Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes





Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Maître Onirien
Inscrit:
09/07/2007 19:16
De par le fait
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Responsables Oniropédia
Membres Oniris
Comité Editorial
Post(s): 18737
Hors Ligne
Bonjour à tous et à toutes

Je remercie le CE pour la publication de ce texte.

Je remercie aussi tous les lecteurs et particulièrement les commentateurs qui ont pris le temps de laisser leurs impressions : Gemini, Corto, papipoète, Angieblue, piaralun, Provancao, Edgard, Vincente.

Sur la forme, le style est encore au minimalisme, je suis content si sans trop de fioriture, ce texte possède un rythme qui se tient comme le signale Angieblue.

Ce que je retiens comme défaut des commentaires laissés c'est peut être que le contexte est difficile à cerner et j'en conviens.

Sur le fond, ce texte est autobiographique mais il est à lire au premier degré.

Je me rappelle en fait d'un jeune qui m'avait marqué quand j'étais moi même adolescent et que je fréquentais d'autres jeunes d'un quartier dit sensible de Carpentras (ma ville d'origine) dans le Vaucluse. Ce quartier avait pour nom "les éléphants" et mon âme soeur y habitait. Une nuit où nous avions fait le mur comme d'habitude pour vivre (j'ai toujours aimé la ville la nuit...) nos expériences nous avions croisé un jeune que je n'ai plus revu ensuite mais qui était du quartier. A l'époque j'étais fan du rock alternatif, de la musique punk aussi, mais ce n'est pas tout à fait pareil, même si ce n'est pas le sujet principal (le punk c'est no futur, le rock alternatif c'es tout le contraire) et je portais cette nuit là un tee shirt des bérurier noir qui reprenait les paroles d'une de leurs chansons. Ce jeune connaissait le groupe, ce qui n'était pas le cas de tout le monde, c'était au début des années 90 et la musique des jeunes dans la cité étaient déjà bien ancrée dans le rap genre NTM. Je me rappelle donc de cette rencontre car ce jeune était cultivé mais pas au sens culturel, c'était un jeune qui parlait avec des mots et des émotions de la cité, mais qui comprenait pas mal de chose, même plus que ce que certains milieux cultivés que j'ai connu par la suite comprenaient réellement. Ce jeune (je ne sais plus son nom pour de bon, je l'ai vu une seule fois, cette nuit là...) a commencé par décortiquer les paroles de la chanson que j'avais sur le tee shirt de façon tout à fait pertinentes puis s'est mis à parler de la France et de la République avec son histoire, ce que même mes profs ne faisaient pas (soit parce qu'ils étaient hors sujet, soit parce qu'ils n'osaient pas le faire...) et je me rappelle qu'il a fini par parler de 6 ième république par rapport à la constitution, ce qui n'est pas commun et qui m'était complètement étranger à l'époque. A vrai dire, j'ai vraiment compris tout ça bien plus tard, au sein d'un parti, d'une organisation politique.

Le "tu t'en rappelles toi camarade" est une apostrophe ironique à moi même, aujourd'hui où les histoires de parti ne me regardent plus et ne m'intéressent guère.

Par contre, je me rappellerais toujours de ce jeune dans la nuit noire, qui m'a convaincu de ce que je savais déjà, c'est qu'il y a de jeunes élites au sens intellectuel du terme qui se perdent dans les cités de la république et c'est bien dommage... je voulais lui rendre hommage avec ce texte.

Contribution du : 21/02 14:42:53
_________________
...  "En dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En dedans, il fait trop noir pour y lire"

Groucho Marx.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Maître Onirien
Inscrit:
09/07/2007 19:16
De par le fait
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Responsables Oniropédia
Membres Oniris
Comité Editorial
Post(s): 18737
Hors Ligne
Merci Arsinor pour votre passage et votre commentaire.

Tony37 :
"J'ai lu un tract faisant l'apologie d'un militant de la France Insoumise, saupoudré comme il se doit de plaintes sous-entendues. Encore la politique qui vient déranger la Poésie."

Bonjour, Tony37, malheureusement vous n'avez rien compris au thème, mea culpa, ca doit être de ma faute...

Vous semblez avoir une aversion particulière pour les sujet de société dans la poésie, pensez vous que celle-ci se résume à des petits fleurs qui brillent sous le soleil de midi ?...

Qu'est ce que c'est pour vous la "politique" ?... vous en parlez beaucoup dans vos commentaires d'ailleurs assez lapidaires...

Contribution du : 23/02 15:49:57
_________________
...  "En dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En dedans, il fait trop noir pour y lire"

Groucho Marx.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Apprenti Onirien
Inscrit:
21/02 17:54:36
Groupe :
Utilisateurs bannis
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 142
Hors Ligne
Je ne suis pas du tout romantique au sens où vous l'entendez. J'écris des sujets sur la politique, souvent des pamphlets. Par contre, je les publie en des lieux et des supports prévus à cet effet. Vous reconnaîtrez sans effort que les lamentations sur les minorités sont un thème privilégié, ici. Si la diversité d'opinions était respectée, on pourrait lire, par exemple, un hommage à S. Paty, une ode aux policiers cibles de malfrats, la compassion pour les victimes des terroristes, les agressions incessantes des étrangers souvent clandestins. Mais non, toujours la même direction, l'idéologie qui veut convaincre, comme dans les écoles et facultés. Voilà les raisons de ma réponse pour laquelle, j'en suis persuadé les réprimandes du site ne me seront épargnées. Mais je tenais à vous le spécifier hors aparté (MP). J'ai la qualité d'être franc et le défaut de m'en targuer.
Soyez rassuré, je ne commenterai plus vos textes.

Contribution du : 23/02 18:19:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Maître Onirien
Inscrit:
09/07/2007 19:16
De par le fait
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Responsables Oniropédia
Membres Oniris
Comité Editorial
Post(s): 18737
Hors Ligne
Citation :

Tony37 a écrit :
Si la diversité d'opinions était respectée, on pourrait lire, les agressions incessantes des étrangers souvent clandestins. Mais non, toujours la même direction, l'idéologie qui veut convaincre, comme dans les écoles et facultés.


Vous pouvez bien penser ce que vous voulez et croire que c'est un problème de diversité ou d'idéologie, mais vous donnez par exemple ici une opinion que je ne partages pas et c'est bien mon droit.

Présenter un point de vue n'est pas forcément vouloir convaincre, au contraire.

Pour ce qui est des thèmes sur le site ou ailleurs, j'y trouve rarement le manichéisme que vous présentez ici.

Pour finir, heureusement que les auteurs écrivent sur ce qu'ils veulent en faisant plaisir à certains, au risque de déplaire à quelques autres, c'est la liberté d'expression.

Quand à me commenter ou pas, c'est vous qui voyez, ca m'importe peu. Ce qui est sur c'est que ca ne changera pas ma façon de voir et de penser.

Contribution du : 23/02 19:53:29
_________________
...  "En dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En dedans, il fait trop noir pour y lire"

Groucho Marx.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Correcteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 28789
Hors Ligne
"Dicter" aux auteurs les sujets sur lesquels ils devraient écrire, j'ai connu mieux comme liberté d'expression.

Oniris n'est pas un lieu "prévu à l'effet de certains textes". (tant qu'ils ne sont pas HC, comme il est expliqué dans la charte.

Contribution du : 23/02 20:12:15
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Apprenti Onirien
Inscrit:
21/02 17:54:36
Groupe :
Utilisateurs bannis
Évaluateurs
Membres Oniris
Post(s): 142
Hors Ligne
Si un militant du RN faisait l'apologie de son parti (ce que je dénoncerais aussi) le texte serait censuré. Donc on ne peut écrire sur tout. Mais, les textes que j'ai cité dans le message précédent, ont été traités ailleurs où la diversité des opinions est permise.
Débat terminé pour moi.

Contribution du : 23/02 20:23:15
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Correcteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 28789
Hors Ligne
Oups

Contribution du : 23/02 20:48:22
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Chevalier d'Oniris
Inscrit:
06/02/2020 00:12
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 2613
Hors Ligne
Je n'y connais pas grand chose en poésie, ni en prose d'ailleurs, mais je pense qu'un texte, quel qu'il soit, qui dérange ou même offense le lecteur fait preuve d'un vrai esprit de rebellion intellectuelle. N'oublions pas que les classiques, la plupart, bousculaient allègrement l'ordre établi. C'est sans doute pour cela que l'on s'en souvient. Sans vouloir, ni pouvoir (surtout pas), prétendre à ce privilège, j'y vois un gage de qualité.

Contribution du : 23/02 21:13:05
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Maître Onirien
Inscrit:
09/07/2007 19:16
De par le fait
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Groupe de Lecture
Responsables Oniropédia
Membres Oniris
Comité Editorial
Post(s): 18737
Hors Ligne
Merci à Cat et à Aldenor d'être passé lire ce texte et d'avoir laisser leurs impression de lecture.

Merci aussi à Atom
"(La musique et les textes des Bérurier Noir ont franchement mal vieillis.)"

Je trouve pour ma part que des textes comme Porcherie et bien d'autres, sont toujours d'actualité.

Contribution du : 01/03 12:42:05
_________________
...  "En dehors du chien, le livre est le meilleur ami de l'homme. En dedans, il fait trop noir pour y lire"

Groucho Marx.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un jeune dans la nuit noire remerciement et explication
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 17570
Hors Ligne
Slt Larivière et merci pour cette "anecdote explicative" très intéressante. Je comprends que tu puisses te remémorer cet épisode marquant.

Même si avec l'âge je me suis un peu cioranisé et que les "convictions" me paraissent parfois suspectes et souvent vaines, je suis d'avis que la Poésie est un bon vecteur d'expression sociétale et que, bien évidemment tous les sujets (dans le respect de la législation concernant la liberté d'expression) peuvent (doivent) être abordés.

Je ne pense pas que Cioran puisse être qualifié de dangereux gauchiste alors je joins cette citation qui m'accompagne et me parle particulièrement, qui touche selon moi à l'universalité dans ce qu'elle a de plus prégnant, à une source inextinguible d'inspiration réflexive, intemporelle:

"Réfléchir à ceux qui n'en ont plus pour longtemps, qui savent que tout est aboli pour eux, sauf le temps où se déroule la pensée de leur fin. S'adresser à ce temps-là. Ecrire pour des gladiateurs... "

Contribution du : 02/03 12:19:25
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant





Oniris Copyright © 2007-2020