Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Fantastique/Merveilleux
nanardbe : Chô-Aulats : la vérité sur le chocolat
 Publié le 11/05/07  -  4 commentaires  -  2576 caractères  -  23 lectures    Autres textes du même auteur

Comment est né le chocolat ?


Chô-Aulats : la vérité sur le chocolat


Chô-Aulats : la vérité sur le chocolat

Comment est né le chocolat ?



Il y a très longtemps, dans un monde que nous ne connaissons plus, vivaient les paisibles Aulats. Il s'agissait d'un peuple pacifiste, vivant de ses récoltes et dans un certain dédain du monde qui l'entourait. Mais, comme dans toutes les histoires, le calme paisible qui y régnait allait bientôt être chamboulé par l'arrivée d'une autre peuplade, les Chô-khos.


À l'inverse des Aulats, les Chô-khos étaient disputeurs et armés jusqu'aux dents. Il suffisait d'un rien pour déclencher une bataille ou une guerre. Le monde entier savait qu'il ne fallait pas s'y frotter.

Tous ? Pas sûr. Bref, deux modes de vie totalement opposés allaient devoir coexister.


Deux étés et deux hivers étaient passés sans incident. Les Chô-khos semblaient enfin vivre en harmonie et les Aulats, fidèles à leur mode de vie, partageaient toute leur nourriture avec leurs voisins. D'ailleurs, cette association était fort profitable, les Chô-khos étant de merveilleux cuisiniers et les Aulats d'extraordinaires cultivateurs. Les uns étaient capables de faire pousser n'importe quelles plantes et les autres savaient les cuisiner à merveille.


Tout allait donc bien dans le meilleur des mondes.


Mais soudain, les plantes ne poussèrent plus, le sol ne donnait plus de ces merveilleux légumes ; sans doute qu’il avait été trop sollicité et qu'il demandait du repos. Il ne fallut pas attendre longtemps pour que le naturel des Chô-khos réapparaisse. Une guerre sanglante éclata ! Au début les Aulats furent submergés, ils n'avaient aucune expérience du combat, mais petit à petit les combats s'équilibrèrent.


L'avantage c'est que pendant que les hommes se battent, le sol se repose et se nourrit des victimes. Malheureusement, le sol avait changé, semblant triste de cette lutte vaine, il ne produisait plus que du cacao...


- Nous sommes perdus !


Effectivement, les Aulats, ne sachant pas cuisiner, ne savaient rien faire de ce cacao.


- Et si on demandait aux Chô-khos ?


La vérité sort souvent de la bouche des enfants, les solutions aussi. Après tout pourquoi pas ? Il était évident que les deux peuplades seraient perdues sans aide. Les négociations n'ont pas duré longtemps.


Et voilà comment, grâce à une bataille connue sous le nom de "Bataille des deux cultures", fut inventé le merveilleux et délicieux Chô-Aulats... connu aujourd'hui sous le nom de Chocolat !


Aujourd'hui encore, nous avons gardé certaines traditions de l'époque... Certains cuisinent le cacao et d'autres le mangent.



 
Inscrivez-vous pour commenter cette nouvelle sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   passiflore   
27/5/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↑
L'idée de l'histoire est intéressante, voire alléchante! La trame pourrait être reprise pour être plus développée, avec plus de descriptions ou de détails: on reste un peu sur notre "faim"! Une idée peut-être: je ne sais pas si vous êtes à l'aise en expressions plastiques, mais le sujet pourrait illustré pour devenir un album de jeunesse. Lecture agréable surtout avec la chute finale!

   Aliceane   
27/5/2007
 a aimé ce texte 
Un peu
L'histoire est distrayante mais un peu trop simple.

J'ai noté quelques maladresses :
- par exemple la phrase "La vérité sort souvent de la bouche des enfants, les solutions aussi." : il est précisé nulle part dans le texte qu'il s'agit là d'enfants.
- la ponctuation n'est pas toujours très adaptée : ex. entre les deux dernières phrases on a des points de suspension, ce qui ne suggère pas vraiment de lien logique entre les deux.
- "le monde entier" (singulier) est repris par un substantif pluriel "tous".
- le sol est à la fois heureux de cette guerre car il "mange les victimes" (franchement je ne sais pas si je pourrais manger des légumes plantés dans ce sol :D), et à la fois triste. Il faudrait expliquer un peu plus ce changement qui se fait ici en une phrase.

Voilà en gros pour les remarques.
En tous cas, bonne initiative ce texte sur un thème imposé par le site.

   Maëlle   
3/6/2007
Ben, disons, c'est une trame. Mais pas plus. Et pas assez pour s'interesser. Dommage...

   xuanvincent   
25/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai bien aimé, pour sa fraîcheur et son humour, ce petit conte de "Chô-Aulats".

Une histoire qui donne envie, de plus de manger (boire ou croquer, selon les goûts), du bon chocolat !


Oniris Copyright © 2007-2020