Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche



Principal : Les Illustrations de textes : Illustrations de nouvelles :  La vestale outragée

[<   Précédent  126  127  128  129  130  131  132  Suivant   >]

La vestale outragée
La vestale outragéePopulaire
Envoyé parInvitéD   Dernière mise à jour20/7/2012 13:01    
Affichages850  Commentaires0    
Une vestale (en latin virgo vestalis) est une prêtresse de la Rome antique dédiée à Vesta, divinité italique dont le culte est probablement originaire de Lavinium et qui fut ensuite assimilée à la déesse grecque Hestia.

Le nombre des vestales en exercice a varié de quatre à sept. Choisies entre 6 et 10 ans, elles accomplissaient un sacerdoce de trente ans durant lequel elles veillaient sur le foyer public du temple de Vesta situé dans le Forum romain. Durant leur sacerdoce, elles étaient vouées à la chasteté, symbole de la pureté du feu.

Les Vestales sont, de leur nom complet, des « vierges Vestales » (virgines Vestales) : elles étaient tenues à la virginité durant tout leur service. Toute relation sacrilège était qualifiée d'« inceste » (incestus) au sens originel : « in-castus », atteinte à la chasteté qui constitue un tabou. Le crime est puni de mort : la Vestale coupable est tout d'abord fouettée nue puis enterrée vivante (viva defossa), emmurée, ou condamnée au bûcher, tandis que son amant est flagellé à mort par le grand pontife, de même que les esclaves au courant de l'affaire. L'enfant né éventuellement de leur union, est considéré comme impur et jeté dans le Tibre.

(source Wikipédia)
http://www.oniris.be/nouvelle/jano-la-vestale-outragee-3069.html

[<   Précédent  126  127  128  129  130  131  132  Suivant   >]




Oniris Copyright © 2007-2019