Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Absolue : Pauline
 Publié le 17/04/08  -  18 commentaires  -  275 caractères  -  113 lectures    Autres textes du même auteur

Brêve errance parmi les poètes...


Pauline



Un jardin.
Sous les draps,
Pauline erre.
Ses reins, beaux,
s'habillent de vers laine.
Qui la réchauffent.
« C'est beau, de l'air, au-dessus d'un pré vert... »
Et Pauline s'endort,
Une ronce arabesque,
Dans ses longs cheveux d'or.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   BGDE   
17/4/2008
C'est très joli. Des mots anodins qui font rêver de plaisir.

   clementine   
18/4/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Petite musique très agréable pour ces quelques mots lancés un peu comme des gourmandises.
Très joli, merci.

   Anonyme   
17/4/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
De savoureux jeux de mots...
Je n'y avais jamais pensé...

"Ronce arabesque", j'aime beaucoup.

Vraiment bien.

   aldenor   
17/4/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Très fin ce petit poème en noms de poètes. Bravo ! Une trouvaille.

   patrice   
18/4/2008
 a aimé ce texte 
Passionnément ↓
il fallait le faire ... Absolue ment.

   nico84   
18/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Ce sont les plats gastronomiques, les saveurs de luxe qui sont servies dans leur petit plat, à petites doses.

Merci pour ces petites gourmandises luxueuses.

   titi1951   
19/4/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
C'est beau comme du Prevert ou Verlaine
Serieusement c'est tres agreable à te lire

   Anonyme   
19/4/2008
 a aimé ce texte 
Un peu
Ah...c'est amusant.
Quels sont les écoliers qui ne se sont joués des noms des poètes :D ..Là Pauline erre, Ce que les nerfs valent...

   Anonyme   
19/4/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
C'est amusant

   Sanderka   
17/5/2008
Très chère Absolue,
puisque vous avez sollicitées mon avis, je m'exécute derechef :
ce que vous avez écrit me fait l'effet d'un renvoi involontaire plutôt que d'un soupir calculé.
Ça se laisse lire, d'autre dirait que c'est un peu facile. Mais comme je gage que vous ne l'êtes pas, facile, j'attends de vous un peu plus que l'ordinaire, et je sais que vous pouvez nous le donner.

Ps : Si vous ajoutez à vos textes la finesse de votre esprit, il sera inévitable que certains d'entre nous tombent, amoureux.

   Anonyme   
13/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien
oui, c'est amusant ! j'aime bien ! un peu de douceur dans ce monde de brute ! merci

   Anonyme   
28/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Un seul regret on aimerait un peu plus long. Mais c'est très frais et joueur.

   widjet   
28/6/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Musical, enfantin, farceur, poétique.
Comme le vent.

Widjet

   belaid63   
25/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
joli, léger, agréable

   leon   
16/9/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un exercice de style réussi.
Je retiens :
« C'est beau, de l'air, au-dessus d'un pré vert... »

c'est mignon et ça coule tout seul

   Anonyme   
30/4/2009
Très belles trouvailles. Tout fonctionne ici.
Merci

   Chiffon   
11/6/2010
 a aimé ce texte 
Bien ↓
C'est amusant, j'essaye de répéter les vers en essayant d'oublier les lettres pour être sûr de n'avoir rien manqué.
Mais on se cantonne aux grands classiques, c'est un peu court, un peu dommage, un peu fait par dessus la jambe tout de même.
D'autant que certains des rébus sont un peu tirés par les cheveux.
Si on oublie les jeux de mots, le tableaux est intéressant, onirique, mais un peu artificiel tout de même.
Donc j'attends quelque chose de plus long, de plus recherché, avec des perles pour exégètes dans les jeux de mots, et un tableaux qui se dessine aussi poétiquement, mais plus long, et qui pourrait se passer des jeux de mots.
En même temps, je suis exigent uniquement parce-que c'est prometteur.
Chiffon

   Anonyme   
5/12/2017
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
C'est léger, délicat, amusant sans excès.

C'est une parenthèse charmante, aux images évocatrices,
tout en subtilité.

Que j'ai aimé :

" C'est beau, de l'air, au-dessus d'un pré vert..."

Mais que voilà, encore de vous, une poésie qui prouve,
votre grand talent, un autre registre aux jeux de mots,
bien trouvés.


Oniris Copyright © 2007-2020