Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bipol : Les paradis
 Publié le 08/10/20  -  3 commentaires  -  1655 caractères  -  90 lectures    Autres textes du même auteur

J'ai au fond des lumières...


Les paradis



https://sd-6.archive-host.com/membres/up/aff91597cfc10f7ab7a2abea9625c02d892454b1/04_-_Les_paradis.mp3


La fenêtre d'école
Donne sur des paradis
L'amour prend son envol
Le bonheur dans son nid

Ma mère dans les étoiles
Y caresse l'âme du vent
Éparpillant la toile
De joyeux goélands

À l'horizon des lyres
Où s'invente des danses
Les belles y chavirent
Jusqu’à l'évanescence

J'ai au fond des lumières
Qui éclairent ma vie
Une place tout entière
Qui allume l'incendie

Des animaux humains
Plus beaux que la beauté
Rythment des lendemains
Du carnaval d'été

Le piano bat le temps
Qui salue en souriant
Dans le soleil levé
La côte découpée

La vitrine des toujours
Où s'écrit des tendresses
À la recherche des jours
De ce tempo qui presse

J'ai au fond des lumières
Qui éclairent ma vie
Une place tout entière
Qui allume l'incendie

Tous les enfants du monde
En farandole d'ivresse
Tous ceux qui nous inondent
Parfois de leur tristesse

Mais il faut tenir bon
La barque est dans la cour
Elle vogue sur les sons
Qui bercent le retour

La fenêtre se ferme
Doucement sans un bruit
Il faut les cajoler
Les songes du paradis

J'ai au fond des lumières
Qui éclairent ma vie
Une place tout entière
Qui allume l'incendie


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   papipoete   
8/10/2020
bonjour bipol
j'ai bien aimé l'ensemble " paroles et musique ", dont le mariage produit une agréable ritournelle.
Mais je constate que les 4 dernières strophes manquent à l'appel !
J'ai écouté, et réécouté pour m'assurer de ne pas avoir la berlue, mais force est de constater que mes yeux et oreilles ne rêvèrent pas...

   bipol   
9/10/2020
Modéré : Commentaire de l'auteur sous son texte (ouvrir un sujet dans "Discussion sur les récits").

   Queribus   
19/10/2020
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour,

J'ai beaucoup apprécié le mariage entre l'écriture sautillante de vos mots et l'agréable musique qui va avec. L'ensemble se laisse écouter très volontiers mais, comme déjà dit, il semble qu'il y ait un problème "technique" entre votre écrit et ce que vous chantez mais cela n'est pas grave et peut se résoudre facilement.

Bien à vous.


Oniris Copyright © 2007-2020