Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Un amour au goût d'intolérance d'Atayla
Maître Pat de Velours
Inscrit:
16/04/2007 17:44
De Quelque part entre ma tête et mes pieds
Groupe :
Primé concours
Responsables Oniropédia
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 63290
Hors Ligne
Je copie/colle ici, le réponse de l'auteur aux commentaires sur ce texte :

Bonjour et un ENORME merci pour ces remarques qui me sont utiles pour mes autres écrits (j’écris aussi, et surtout, des fanfictions).

Alors, je vais répondre dans l’ordre aux commentaires qui me sont fait (bien entendu, si la réponse a déjà été donnée auparavant, je ne la réitèrerai pas^^).

1. Philippe :
Alors non, ce n’est pas une biographie. Mais j’avoue que cela peut porter à confusion et tant mieux puisque j’ai fait exprès d’en donner l’impression. (J’ai donc réussi sur ce point^^)

2. Pat :
J’avoue qu’elle est assez banal et fleur bleue aussi. C’est une des choses qui me déçoit dans ce textes^^. D’ailleurs, sur l’autre site sur lequel je l’ai posté, je l’ai fait remarquer. Pour répondre aux maladresses (merci de me les faire remarquer^^)…
- ‘l’odeur de la proie… cruelles narines’ en fait, ça fait référence à la métaphore de la bête sauvage et affamée qui traque sa proie, deux paragraphes avant.
- ‘… une semaine pour que quelqu’un daigne me répondre’, c’est vrai que la crédibilité n’est pas vraiment au rendez-vous. J’ai beaucoup réécrit ce passage et repenser aux événements et j’ai sûrement fini par le bâcler^^
- les ‘je’ du début ne sont pas vraiment voulu, mais je voulais insister sur le personnage qui parlait ça vient sûrement de là.

3. Maëlle
Remarque bien placée. J’avoue que je n’avais pas pensé à cet aspect de l’histoire, mais à l’origine, je n’avais pas mit de date, c’était une histoire plutôt intemporelle.

4. Passiflore
En ce qui concerne la période historique, j’y ai répondu en même temps qu’à la remarque de Maëlle. Pour ce qui est du elle, je parlais de la voie du personnage que je décrivais. Mais j’avoue encore que ça porte à confusion. J’y penserai pour la prochaine fois^^.

Pour finir, c’est vrai que ce dont je voulais surtout parler, c’étais l’intolérance et de manière négative. Je ne voyais pas vraiment comment faire passer ce que je voulais avec une happy end ou autre chose. (Et puis au moins, ça coupe un peu la guimauve^^)

Biz et encore merci

Aty

Contribution du : 06/09/2008 01:09

Edité par Pat le 6/9/2008 15:43:32
_________________
"Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire." Proverbe chinois
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2022