Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 »


Un ptit coup de chignole?
Expert Onirien
Inscrit:
18/01/2008 23:53
De région Centre, France
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Évaluateurs
Post(s): 5554
Hors Ligne
Bon alors voilà... Je ne pensais pas ouvrir un topic sur ce texte, à la base. Mais, même si j'écris avant tout pour moi, comme beaucoup d'auteurs je pense (j'espère)... Un texte c'est aussi ce que les lecteurs en font. Et là, les commentaires reçus m'invitent (et Pat aussi, elle est très autoritaire) à ouvrir un petit coin de discussion pour revenir sur vos avis, peut-être sur de prochains, et pourquoi pas tailler une bavette.

D'abord, comme au Césars, je remercie tout le monde, sans qui je ne serais pas là, mes parents et la géniale inspiration qu'il ont eue à l'été 73 de vouloir un troisième enfant. Ma couille gauche me souffle que c'est un peu pédant de dire ça, elle qui n'a jamais émis le moindre son, c'est gonflé, mais elle a peut-être raison... Donc, plus concrètement, et pour lui faire plaisir, je remercie aussi les lecteurs qui m'ont laissé un ptit mot après leur lecture, dans l'ordre ça doit donner : Studyvox, David, Tchollos, Tinuviel, Widjet et donc Pat.

Bien-entendu, si c'était un post de remerciements, j'aurais pu le faire rapidos, et comme vous pouvez le voir on est mal barrés niveau brièveté.

J'ai été très touché par certains de vos avis. Flatté aussi, évidemment. Et puis j'ai été carrément épaté par l'acuité de certaines remarques.

*****

Je vais tâcher d'être non pas exhaustif, mais à peu près complet :

- Studyvox : c'est sombre, oui c'est clair (quel humour, on ne se refuse rien!), comme les trois quart de ce que j'ai pu écrire. Comme ce qui m'a poussé un jour à 28 balais à essayer d'écrire des trucs, moi qui n'avais jamais pensé à ça auparavant... Démoralisant? Là ça m'ennuie un peu plus... Je ne le vois pas ainsi, ce récit. Pour moi, le héros vit quelque chose à part, comme un trip dans un monde parallèle, dont il n'a jamais eu l'idée de sortir... Et sa vie, elle n'est pas démoralisante pour lui, il la voit avec des yeux qui ne connaissent rien d'autre. Il ne se projette pas ailleurs que dans son wagon. Il n'est peut-être pas si malheureux que ça, finalement. C'est surtout une question de registre de valeurs, qui fait qu'on peut le voir comme étant malheureux et démoralisant... Sur son échelle à lui, partielle, brumeuse, limitée, bah je crois qu'il se sent "normal"...

- David : un petit mot de remerciement pour l'ensemble de ton oeuvre! je suis désolé de n'avoir pas encore vraiment pris le temps de me pencher sur tes propres écrits, mais saches que je suis vraiment heureux d'avoir un lecteur aussi régulier que toi, qui fait à chaque fois l'effort d'écrire un com'... surtout qu'il très souvent pertinent, à mon sens. Tu lis avec attention, ça se sent dans tes remarques, c'est plus qu'agréable. Toi, c'est marrant, tu dis que c'est "une famille, une belle histoire"... Je le vois un peu comme ça, moi aussi.

- Tchollos : là, c'est particulier... J'ai lu certains de tes textes, j'ai été embarqué à chaque fois. T'es un peu un taulier ici, question nouvelles... Enfin c'est mon avis, t'es un peu mon mètre étalon ici. Alors savoir que tu me lis, c'est à la fois un honneur, et un stress! Tu dis me trouver du style... Tu n'imagines pas la portée de ce compliment, à quel point ça me redonne envie d'écrire, moi qui n'ait rien pondu depuis un an...

- Tinuviel : Ton avis en résume sans doute beaucoup d'autres. Je suis heureux que le décalage que j'ai essayé d'apporter, en racontant un scénario simple, dans un décor un peu barré, ait fonctionné. Je me suis éclaté à écrire ça, et si j'ai pu en rendre un petit peu, de ce plaisir, c'est impec pour moi.

- Widjet : encore un lecteur régulier. Un lecteur vachement exigeant aussi, c'est bien. Un auteur très très respectable aussi, dans un style que j'aime bien, avec un univers pas si éloigné du mien, j'ai l'impression... Bref ton avis compte beaucoup pour moi. Là en plus, tu as fait un effort sur la précision de tes remarques (c'est souvent le cas, je crois). L'allusion au "Parfum", elle est très juste. Je crois que mon petit héros né dans un train, dans la merde, nulle part, à la reflexion il est sûrement inspiré par ce livre... Un roman qui m'a marqué, un de mes préférés, c'est sûr.
Et pour l'empathie, sans fausse modestie à la con, je suis d'accord avec toi. Si je n'aime pas mes personnages, si je n'ai pas de la tendresse pour eux, je ne les raconte pas.
Pour le bémol de la fin aussi, tu as raison. Et tu auras raison, sans doute, si tu mets ça pour tous mes textes! Les fins m'emmerdent, les fins ne sont jamais prévues lorsque j'écris. Je n'écris pas pour arriver quelque part, mais juste pour le plaisir d'y aller. Du coup, ça donne des histoire un peu bancales, sûrement. j'essaie de lutter contre ça, mais c'est chaud...

- Pat : je comprends qu'on te réclame des avis! C'est un peu pour ce genre de réactions que je suis ici... Pas la note, ça je m'en tape, mais pour le plaisir énorme de partager des choses, de voir des gens s'inétresser vraiment à ce que l'on fait. Cette remarque ne vaut pas que pour toi, évidemment, mais c'est le premier com' que tu me laisses, et je le trouve particulièrement bien gaulé... J'ai été très touché par le fait que tu me dises avoir eu l'impression de te retrouver dans ce que j'avais fait. C'est un sentiment génial ça, entre un auteur et un lecteur. Extrèmement flatteur, au fond. Merci beaucoup.

Et ça "Cette personnalisation humanise l’univers des personnages qui semblent ainsi se fondre dans ce qui constitue leur quotidien… Ce n’est pas très gai, bien sûr, mais c’est sans doute ce qui leur permet de donner du sens à leur vie. On ne sent pas, en particulier, l’envie d’un ailleurs, notamment chez le personnage principal qui n’a pas, par exemple, envie d’entendre l’histoire de Lawrence… parce qu’elle ne le concerne pas. Tout ce qui compte c’est cet univers clos dans lequel il a ses repères, univers dur et violent, mais avec lequel il a appris à faire et dont il parle même avec un certain humour. De ce point de vue, ce qui est décrit là est tout à fait juste. C’est une réalité difficile à admettre pour nous qui sommes mieux lotis. Un univers parallèle vis-à-vis duquel, nos bonnes intentions n’ont guère de prise"

C'est plus que bien vu. Une sacrée acuité. En tant que lecteur, je trouve ça vraiment balèze, je n'en suis sans doute pas capable... T'as tout compris, et tu l'expliques vraiment bien.

L'idée de la chignole, dont tu parle après, vient en fait un peu de l'expression "faire son trou"... Je voulais trouver un moyen de prendre ça au premier degré, mais avec du symbolisme... Bon, le coup de la relation père-fils, ça devait être inconscient (!!! ;))... Mais le coup de dépuceler, de laisser une empreinte, de léguer quelque chose, ou d'y apporter une touche personnelle... ouais c'est quelque chose que je ressent vraiment, par exemple je trouve ça assez similaire avec le fait d'écrire, pour moi, les coups de chignole de Lawrence. A un moment, pour mieux respirer, j'ai écris des histoires. lui, il troue.

Pour tes deux "chipotages", je suis hyper d'accord pour le premier. La ponctuation est foireuse, et je me demande même s'il n'y a que ça de foireux... Faut que je trouve mieux, et plus court, sûrement.
Pour la deuxième... moui... je l'aime mieux celle-là. J epeux couper plus tôt cette longue phrase, mais après "ramper", non..

Bon... ma couille gauche est heureuse, mon nombril aussi. Je vous remercie encore, sincèrement.

Contribution du : 29/04/2008 22:14
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un ptit coup de chignole?
Maître W
Inscrit:
19/01/2008 01:44
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 25670
Hors Ligne
C'était un plaisir Calouet !

Widjet

Contribution du : 29/04/2008 22:32
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un ptit coup de chignole?
Maître Pat de Velours
Inscrit:
16/04/2007 17:44
De Quelque part entre ma tête et mes pieds
Groupe :
Primé concours
Responsables Oniropédia
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 63290
Hors Ligne
Ce n'est pas le premier comm que je te fais... mais sur les poésies, je suis moins prolixe... Trop difficile à commenter pour moi... Ce serait un peu comme gâcher l'émotion si je relevais les effets de style... Ca doit pas passer par les mêmes neurones, ou ça passe peut-être pas par les neurones... Enfin pas complètement. La poésie, quand c'est vraiment poétique, c'est indicible... (j'ai fait un effort avec Notrac, mais ça ne m'a pas convaincue).
Quand j'ai lu le début de ton post, je me suis dit : "tiens mais j'ai compris ce qu'il voulait dire", ce qui n'est pas toujours le cas... Parfois on voit des choses que l'auteur n'a pas vu, ou dont il n'a pas conscience, ou qui ne lui appartiennent pas... La part du lecteur... comme je dis souvent... Ma part, là, se situe avec la chignole... j'ai kiffé sur la chignole ! Comme symbole phallique, j'ai eu du mal à résister...
Pour le monde parallèle, je connais un peu, dans la mesure où mon boulot m'a donné l'occasion de rencontrer des personnes qui vivaient dans des trains, comme ça (notamment une jeune femme, qui a refusé de réintégrer notre "monde" et a pour cela, sacrifié quelque chose de très important... Je t'en dirai un peu plus en pm, si tu veux). cette histoire m'a rappelé un peu ça. Mais l'écriture transcende tout ça et permet le partage. Et là, c'est surtout l'écriture qui m'a plu...

Pour la fin, je n'ai pas été gênée... j'aime bien les fins ouvertes. Oui, ça s'arrête brutalement... comme tous les événements que vivent les personnages... Pas le temps de s'apitoyer. En rajouter aurait peut-être fait "mélo"... Mais je comprends que la dureté de la fin puisse faire un effet désagréable... On aime bien quand les choses finissent bien... mais c'est pas toujours comme ça dans la réalité.

Contribution du : 29/04/2008 22:56
_________________
"Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire." Proverbe chinois
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un ptit coup de chignole?
Expert Onirien
Inscrit:
18/01/2008 23:53
De région Centre, France
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Évaluateurs
Post(s): 5554
Hors Ligne
La fin, honnêtement, je ne voyais pas quoi faire d'autre, qui ne soit pas mièvre... Déjà faire mourir le papa qui vient d'avouer sa réalité, c'est limite... Mais comme je disais au dessus, l'important pour moi n'était pas là, et je suis vachement content que ça psse bien à ce niveau...

M'intéresse bien ton histoire, faudra qu'on en reparle, sûr. Y a plein de gens qui vivent en clandestins plus ou moins planqués, tout près de chez nous. y en qui sont clandestins dans leur tête, d'autres qui le sont de par leur mode de vie, parfois les deux...

Ton expérience en tout cas, elle me rassure sur la vraisemblance de ce récit, et puis du coup je comprends mieux ton analyse... ;)

Contribution du : 29/04/2008 23:13
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un ptit coup de chignole?
Expert Onirien
Inscrit:
18/01/2008 23:53
De région Centre, France
Groupe :
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Évaluateurs
Post(s): 5554
Hors Ligne
Je reviens deux minutes ici, car d'autres commentaires sont arrivés, particulièrement élogieux je trouve; j'en suis à la fois surpris et ravi. Je l'aime bien cette nouvelle, mais je n'espérais pas qu'elle puisse aussi facilement trouver un lectorat...

Alors les ptits derniers : Pissay, Aldenor, Marogne et Togna : Merci beaucoup!

Contribution du : 12/05/2008 18:10
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un ptit coup de chignole?
Maître Mêmepavu
Inscrit:
05/10/2008 00:54
Groupe :
Groupe de Lecture
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Primé concours
Post(s): 12183
Hors Ligne
C'est toujours une sensation étrange que de participer à un forum avec plus d'un an de décalage, j'ai l'impression de remonter le temps de débarquer là où je ne suis pas invité.

C'est amusant, réconfortant, de voir l'auteur surpris par l'effet que sa nouvelle a créé. C'est tout juste s'il ne s'en excuse pas.

Et puis j'aime bien cette idée d'écrire sans savoir où l'on va, ça me correspond bien. C'est ça la vie.

Alors au plaisir de te lire.

Contribution du : 11/04/2009 11:56
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un ptit coup de chignole?
Maître W
Inscrit:
19/01/2008 01:44
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 25670
Hors Ligne
Menvussa a plus que raison de remonter ce texte d'un auteur qui doit manquer à beaucoup.

Widjet

Contribution du : 11/04/2009 12:16
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un ptit coup de chignole?
Maître Pat de Velours
Inscrit:
16/04/2007 17:44
De Quelque part entre ma tête et mes pieds
Groupe :
Primé concours
Responsables Oniropédia
Conseil consultatif
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Post(s): 63290
Hors Ligne
Je ne peux que confirmer. Il me manque beaucoup aussi... J'espère qu'on le retrouvera quand la vie réelle l'absorbera moins...

Contribution du : 11/04/2009 13:12
_________________
"Il faut deux ans pour apprendre à parler et toute une vie pour apprendre à se taire." Proverbe chinois
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un ptit coup de chignole?
Maître Xuanzen
Inscrit:
25/03/2008 21:52
De FRANCE
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 13127
Hors Ligne
Tout à fait d'accord avec widjet.

Merci à Menvussa d'avoir fait réapparaître sur le site cette nouvelle, que j'ai découverte aujourd'hui et que j'ai bien appréciée.

Contribution du : 11/04/2009 20:51
_________________
http://xuanadoo35.unblog.fr/recueils-de-nouvelles/ (55 extraits de nouvelles en ligne) et http://xuanadoo35.over-blog.com/pages/Mes_coups_de_coeur_sites_amp_blogs-2436675.html (Annuaire littéraire)

Voir, entendre, aimer. La vie est un cadeau dont je...
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Un ptit coup de chignole?
Visiteur 
J'ai lu cette nouvelle et je la trouve excellente , elle détend beaucoup , elle est très agréable

Contribution du : 11/04/2009 21:29
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 »





Oniris Copyright © 2007-2020