Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Absolue : La mauvaise note
 Publié le 25/08/07  -  8 commentaires  -  1142 caractères  -  459 lectures    Autres textes du même auteur

Une petite fille rentre de l'école avec un poids dans son cartable...


La mauvaise note



Une petite fille
Rentre de l'école
Son cartable sur le dos
Lourd...

Ses petits pas, sur le trottoir
Cognent dans sa tête
Abîment le pavé

Elle voit le petit bonhomme
Rouge de honte
Ou de colère
Elle s'arrête
Elle attend
Vert, déjà

Les feuilles, sous le pont
Et puis celles dans son cartable
Beaucoup de rouille
Un peu de rouge...

Elle tourne à gauche
Elle trébuche
Un trou dans le pavé
Lourd, son cartable
Elle se rattrape

Dernière ligne droite
Trois fautes en géométrie
Distraction
Rêverie
Ou pas compris

Elle marche la petite fille
Mais ses pas ne sont plus les siens
Ils suivent
Monotones
Les rangées de maisons
La file des voitures

Elle traverse
Dans les clous
Crucifiée par la peur

Plus que sept numéros
Sept
Comme la note dans son cartable

Voilà
C'est là
Elle fait tourner la clé
Referme la porte
Traverse le couloir...

Ils ne sont pas encore rentrés.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   guanaco   
25/8/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Ce n'est pas à proprement parlé de la poèsie mais je trouve ce texte d'une innocence et d'une simplicité renversantes.
Cette impression que tout autour de nous et tout le monde est au courant de notre faux pas, que la Terre entière est en train de s'écrouler - même le p'tit bonhomme du passage pour pièton s'inscrit en juge!
Et puis j'adore cette strophe:
"Elle traverse
Dans les clous
Crucifiée par la peur"
Merci pour ce bon (ou mauvais?) souvenir... ;)

   macada   
27/8/2007
d'accord avec guanaco. pourquoi le mettre en strophes, pourquoi pas en courte nouvelle? ce n'est qu'une suggestion...

   Bidis   
28/8/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'adore l'idée... et j'adore les mots.
Mais moi je préfère, pour un poème, des idées et des mots et du rythme.
C'est un peu comme de la musique un peu trop moderne pour mon oreille sensibilisée aux mélodies classiques...

   jensairien   
19/10/2007
j'aime bien et je pense que la forme de la poésie colle très bien. Après tout la poésie est une forme narrative comme une autre, et comme disait je ne sais plus qui, l'important c'est que ce soit interessant. Le petit bonhomme rouge est excellent, par contre c'est un peu convenu je trouve le rapprochement entre les clous sur la chaussée et la crucifixion, et trop solennel. Et puis entre nous je crois que j'ai déjà la suite, dans mon poème "contine pour les enfants de passage" qui devrait être bientôt lisible sur Oniris

   FIACRE   
15/1/2009
Quelle importance que cela soit ou non une forme de poésie.
L'univers passe avec l'enfant, la soeur du " cancre ", la soeur de tous les enfants au pas lourd.

   Anonyme   
30/7/2014
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Absolue,

Cette petite fille fait écho en moi. Il n'est pas dit mais je ressens sa boule au ventre, c'est comme ça que votre poème me parle, alors il m'emmène dans ce petit chemin.
Ce chemin dont chaque chose qu'elle croise fait le parallèle avec ce qui la hante.
Il est vrai que votre poème manque de musicalité, j'aurais aimé que la narratrice tutoie la petite fille, "Une petite fille" marque déjà la distance. Malgré tout c'est plein d'émotion, peut-être parce que votre poème me parle.

   Anonyme   
18/3/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Premier coup de la vie, premier faux pas, première angoisse, première honte aussi, c'est ainsi que l'on ressent, cette mauvaise note, moment terrible de l'enfance, que l'école crée, quel dommage, Je n'étais pas une élève brillante jusqu'à ce que l'on me donne confiance en moi en faisant de mes erreurs des victoires. Ensuite, j'ai aimé apprendre.

Pour en revenir au texte, il est d'une très grande justesse, j'en ai aimé son déroulement, le fond, la forme tout est à ma convenance, là dans le décor où chemine cette petite fille, je l'ai suivie pas après pas, vivant cette douloureuse "mauvaise note", elle représente tant de choses.

   embellie   
14/12/2020
 a aimé ce texte 
Passionnément
J'adore ce texte parce que la trouille ressentie par cette fillette est universelle. Je pense que chacun d'entre nous peut s'identifier à elle.
En tout cas, je me suis reconnue, ça m'a fait sourire et m'a fait me souvenir de sensations très anciennes, mais qu'on n'oublie jamais.
Son ressenti est parfaitement traduit. J'ai été plus sensible au fond qu'à la forme et j'y ai vu pas mal de poésie, bien que ce ne soit pas versifié.
Merci pour cette découverte, très tardive de ma part, qui me ravit.


Oniris Copyright © 2007-2020