Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Ascendante : Rhizome
 Publié le 28/09/20  -  4 commentaires  -  523 caractères  -  102 lectures    Autres textes du même auteur

Renaître.


Rhizome



Et cette coque de vide autour de moi
Cette bulle de silence
Ce désert prismatique
Cette forge de cristal
Splendeur immaculée
Du besoin vital
Du souffle qui perdure
Les membres atrophiés qui cherchent à tâtons
Un recommencement
Juste après le gouffre
Elle se répercute, la Vie
Elle cavale elle pousse
Elle tricote elle trace et elle remonte au front
Elle sème le désordre parcimonieusement
Rhizome patiemment
Nos âmes savamment
Engourdies


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Corto   
28/9/2020
 a aimé ce texte 
Un peu
Ce poème est difficile à pénétrer.
Le thème autour de la "Vie" transparait mais l'approche n'est pas facilitée par le choix de la forme.
La puissance de vie comparée à un rhizome est cependant intéressante.
Un travail pour être plus en relation avec l'appréhension par le lecteur me semblerait judicieux.
J'aurais aimé mieux partager cette vie qui semble surmonter toutes les épreuves avec ténacité et intelligence.

Merci à l'auteur.

   Donaldo75   
28/9/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Ascendante,

J'aime beaucoup le début de ce poème et surtout ses quatre premiers vers:

"Et cette coque de vide autour de moi
Cette bulle de silence
Ce désert prismatique
Cette forge de cristal"

L'exergue m'avait préparé au thème et je suis arrivé en plein dedans. La suite est marquée par un enchainement de redondances qui sonnent comme des déclinaisons de cette renaissance; peut-être que ça fait "too much" au bout d'un moment mais c'est également à ça que sert la liberté donnée par cette forme libre, le fait de pouvoir insister, en rajouter une couche par toujours plus d'images et de symboles.

Merci pour le partage

   papipoete   
28/9/2020
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour Ascendante
Parler de la vie, en évoquant l'image du rhizome, est originale ; mais s'apparente plus à cet animal, dont une partie de son cycle consiste à hiberner, laissant son allure de côté jusqu'à sembler mort, tel les racines d'un bulbe dépéries.
NB mais ce n'est qu'apparence, et tel vinaigrier ou autre bambou, à belle saison ça repart de toute part ( même jusque chez le voisin ! )
La fin du poème " elle sème le désordre parcimonieusement " est bien illustré !

   Queribus   
29/9/2020
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

J'avoue que je suis resté sur ma faim, ce texte m'apparaissant trop obscur et abstrait malgré quelques belles images poétiques: "Et cette coque vide autour de moi", "Cette bulle de silence", etc. J'aurais préféré plus de simplicité. De toute façon, cet écrit me semble réservé à des lecteurs inconditionnels qui apprécieront certainement.

Bien à vous.


Oniris Copyright © 2007-2020