Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Bastien : Jeu
 Publié le 31/03/20  -  6 commentaires  -  476 caractères  -  106 lectures    Autres textes du même auteur

Liaisons.


Jeu



Eau douce
Danse amère
Tu vis l’étrange
Hexamètre
Comme un blues

Remue sous les
Réverbères
Danse
Vacarme
Des avenues noires

Des aveux
Des promesses passées
Oublie
Légère
Au corps beau

Croasse
Sur la grave
Un piano
Dans le soir
Grillage morne

Des pas bêtes
Sur les planches
Pièce sans fin
Robe nuit
Et tranquille


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Gabrielle   
17/3/2020
 a aimé ce texte 
Bien
"L'éternel retour", le décor sacré qui entoure nos élans de chaque jour, les affairements de chacun dans le cadre du déroulement de son existence...

Une pièce de théâtre qui se joue...

L'auteur(e) souligne ici la dérision de nos vies en décrivant une danse prise dans un "jeu".

Une belle prestation qui encourage à mener "tambour battant" le cours de nos vies, scènes à vivre pour nous, pauvres pantins désarticulés voués à subir le jeu de la dérision éternelle...

   VictorO   
17/3/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Atmosphère envoûtante. On est porté par cette promenade nocturne. Et oui, "l'étrange hexamètre"! En fait, ce poème est composé de 5 hexamètres (16 syllabes), mais chacun réparti sur une strophe de 5 vers. "Comme un blues" : une référence au rythme ternaire j'imagine.
Au-delà de cette structure originale, il y a cette ambiance onirique et sensuelle :
"Des aveux
Des Promeses passées
(...)
Robe nuit".
Et si la "pièce" est "sans fin", la nuit sera finalement "tranquille".
Tout ne se décortique pas, ne s'explique pas forcément pour qu'on apprécie l'ensemble.
J'ai été moins convaincu par contre par le "corps beau", même s'il appelle "Croasse".

   Marite   
31/3/2020
 a aimé ce texte 
Un peu
Un jeu très certainement mais dont je n'ai pas pu ou su saisir la subtilité. Ces hexamètres sont trop morcelés pour ma perception de la sensibilité qui doit s'y trouver. Et je m'interroge : la sensibilité peut-elle s'exprimer au travers d'un jeu ?
J'ai essayé de remettre les hexamètres en forme dans leur entièreté en remplaçant même les majuscules par des minuscules ... l'ensemble est resté hermétique pour moi. Pourtant il doit bien s'y trouver quelque chose de poétique en dehors de la forme jouée ... peut-être l'auteur donnera la clé permettant d'y accéder.
Ah ! une question : la grave ... est-ce une rivière ou autre chose ?

   Vincente   
31/3/2020
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Le titre annonce un jeu, et l'exergue des liaisons, mais la règle où est-elle ? Faut-il que le lecteur se sente invité à entrer en sens inverse dans ces termes et à "écrire" ce qui le constituerait ?

S'il y a jeu, il y a mise en scène et déroulement potentialisé d'une situation…, ou un minuscule interstice qui offre une menue latitude à un objet, ou une construction artificielle de l'esprit…

Ici, rien de m'invite à croire ou voir un chemin, je n'ai vu qu'une belle proposition poétique dans les mots de la dernière strophe, mais pour le reste… ?

   Provencao   
31/3/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Ce jeu m' a posé bon nombre de questions. J'ai lu plusieurs fois cette poésie pour y pénétrer en son véritable sens.

Et j'en ai déduit qu'une alternative pouvait se situer entre "promesses passées" et "pièce sans fin". Avec cette représentation assez schématisée du jeu, un double de légitimité, qui satisfait une persuasion , dans l'autre cette intimation que vous nous présentez en cette inexorable existence, sans pour autant sombrer dans une négation.

Au plaisir de vous lire
Cordialement

   Robot   
1/4/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Il y a un rythme, des images.
La composition particulière est osée dans sa forme.

Je me suis demandé si le jeu n'était pas un jeu de théâtralité, une expression de scène, une interprétation de l'art dont on retrouve des éléments dans les strophes:
Danse - Hexamètre - blues - piano - planche - pièce


Oniris Copyright © 2007-2020