des commentaires comme je le "sens" dans les premiers temps après mon inscription sur le site que je continue à le faire toujours ainsi. S'il fallait que je m'attelle à une "étude de texte" pour chaque texte lu j'avoue que j'arrêterais tout de suite de commenter.

Contribution du : 30/08/2012 14:45
_________________
J'aimerais être esprit pour traverser l'espace et modeler le temps, à jamais, à l'infini.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
12/03/2011 15:50
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Correcteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 70273
Hors Ligne
Pour ma part, je pense que chaque commentateur apporte quelque chose : en tant qu'auteur, le commentaire "ressenti" est pour moi intéressant, d'une manière différente de celui en forme de décorticage du texte. Je reconnais toutefois que j'attends un peu de précisions sur ce ressenti : où ça coinçait plus, quels ont été les points d'achoppement à la lecture par exemple... ou bien, le cas échéant, pourquoi c'était trop super, ça fait plaisir aussi !

Bref, ceci pour vous assurer, Marite, qu'à mon avis vous n'avez pas besoin de vous livrer à une étude de texte quand vous commentez. En revanche, un simple bouton "j'aime" ou "j'aime pas", ou son équivalent en trois mots écrits, je ne suis pas pour.

Contribution du : 30/08/2012 14:57
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11122
Hors Ligne
C'est tout à fait mon avis et ma façon de faire!
Ce qui ne veut pas dire que ce soit la meilleure façon de faire...
Bien entendu...

Contribution du : 30/08/2012 14:59
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Visiteur 
Bonjour,

Ces discussions ont souvent eu cours, sur Oniris (j'aime me plonger dans la préhistoire pour savoir d'où l'on vient). Difficile de dire quelque chose de neuf sur le sujet. Je préférais donc ne pas intervenir. Mais tout de même, puisque l'aspect chipotage technique est évoqué...

Personnellement, je suis partisane de ce genre de chipotage, aussi bien en tant qu'auteur commenté qu'en tant que commentateur commentant (parce que le reste, ben, je peux le trouver ailleurs que sur Oniris, même si c'est de manière plus édulcorée). Je suis donc ravie lorsque me vient un commentaire évoquant un problème supposé de ponctuation, de rythme, de grammaire ou que sais-je encore.
Seulement, parfois, le commentateur se contente de cette affirmation et n'en donne aucun exemple. C'est très frustrant. J'aimerais pouvoir me défendre et/ou apprendre, mais comment serait-ce possible sans savoir concrètement de quoi l'on parle ?
Il m'est arrivé d'évoquer ces commentaires en forum dédié au texte, en espérant que le commentateur vienne en dire davantage. Mais ce genre de demandes reste souvent lettre morte. Pourquoi ne pas le demander par MP, me direz-vous. Parce que l'auteur a déjà passé du temps à lire mon texte et formuler son commentaire. Je ne veux pas le harceler; je veux lui laisser la liberté d'y consacrer plus de temps, ou pas.
Frustrant, je vous le disais ! Inutile, dirais-je même, si j'osais être plus directe.

PS: cela dit, je reconnais aussi l'utilité de l'expression d'un simple ressenti; c'est toujours ça de pris.

Contribution du : 30/08/2012 15:37
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
11/02/2012 17:42
De Le Havre
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Post(s): 11122
Hors Ligne
"L'essentiel, on l'attrape en une seconde, le reste est inutile"

Christian Bobin

Contribution du : 30/08/2012 16:03
_________________
"""Soyez réglé dans votre vie ordinaire
comme un bourgeois, afi n d’être violent et original
dans vos oeuvres. »

Gustave Flaubert
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Visiteur 
Ce qui veut dire, Pimpette ?


"Tout est dans tout et réciproquement"
Pierre Dac

Contribution du : 30/08/2012 16:08
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Visiteur 
Nouveau sur ce site, toutes ces réponses ont été importantes pour moi afin d'améliorer d'abord les commentaires que je peux déposer et ensuite mieux recevoir ceux que l'on m'adresse.

donc merci.

Contribution du : 30/08/2012 16:17
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Organiris
Inscrit:
13/05/2011 14:56
Groupe :
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Responsables Edition
Onimodérateurs
Organiris
Évaluateurs
Correcteurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 6680
Hors Ligne
oui, bien sûr, ces discussions ne font pas progresser, puisqu'elles existent depuis longtemps. Mais ne pas les entretenir, ces forums, c'est régresser.

D'autant que tout le monde ne fréquente pas le site depuis quatre ans (ou le néolithique, dans le cas de Stony ;) ) et n'a pas eu l'occasion de lire encore et encore ce qui s'est dit.

Et puis, nous sommes quelques-uns à tirer des enseignements de ces forums perpétuels.

Contribution du : 30/08/2012 16:36
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Visiteur 
Citation :

Et puis, nous sommes quelques-uns à tirer des enseignements de ces forums perpétuels.


Puissiez-vous être entendu, Matcauth !
Parce que lancer des critiques générales (qui peuvent être justifiées; là n'est pas la question) sans le moindre exemple et donc sans justification, c'est difficile à utiliser pour l'auteur qui ne possède pas la faculté que semble posséder Christian Bobin pour attraper en une seconde ce qui n'est pas dit.

En fait, il me semble qu'il s'agit là uniquement d'une question de logique.
Mettons que l'auteur X ait fait des erreurs de conjugaison, malgré le soin qu'il a apporté à la rédaction de son texte. Le commentateur Y déclare : "La conjugaison est souvent erronée dans ce texte". Il n'y a aucune chance pour que X détecte les endroits où cette conjugaison est erronée puisqu'il pensait en toute bonne foi qu'elle était bonne. Si X demande à Y de lui indiquer les endroits en question, mais que Y ne répond pas, je ne vois pas à quoi cela peut mener.
Et puis, d'ailleurs, qui dit que Y a raison ? S'il avait tort, comment devrait-on faire pour trouver les erreurs de Y, déclarées par lui comme erreurs commises par X ?

Bref : l'auteur s'est mouillé en écrivant; que le commentateur se mouille en commentant... ou qu'il demeure à jamais silencieux !

Contribution du : 30/08/2012 17:44
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Sur les commentaires de nouvelles
Maître Onirien
Inscrit:
15/04/2007 13:17
De Paris
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Conseil consultatif
Primé concours
Post(s): 13223
Hors Ligne
Citation :
Bref : l'auteur s'est mouillé en écrivant; que le commentateur se mouille en commentant... ou qu'il demeure à jamais silencieux !


Je vois ce que tu veux dire, mais ce résumé est beaucoup trop réducteur à mes yeux...

Le lecteur n'a pas un tel niveau d'exigence vis à vis des auteurs : il lit, parfois (on aimerait à chaque fois, mais parfois c'est déjà bien), il commente.

Or, ce qu'il lit, et par extension, ce qu'il commente, c'est pas toujours parfait. Pas toujours excellent. Indépendamment du niveau et des qualités des uns et des autres, c'est pas toujours au top de ce qu'aurait pu faire l'auteur. On n'exige pas des auteurs qu'ils se sortent les tripes à chaque texte (là encore, ce serait bien, mais chacun fait ce qu'il veut et peut). On ne peut pas exiger des commentateurs qu'ils le fassent.

Citation :
L'auteur s'est mouillé en écrivant


Mouais, parfois vrai mais c'est loin d'être une généralité. Combien d'auteurs n'ont jamais réagi à des commentaires longs, parfaitement détaillés, argumentés, avec des conseils, des compliments, tout ce qu'on veut ?

J'ai connu plusieurs personnes sur Oniris, qui étaient d'excellents commentateurs et passaient parfois plusieurs heures sur un commentaire, (d'un texte que l'auteur avait potentiellement mis moins de temps à écrire, parfois) et qui n'ont jamais eu de réponse ? Pire, qui ont vu le texte supprimé quelques semaines après, et leur commentaire disparu pour eux, mais également pour la communauté ? De ces gens là, certains continuent comme Widjet, parce qu'ils s'en foutent et commentent -comme il l'a dit- avant tout pour eux-mêmes, mais beaucoup ont abandonné et ne commentent plus, ou alors uniquement les auteurs qu'ils connaissent et dont ils sont sûrs qu'ils auront un retour, et peut être un échange.

Le problème, comme tu le vois, est et sera toujours, réciproque. Car c'est le coeur d'Oniris.

Un commentateur qui commente, c'est déjà très bien. Un auteur qui revient vers lui, pour le remercier ou approfondir, c'est encore mieux. Et si le commentateur est encore prêt à échanger, que ce soit en MP ou en forum, et que les deux parviennent à discuter, à échanger et à apprendre quelque chose l'un de l'autre, alors on touche à la raison d'être d'Oniris.

Mais on ne pourra jamais imposer ça, ça devra toujours venir des gens eux-mêmes. Certains le feront, d'autres non. A nous de savoir l'accepter.

Jeter la pierre à ceux qui ne jouent pas le jeu ne fera pas mieux tourner la roue. Mais montrer à ceux qui n'osent pas que quand on ose, quand les deux (auteur / lecteur) osent se dévoiler et se parler, on peut parvenir à des trucs géniaux et que merde, ça vaut vraiment le coup de se lancer... là oui, là on est dans le vrai.

Moi aussi j'ai passé des dizaines d'heures sur Oniris, à parler et reparler, et re-re-parler des commentaires. J'ai vu des formes des notations différentes, avec des notes, avec des mots. J'ai vu des catégories, j'ai vu le lancement de l'espace lecture, j'ai vu tout un tas de choses et pourtant, quoi qu'on fasse, ça ne marchera jamais que quand le lecteur et l'auteur seront prêts à échanger.

Une alchimie peut-être rare au vu du nombre de textes et de commentaires, mais peu importe tant qu'elle continue à exister et que ceux qui la pratiquent ont l'impression de ne pas le faire en vain.

Personnellement je m'efforce de jouer le jeu parce que j'ai pu en mesurer les bienfaits depuis le temps (en tant qu'auteur et en tant que commentateur), et à titre personnel je n'ai plus à me convaincre de quoi que ce soit.

Mais quand je vois que dans son premier post de ce même sujet, Matcauth dit ça :

Citation :
Ce que j'apprécie beaucoup (pour ma part), par contre, c'est les retours. En tant qu'auteur, j'aime lire le ressenti de l'auteur, la genèse, "l'histoire" de l'histoire. Ninjavert, l'a fait de façon impressionnante, pour sa dernière nouvelle (il n'est pas le seul, bien sûr). Ces retours me donne une raison supplémentaire d'exister en tant que lecteur et en tant que commentateur.


Je me dis que cette façon de faire ne me sert pas qu'à moi, et qu'elle peut aussi servir aux autres. Alors tant mieux, et partageons tout ce qu'on a à s'offrir les uns aux autres, parce que si on n'est pas là pour ça, on loupe probablement l'essentiel.

Contribution du : 30/08/2012 19:02
_________________
www.ninjavert.com
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
« 1 2 3 4 (5) 6 7 »





Oniris Copyright © 2007-2020