Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





textes oniriopédiques
Expert Onirien
Inscrit:
24/12/2008 15:36
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 6036
Hors Ligne
L’extrait suivant est un passage du livre divagalâmes de michel Gorsse, illustré par Bernard Combes. Il s’agit d’un dictionnaire de mots inventés qui n’est pas sans rappeler l’oniropédia.

« Avant de se faire bitouner par cette féé-néante, le gominet n’aurait pas dû apérorer. Pour ce sauvagin scontané ce fut la baisérina. Il n’était qu’un libidon tout juste bon à urimer avant la ménoprose. Amantable pinart. »


Biyouner : choyer amoureusement le cinquième membre.
Féé-néante : femme fatale.
Sauvagin : amant endiablé
Scontané : dont la bêtise est sans détour.
Gominet : éphèbe bien coiffé.
Apérorer : faire le cador un verre à la main.
Baisérina : rapport sexuel calamiteux.
Urimer : pisser de la rime.
Ménoprose : arrêt définitif de l’acte d’écrire.
Amantable : piètre amant à la triste libido.
Pinart : artiste qui vit dans un tonneau.

Il me semblerait intéressant, afin de faire vivre l’oniropédia, de rédiger quelques petits textes qui incluraient les mots créés.

Je me lance pour un petit essai.

Le yogalo paravouait ces exploits criminels depuis des heures. Lassé, le commissaire alla chercher le médecin du service qui s’avança munit de son abaisse-langue vers le suspect.
Le cabrioleur descentimental et très élégrand se tut enfin, émettant un gné jujubilatoire, sombrant dans une quierturpitude ragondingue.

Contribution du : 05/07/2011 14:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : textes oniriopédiques
Maître des vers sereins
Inscrit:
11/02/2008 03:55
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 32601
Hors Ligne
C'est rigolo mais pas facile, je viens juste rajouter un lien vers le bréviaire :

http://www.oniris.be/modules/lexikon/

On peut aussi placer les définitions de manière accessible directement sous les mots.

"J'étais comme un Guanacosmétique devant ces Grimaquillages tout à leur gorêve"


avec quelques espaces en plus après les premiers crochets, on peut voir comment ça se fabrique :

"J'étais comme un [ url=http://www.oniris.be/modules/lexikon/entry.php?entryID=344]Guanacosmétique[ /url] devant ces [ url=http://www.oniris.be/modules/lexikon/entry.php?entryID=378]Grimaquillages[ /url] tout à leur [ url=http://www.oniris.be/modules/lexikon/entry.php?entryID=323]gorêve[ /url]"

Les passages en gras ne sont pas à écrire, on les reprend par copier-coller sur les pages des définitions de chaque mot, dans la barre d'adresse.

Contribution du : 05/07/2011 19:18
_________________
Un Fleuve
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : textes oniriopédiques
Maître Pat de Velours - Organiris
Inscrit:
16/04/2007 17:44
De Quelque part entre ma tête et mes pieds
Groupe :
Primé concours
Responsables Oniropédia
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 63290
Hors Ligne

Contribution du : 05/07/2011 23:50
_________________
"Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire." Proverbe chinois
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : textes oniriopédiques
Visiteur 
C'est une chouette idée mais ça demande d'être inventif !

Contribution du : 06/07/2011 00:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : textes oniriopédiques
Expert Onirien
Inscrit:
24/12/2008 15:36
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 6036
Hors Ligne
C'est bien de placer les définitions directement sous les mots mais ça semble un peu compliqué pour moi. Je ne savais pas que des textes sur ce principe existaient déjà, je les découvre avec plaisir. Pour la lisibilité je pense qu'il faut que ce soit court sinon c'est vrai que ça peut être très rébarbatif...

Contribution du : 06/07/2011 16:26
_________________
Car le mot, qu'on le sache, est un être vivant.
V Hugo
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : textes oniriopédiques
Onirien Confirmé
Inscrit:
27/06/2011 07:18
Groupe :
Primé concours
Évaluateurs
Groupe de Lecture
Membres Oniris
Auteurs
Post(s): 867
Hors Ligne
Vous connaissez langage tangage de Michel Leiris ?
(Plus tard, si c'est accepté, j'aimerais bien mettre en ligne un petit "dico po" de ma plume qui s'apparente fort à l'exercice ici proposé.)
Je me permets aussi de saluer de façon plus générale l'inventivité des jeux proposés et la qualité des réponses.
Bravo.

Contribution du : 07/07/2011 21:33
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : textes oniriopédiques
Maître Pat de Velours - Organiris
Inscrit:
16/04/2007 17:44
De Quelque part entre ma tête et mes pieds
Groupe :
Primé concours
Responsables Oniropédia
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 63290
Hors Ligne
Pour le dico, c'est ici : http://www.oniris.be/modules/lexikon/

Contribution du : 07/07/2011 21:52
_________________
"Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire." Proverbe chinois
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : textes oniriopédiques
Maître W
Inscrit:
19/01/2008 01:44
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 25560
Hors Ligne
Après 3 ans, je me décide enfin à apporter ma modeste contribution à Oniropédia. Ne me faites pas l'offense de refuser cette définition hautement culturelle.

D'avance merci

W

Contribution du : 07/07/2011 22:23
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2019