Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Absolue : Ouverture
 Publié le 17/06/08  -  14 commentaires  -  473 caractères  -  82 lectures    Autres textes du même auteur

Une petite prière...


Ouverture



Dites-moi comment faire
Pour étreindre son âme,
Pour enlacer son rire
Et habiter ses larmes.

Expliquez-moi comment
Recoudre ses souvenirs
Avec le fil d'un temps
Plus doux que le zéphyr.

Laissez-moi me glisser
Le long de ses frissons,
Accrocher sur les lignes
De sa main quelques notes.

Je déposerai la clé
Au bord d'une chanson,
Et je resterai digne
Debout,
Devant sa porte.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
17/6/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Pas accroché, manque un je-ne-sais-quoi dans les vers ! L'idée semble encore à creuser. . Deux vers sont en 7 syllabes au lieu de 6, sur un petit texte cela se ressent , c'est bien dommage.
Je ne vois pas trop ce que vient faire la dignité dans ce poème, je reste interrogatif !
Mais je t'encourage Absolue !

   Anonyme   
17/6/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
je commence par le titre "ouverture" , je n'ai pas trouvé le lien avec le poème peut être que j'ai mal cherché. Si il y en a un donne le moi.
ensuite c'est un poème court, facile à lire, j'ai eu l'image du musicien chanteur face à cette porte de la maison de sa dulcinée... je n'ai pas détesté mais je n'ai pas aimé non plus...on va dire qu'il reste simple et surtout qu'il aurait pu être beaucoup plus recherché.

   ristretto   
17/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
les gars, l'ouverture .. une porte vers ce coeur, une brèche où s'infiltrer, avoir la clé pour décoder, ... bref


j'aime ce style, où tout est suggéré
simplement

merci

   Anonyme   
17/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
bel expression d' un certain désoroi devant la difficulté à " rencontrer" l' autre. Je sens une urgence, justement dans l' absence de respect du nombre de pieds et les rimes aproximatives.

   lotus   
17/6/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Quelle belle écriture!

Et çà:Laissez-moi me glisser
Le long de ses frissons,
Accrocher sur les lignes
De sa main quelques notes."

C'est une vraie caresse sur mon âme.
Lotus

   Bidis   
17/6/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ah oui, c'est très joli ! Fin, subtil et joli.

   Anonyme   
18/6/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je suis de l'avis de Bidis, moi j'ai bien aimé le rythme...
Mais pourquoi rester debout devant la porte alors qu'il serait si doux d'entrer et de s'asseoir un brin...

   marogne   
19/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
oui, il faut la pousser cette porte, toutes les clés sont dans vos mains...

J'ai bien aimé le rythme et la forme. C'est fin, pas banal, il y a de l'émotion et de la pudeur.

   belaid63   
25/7/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
je te sentirais la
et plus vif que l'éclair
je volerais ton coeur
et m'y fonderais enfin

j'adores cette poesie belle et touchante

   leon   
16/9/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bravo absolue : j'aime la simplicité.
c'est direct ! et ça sonne bien.

bien sûr, ça n'est pas grandiloquent et c'est pour ça que j'aime...

ça donne envie d'être l'heureux élu.

   Doumia   
16/9/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
C'est le troisième poèmes que je lis de toi et je suis touchée par ta poésie légère et mélodieuse. J'aime beaucoup ce que tu fais pour moi tu ne changes rien.
Merci pour le partage.

   spock27   
22/10/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
j'ai lu plusieurs de tes textes mais ils me semblent éclater de sens; celui-ci est plus dense, on y entre plus facilement

j'aime ce style quand il se fait épuré et pourtant parvient en quelques vers, en courtes phrase à dresser un univers qu'il nous faudra, nous, lecteurs, faire notre

très agréable lecture !

alain°

   PetiteMarie   
24/4/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Joli, délicat : j'ai senti les mots et l'âme qui les a couchés sur le papier. Mais, comme d'autres avant moi, il y a le titre que je n'ai pas trouvé approprié...

Quoiqu'il en soit, je te lève mon chapeau!

   Anonyme   
5/12/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Je ne le dirai jamais assez votre plume est talentueuse.

Tout de ce magnifique poème m'a touché, bouleversé.

Comment ne pas être bouleversé par ces mots :

" Laissez-moi me glisser
Le long de ses frissons,
Accrocher sur les lignes
De sa main quelques notes "

J'en perds mes mots, tant les vôtres expriment ...

Quelle "Ouverture" magistrale sur l'émotion, à vous lire ...

J'espère que cette "prière" a pu être entendue... je vous le souhaite.


Oniris Copyright © 2007-2020