Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bipol : Les rêves
 Publié le 15/03/20  -  8 commentaires  -  1140 caractères  -  137 lectures    Autres textes du même auteur

Les rêves des deux enfants.


Les rêves



https://ahp.li/c4ccd1fd4b0d143441bf.mp3
Musique : Timur
Chant : Amira


Sur le traîneau les doux enfants
regardaient au loin le firmament
ils étaient gais de chaque étoile
et la nuit déroulait son grand voile
2
un rêve blanc si merveilleux
se projetait au fond de leurs yeux
de beaux dessins les enchantaient
comme des chats aussi des poupées
3
le traîneau blanc vous fait partir
dans une animation en délire
où le Noël en arrivant
a fait venir un sapin très grand
4
tapant des pieds tapant des mains
et s'éloignant ils s'en vont au loin
le petit point rejoint alors
toutes les étoiles en ce décor
5
dans l'univers au décor noir
les deux petits allumant l'espoir
s'enflamment tous deux en rires d'amour
aux mille échos réveillant le jour
Refrain
petite fille en ton grand lit
tu rêves encore pendant la nuit
combien de temps tu glisseras
en t'endormant au fond des draps


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Gabrielle   
3/3/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Les rêves des enfants font toucher le ciel.

Un très joli message délivré ici.

Le refrain renvoie sur l'importance du rêve pour les générations à venir et sur une question existentielle : le réel a-t'il besoin du rêve pour exister ?


Merci à l'auteur(e) pour avoir souligné l'importance du rêve dans la vie de nos enfants et amorcé un débat en proposant à la lecture un si joli texte.

   Queribus   
5/3/2020
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

En ce qui concerne votre texte, je l'ai trouvé un peu naïf et passe-partout avec des images ou des expressions comme: "sur le traineau de doux enfants""ils étaient gais de chaque étoile "un rêve blanc si merveilleux""de beaux dessins les enchantaient""a fait venir un sapin très grand", etc; en résumé, j'ai trouvé qu'il manquait nettement d'originalité; peut-être mériterait _il d'être repris.

Pour ce qui est de la musique j'ai été enthousiasmé par cette mélodie joyeuse et entrainante; j'ai toutefois trouvé qu'elle couvrait nettement la voix qui devrait être amplifiée pour une meilleure écoute et une meilleure compréhension du texte qu'on a du mal à suivre.

En conclusion, je pense que le texte devrait être repris, la voix augmentée et la mélodie conservée. Naturellement, tout ceci n'est qu'un avis personnel et non parole d'évangile.

Quoi qu'il en soit, bon courage et bonne continuation.

Bien à vous.

   Cristale   
15/3/2020
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour Bipol,

Nul doute, le rêve est le petit ami de votre plume et la muse qui l'accompagne lui inspire de bien jolies images.

La voix d'Amira porte la chanson avec grâce et entrain sur une musique affirmée que je ne saurais qualifier de par mon ignorance en ce domaine... je dirais un peu jazz ?

Ce serait sympa d'ôter la numérotation des strophes sur le texte...si un correcteur passait par là... ^-^


Jolie chanson, belle interprétation :

Cristale a voté !

   PIZZICATO   
15/3/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Je retrouve avec plaisir le trio qui m'avait séduit avec " Clip clap.."

C'est frais, léger comme un matin de printemps. Un petit moment de gaité au milieu de cette époque maussade et préoccupante.

Amira,Marc, Timur, merci à vous.

   papipoete   
15/3/2020
 a aimé ce texte 
Bien
bonjour bipol
je sais, il n'y a plus de saison... alors une chanson de Noël au Printemps pourrait presque passer pour un " poisson d'avril " ? Mais ne boudons pas notre plaisir, surtout par ces temps si durs, pour qui craint de souffrir !
Une ritournelle pour petits, ceux qui rêvent, croient encore que par la cheminée, un homme peut passer avec une hotte, sans se salir ! mais il était si bon ce temps-là !
Amira dont la voix nous envoûte, sert à merveille l'auteur, sur cette musique bien agréable...
Un bémol, un fétu de paille en fait, quand Mademoiselle à la strophe 5, prononce " décor nou/oir " ( dans sa langue, je ferais sûrement bien grincer des dents ! )

   leni   
15/3/2020
 a aimé ce texte 
Passionnément ↓
Bravo MARC TIMUR et AMIRA
C'est tout simple et gai Les enfants méritent d'aller caresser les étoileComme toujours le ton est donné dès le départ
Sur le traîneau les doux enfants
regardaient au loin le firmament
ils étaient gais de chaque étoile
et la nuit déroulait son grand voile

2dans l'univers au décor noir
les deux petits allumant l'espoir
s'enflamment tous deux en rires d'amour
aux mille échos réveillant le jour
Refrain

EGAUX A VOUS M¨MES SUPERBE


BRAVO LES AMIS LENI

   bipol   
21/3/2020

   BernardG   
23/3/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Bipol,

Déjà ce qui me bluffe, c'est ce package écriture, chant et le texte mis en musique....Rien que pour cela, bravi !

Le texte est charmant et conviendrait tout à fait pour des écoles pour ce côté joyeux, entraînant mais aussi pour ces images qui parlent aux enfants.

La voix qui interprète votre travail est très agréable....peut-être un léger bémol (sûrement faux vu mon peu de connaissance en la matière), j'ai trouvé un peu monotone l'accompagnement musical.

Bien à vous

Bernard G.


Oniris Copyright © 2007-2020