Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Human Genome
Corentin : Human Genome  -  Espionnage
 Publié le 28/12/08  -  4 commentaires  -  1757 caractères  -  82 lectures    Autres publications du même auteur

6


Youri Tchoukov faisait les cent pas. Il avait inspecté vingt fois les maigres éléments qu’il avait. Le numéro 101 avait disparu de sa chambre où une bagarre semblait avoir éclaté. Quelqu’un s’était donc infiltré ici cette nuit sans déclencher aucune alarme. Ce quelqu’un devait donc avoir les codes. Youri savait très bien que n’importe qui avait pu obtenir les codes auprès de ses quelques hommes qui assuraient la sécurité de jour. Sécurité contre pas grand-chose, d’ailleurs.

Il ne s’était jamais rien passé.

Mais Craig voulait que son personnel soit « protégé ». Une lubie de riche américain. Quoi qu’il en soit, Youri n’en menait pas large. Craig exigeait des explications et il n’en avait aucune. Et qu’est-ce que pouvait bien faire le numéro 101 ? Avec un peu de chance, il était mort de froid et tout s’arrêterait là.

Mais Youri avait la vague impression qu’il n’aurait pas cette chance.

Il fut brusquement tiré de ses pensées par son téléphone portable. L’écran affichait : CRAIG.


— Monsieur Craig ?

— On sait ce que c’est : espionnage. La police m’a appelé. Ils ont trouvé deux corps gelés dans la Moskova. L’espion et, probablement, le numéro 101.

— Un espion ? s'étouffa Youri.

— Apparemment, ce type enquêtait sur les travaux CTC. Je ne pensais pas qu’on en arriverait là un jour, mais désormais toi et tes hommes assurerez également la sécurité la nuit.

— Vous ne faites plus confiance aux alarmes et aux caméras ?

— Regardez où ça nous a menés.

— Très bien.


Craig avait raccroché.

Youri était scotché. Il jeta un regard au-dehors, comme s’il cherchait quelque chose par delà la fenêtre.

À moins de cent mètres de là, sous une épaisse couche de glace, s’écoulait paisiblement la Moskova.


 
Inscrivez-vous pour commenter ce roman sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   David   
1/1/2009
 a aimé ce texte 
Un peu
Youri... si c'est juste untel dans l'histoire il aurait peut être mieux fallu commencer par - le chef de la sécurité... mais peut être que ce n'est pas le cas. Il est rangé avecc les seconds rôles pour ma lecture. Ce morceau répète des info qui ont déjà été donné auparavant, la sécurité peu sourcilleuse au début, la découverte des corps de l'intrus et du fugitif 101, la rigueur du ton de Craig... la seule nouveauté est le personnage du chef de la sécurité.

   Menvussa   
8/2/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Un peu court ce chapitre.

   macalys   
18/3/2009
Chapitre trop court ou pas assez. Je crois que soit tu pourrais le supprimer, soit l'insérer dans un autre chapitre, soit l'étoffer, par exemple parler plus de Futura Genetics, de la sécurité en Russie, de ce que Youri sait des travaux secrets, ou de Youri lui-même s'il a de l'importance pour la suite.

   Anonyme   
28/2/2015
 a aimé ce texte 
Bien
Personnellement, j'aurais regroupé ce chapitre avec le précédent afin d'en faire un seul et unique chapitre, un petit peu plus consistant.


Oniris Copyright © 2007-2017