Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Absolue : Les coquelicots
 Publié le 13/07/08  -  19 commentaires  -  582 caractères  -  256 lectures    Autres textes du même auteur

Une belle apparition.


Les coquelicots



Une houle de coquelicots.

Qui apparaît.

Comme ça.

Par hasard.

Dans le soleil.

Un champ vermeil,

Une œuvre d'art,

Poignard.

Une musique,

Des paroles,

S'enlacent et puis s'envolent.

Et je pleure.

Dans les bras de l'éphémère.

Sur l'épaule de la beauté,

Qui se dresse.

Au bout de ce chemin.

Ce chemin de terre

Bordé de rouge.

Le rouge des fleurs.

Là.

Dans le soleil.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   belaid63   
13/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
salut absolue
une apparition printanière trés jolie et rythmée
tu écris:
"Et je pleure.
Dans les bras de l'éphémère.
Sur l'épaule de la beauté,
Qui se dresse."
sans doute, pour moi, les plus beaux vers de ce poeme

   Anonyme   
13/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
c'est pas mal. Un poème sous une forme sans rimes il faut donc aller chercher plus loin dans la lecture. C'est assez simple.

   aldenor   
13/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
J’aime. Va falloir que je dise pourquoi. Que j’invente pourquoi.
Je ne vais pas.
Je vais.
J’aime comme tombe poignard. La ponctuation m’intrigue.
Non, je ne vais pas.

   Max-Louis   
13/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bon jour Absolue,

J'aime beaucoup. Cela m'emporte !
Simple et profond, les mots dessinés,
Ouvre sur un tableau en escorte
De couleurs la douleur intime saignée !

Max-Louis

   Anonyme   
14/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'aime bien la fin, "dans le soleil"... De jolies couleurs...
Le "carmin" est absent... Et la cochenille alors?

J'ai bien aimé.

   lotus   
14/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
C'est une jolie cascade de mots...

J'aime ...
lotus

   Melenea   
14/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
j'aime le rythme, qui oblige à poser la respiration et à visualiser les mots, j'aime ce tableau de coquelicots qui me ramène à des souvenirs d'enfance, à la liberté, à la couleur vive des champs, comme un instant fugace que l'on imprime dans sa mémoire...

Mérci

   Alikezo   
17/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
un hommage à la beauté éphèmère qui parfois s'impose dans un poème qui en perd ses vers.

   Anonyme   
24/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Pourquoi j'aime ? Parce que c'est beau, parce qu'il n'y a presque pas de mots. Des silences, des pauses. Et quatre notes.

Bravo.

   leonidas   
25/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Si beau et touchant.
Par son absence de rimes
Par le mot poignard qui créé la surprise
Par ces images simples et si poignantes

   Bidis   
7/8/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je n'aurais pas mis d'espaces entre les lignes car en relisant une partie du texte dans le commentaire de Belaid 63, donc sans ces interlignes, tout à coup ces jolies images m'ont touchée beaucoup plus...

   Anonyme   
17/8/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'ai beaucoup aimé ce rythme, haché, qui représente bien la soudaineté de l'émotion ressentie.
J'ai regretté les virgules à la fin des vers, superflues à mon oreille, et ne servant pas le propos, le surchargeant, même.
J'ai regretté aussi l'emploi d'un vocabulaire quelquefois un peu passe partout, surtout ici, dans un texte si court. ( éphémère, beauté, soleil, vermeil )
J'aurais préféré plus de métaphores, et il y en a de belles. Ma préférée : "Poignard". C'est la clé de voute de ce texte.

   Cyclid   
4/9/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Très belles images, vous n'êtes pas tombé dans le piège de la facilité. Et que dire de ce rythme? Si ce n'est qu'il épouse parfaitement les mots et le fond...et y appose une jolie musique.

Merci pour ce joli croquis tout de rouge vêtu.

   leon   
16/9/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
je dis comme tout le monde : c'est très bien, même si ça aurait pu être un peu plus développé...

   Anonyme   
2/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Joli. Tellement limpide que ça coule directement dans le cœur.

   damedevelours   
13/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
comme un ptit coquelicot mon ame, comme...Je découvre, c'est beau beau!

   Anonyme   
3/2/2009
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai pensé à une cascade de photographies campagnardes qui surgissait dans l'ombre... J'aime beaucoup, vraiment!

   Lulu   
25/3/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Superbe poème qui dit la présence de la locutrice en tant que poète... dans un décor qui la bouleverse. C'est en fait tout simple, mais fort beau. Les coquelicots n'ont pas fini de nous inspirer... aussi.

   Anonyme   
5/12/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Une cascade de mots, qui font mouche.

La beauté de l'instant que capte le regard, et qui bouleverse
avec force. Tout le pouvoir de la nature d'ainsi nous transporter.

De l'infiniment beau à l'infiniment laid, sa très large palette,
nous dévoile ces monts et merveilles.
Nous sommes si minuscule devant toute cette grandeur
insoupçonnée.

Merci de partager avec nous ce moment si magique.
Le coquelicot étant une fleur si éphémère je comprends
l'étendue de votre émotion, devant ce somptueux tableau.


Oniris Copyright © 2007-2019