Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Parcourir ce sujet :   1 Utilisateur(s) anonymes



(1) 2 3 »


Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 4674
Hors Ligne
Merci au CE d’avoir publié mon poème :
http://www.oniris.be/poesie/cyrill-va-11166.html
Merci à vous lecteurs pour vos commentaires convaincus et élogieux.
J’ai rarement écrit un poème si vite, ce fut suite au petit séjour de mon fils à la maison. Des souvenirs lointains sont remontés à cette occasion, mêlés à ceux plus récents que j’engrange avec mes petits-enfants.

@ Lebarde, je crois savoir que vous êtes plutôt classique ou néo-classique. Je suis heureux de constater que vous ne boudez pas pour autant la poésie libre. Je suis particulièrement sensible à l’argument de fraicheur que vous soulignez.

@ papipoete, vous avez souvent une petite histoire perso à raconter lors de vos lectures, c’est bien agréable ici de vous lire ici évoquer vos propres souvenirs, de constater que ce texte vous a parlé. Mais peut-être faut-il se souvenir sans regrets ?

@ hersen, je retiens surtout la fin de ton commentaire. Ne pas oublier, en effet, que nombre de cabossés n’ont pas le loisir ni la chance de se retourner vers leurs origines pour y puiser du réconfort, de la réassurance. Je n’ai pensé, ici, qu’au positif, c’était mon état d’esprit du moment et j’ai surfé sur cette vague-là.

@ embellie, j’ai été touché par l’émotion que vous exprimez. Vous avez surtout retenu les apostrophes au tout-petit. Toutefois, je l’ai fait grandir, ce petit, au moins à partir du deuxième « Va ». Peut-être n’est-ce pas votre lecture.
Vous remarquez aussi que je m’exprime pour moi-même avec des mots que le bébé ou le petit enfant ne peut comprendre. J’incline toutefois à penser qu’il ressent la bienveillance qui s’en dégage.

@ Pouet, ravi d’avoir pu toucher votre cœur de jeune père. D’une façon ou du autre, nos enfants nous font chercher nos pas notre vie durant, même si on engrange tout de même de l’expérience. Et quand arrivent les petits-enfants, c’est encore un autre savoir-être qu’il faut acquérir.
Vous soulignez le jeu avec les mots : c’est un de mes jeux préférés dans mon commerce avec l’enfance !

Merci encore infiniment à tous, vos mots et émotions m’ont enchanté !

Contribution du : 23/07 11:24:12
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Maître Onirien
Inscrit:
09/03/2013 09:32
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Membres Oniris
Primé concours
Groupe de Lecture
Post(s): 18371
Hors Ligne
Bonjour Cyrill, merci pour le retour.

Oui, avoir des enfants c'est (pour moi en tout cas) souvent redécouvrir les mots par l'explication de la polysémie, de l'homophonie et bien sûr des rimes et des calembours!

Parfois la poésie aussi...
Hier ma fille (trois ans et-demi) m'a dit:

"Regarde papa le ciel tout bleu on dirait les vacances, on pourrait se baigner dans le ciel"

Je vais l'inscrire sur Oniris.

Bien à vous.

Contribution du : 23/07 12:50:37
_________________
Mes larmes sont bleues tant j'ai regardé le ciel...

Mohammad Al-Maghout
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Maître Onirien
Inscrit:
03/05/2015 18:24
De Algarve
Groupe :
Auteurs
Évaluateurs
Primé concours
Comité Editorial
Correcteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 30749
Hors Ligne
Mon ajout sur "les rives premières" différentes à chacun, tu l'as compris bien sûr, n'était pas du tout une critique de ton poème.

Bravo pour ce poème, et bisous aux petits :))))

Contribution du : 23/07 13:56:13
_________________
Personne n'est Étranger sur Terre.
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 4674
Hors Ligne
Je l'avais bien compris de cette façon, hersen.
Pouet, on devrait toujours noter ces mots d'enfant.


Contribution du : 24/07 07:28:31
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 4674
Hors Ligne
Vincente, merci pour ton commentaire !
J'ai bien aimé tes "lâchers d'oisillons"
Je suis bien aise que tu aies remarqué les rimes internes, ainsi que la symétrie de mon poème. Il y a sans doute une volonté de rassurer mon enfant. Ainsi que celle, que tu soulignes, de l'aider à se libérer, bien qu'on ait parfois très envie de le retenir.
Les allitérations : en effet, et j'ai bien insisté sur les sons "ap", "pa" ... enfin, tout cela est venu un peu tout seul, sans passer par la case intellect !


Contribution du : 24/07 07:40:29
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 4674
Hors Ligne
Merci Cat pour votre commentaire. Si vous pointez la nostalgie, j'espère cependant qu'elle n'est pas trop présente dans mon écrit. Pas de cette nostalgie qui empêcherait d'aller vers le futur en tout cas.


Contribution du : 26/07 10:25:48
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
10/03/2014 08:59
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Post(s): 7697
Hors Ligne
Bonjour Cyrill,

Je ne sais pas pour vous, mais si je suis rassurée à chaque pas en avant de mes enfants, c'est toujours avec une extrême douceur mêlée d'un léger froissement au cœur en pensant à ce qui a été et ne reviendra plus, et à tout ce qui sera et que je ne verrai pas. Une pointe bien naturelle de nostalgie, que l'on retient secrète, bien pliée dans un sourire de tendre fierté. Lui qui leur donnera la confiance nécessaire pour aller vers le futur.

C'est ainsi qu'il m'a semblé la retrouver, cette nostalgie, touchante et légère, dans votre façon d'exprimer vos conseils câlins et protecteurs à la fois. Comme je la retrouve à chaque fois que l'on parle avec douceur de l'enfance, un trop-plein d'amour débordant des yeux.

C'est cette ambiance qui m'a émue dans votre poème. Et puis, quoi de plus touchant que de voir un papa accompagner les premiers pas du petiot jusqu'à sa taille d'homme, lui insufflant toute la confiance du monde et veillant sur lui comme un vrai papa-poule...

Merci encore pour le partage.


Cat

Contribution du : 26/07 11:33:11
_________________

Mon Blog
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 4674
Hors Ligne
Merci Cat d'exprimer si bien ici ce que je n'ai su faire qu'en vers, j'en suis très touché

Contribution du : 26/07 15:26:44
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
08/06/2013 21:10
Groupe :
Évaluateurs
Auteurs
Membres Oniris
Comité Editorial
Groupe de Lecture
Post(s): 4674
Hors Ligne
@ Beaufond,
J'ai lu avec intérêt votre commentaire.
Je n'ai pas le sentiment, quoique vous semblez penser, d'être tombé dans l'écueil du vocabulaire bêtifiant, ni de la pensée niaise.
Je pense même justement m'être élevé à hauteur d'enfance, et c'est aussi ce que je tente de faire dans ma vie.
Je vous laisse à vos réflexions si mignonnement dépressives, une posture peut-être !

Contribution du : 28/07 10:18:59
_________________
Compagnon Rouge
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer


Re : Va ! Merci
Expert Onirien
Inscrit:
26/07/2011 08:57
De Paris
Groupe :
Évaluateurs
Membres Oniris
Groupe de Lecture
Auteurs
Utilisateurs bannis
Post(s): 3246
Hors Ligne
Bonjour Cyrill,

Je puis vous assurer de la sincérité de ma posture, hélas, et trouve assez fou que vous ne voyiez rien de bêtifiant dans les mots que vous avez couchés. Je crois également que vous préférez ignorer des mots qui vous déplaisent, au point de me supposer une pose que je n'ai aucun intérêt à tenir, ou bien préférez-vous simplement croire à votre histoire de votre élévation à hauteur de l'enfance, votre merveille et votre capacité à rendre avec justesse ce qu'il se passerait chez un enfant, alors que vous ne dépeignez que ce que vous vous en imaginez depuis une place de papa, papa qui a très sans doute perdu la puissance créatrice de l'enfance.
Rien que "sur tes pattes émues" me paraît du gaga le plus effrayant, littéralement bêtifiant, mais "''A pas peur de l'ornière" n'est pas mal non plus, avec son français volontairement fautif, puis le croquemitaine vient parachever le chef-d'œuvre, et le registre atteint à partir de là le sublime, 'a papa qui dit combien la vie est belle, n'oublie pas tes racines, tout ça, toute cette parole vers un être qui n'a rien demandé à vivre, avec cet impératif rempli d'un bonheur gratuit, qui ne pose aucune question.
"Comme la route est belle !", peut-être pas ? Peut-être qu'on peut laisser quelqu'un trouver la route laide, très simplement, le laisser se faire son avis, sans cette exhortation banale au bonheur, à la joie, à sourire, quelle que soit la vie, parce que la vie serait belle par essence ? Peut-être qu'on peut préférer la lucidité aux légendes, à la fable du croquemitaine, au père noël, et trouver plus important d'affronter le monde de face, le malheur les yeux dans les yeux ? Vous n'en posez même pas la question. Je ne vous désire aucun mal, dois-je préciser, et suis simplement triste, triste et plein de rancune d'avoir reçu le genre d'éducation bêtifiante (j'insiste), et tendue vers la joie la plus fausse, que votre poème célèbre, rempli d'un amour que je trouve indécent.

Bien à vous.

Contribution du : 28/07 13:40:00
Transférer la contribution vers d'autres applications Transférer



 Haut   Précédent   Suivant
(1) 2 3 »





Oniris Copyright © 2007-2020