Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Chansons et Slams
bulle : Méli mais l'eau
 Publié le 05/01/13  -  20 commentaires  -  2960 caractères  -  477 lectures    Autres textes du même auteur


Méli mais l'eau





Musique, chant Tit Patapons

Merci à PiR pour sa contribution amicale au trombone.



Lola, tendre Lola,
Sur son piano de bois,
Tapotait un mélo
Mêlant sa rime à l'eau ;
Mais là, sur le clavier,
Une touche a coulé,
Lola, tendre Lola,
S'arrêta de jouer.

Lola, tendre Lola,
S'est remise au piano,
A reposé ses doigts
Sur La Mi, sur son Do,
Mais le Si fatigué
A refusé sa clé,
Lola, tendre Lola,
Sur le Sol s'est couchée.


La vie, petite Lola,
C'est comme la musique :
De l'eau,
Des hauts et des bas,
Dièses, bémols qui piquent
La peau.
La vie, petite Lola,
C'est comme la musique :
De l'eau,
Andante (Forza !),
Rondes, croches qui piquent
La peau.


Lola, tendre Lola,
A fermé son piano,
Les notes rabat-joie
Se jouent dans ses sanglots.


La vie, petite Lola,
C'est comme la musique :
De l'eau que l’on boit
En partitions uniques.
La vie, petite Lola,
C'est comme la musique :
De l'eau que l’on boit
En partitions uniques.

Lola, petite Lola,
Blanche et noire en coda,
L'eau-là, n'oublie pas
Que tu es sa rythmique.
Lola, petite Lola,
Blanche et noire en coda,
L'eau-là, n'oublie pas
Que tu es sa rythmique.


L’eau-là
Lola
L’eau-là
Lola
L’eau-là
Lola
L’eau-là
Lola
L’eau-là


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
5/1/2013
 a aimé ce texte 
Passionnément
Je viens d'écouter et je trouve ça très agréable, relaxant, doux. Des mots, des notes, une écriture ronde comme les notes sur la partition, il y a ici vraiment beaucoup d'arrondis, jusque dans la voix et c'est très plaisant à mon oreille.

Et puis cette Lola Lolita, l'idée de ce personnage qui s'est quelquefois installé dans mes textes courts, je l'imagine bien. Qui ne s'est pas essayé à imaginer une Lola ?

C'est sûr, il y a l'inoubliable Lolita de Nabokov, un chef-d'oeuvre. Au-dessus du lot des Lola.

Ici Lola est chantée, effleurée, esquissée, c'est une Lola légère. On pense alors à la Lola de Superbus, plus rock, différente, plus sexuelle.

Le texte de bulle met en scène une Lola aérienne et ça, j'adore.

   Cristale   
5/1/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
La vie est un long concerto mouvementé qui a Mi La Do Ré Lola sur le Sol...

J'ai lu un joli texte, coulant comme l'eau d'une fontaine où les larmes de Lola tombent en laissant des petits ronds à la surface.

Une mélodie toute en légèreté et délicatesse comme la robe de mousseline de cette tendre Lola aux doigts si fins qu'ils semblent voler au dessus des touches du piano...voilà les images qui passent dans mes yeux en écoutant cette douce composition musicale.

Un ensemble harmonieux et finement travaillé qui me plait beaucoup.

Merci Bulle

et merci à Tit Patapons et PIR, que vous nommez, pour leur excellente contribution musique et chanson.


Amicalement.

Cristale

   brabant   
5/1/2013
 a aimé ce texte 
Passionnément
Bonjour bulle, 'hé :)


C'est très joli, Bulle, comme une pétillance de bulles (lol), discrètes et mesurées, qui explosent avec délicatesse.
Délicieusement léger, complice.
Mais grave aussi, réfléchi :
"La vie, petite Lola,
C'est comme la musique :
De l'eau que l'on boit
En partitions uniques."
Une leçon de vie, sur un ton guilleret, qui promet... mais qui ne veut pas tricher !
Attention de ne pas se tromper hein ! Faut faire les bons choix ! Le plus souvent possible.

"Dans mon corbillon que met-on ?"
Des flonflons
Des cotillons
Du savon
et parfois
Des... savons ! Savon mou Savon dur Savon noir Savon de Marseille Savon Cadum Monsavon Persavon Lessive Saint Marc Aîe !

Vive l'eau ! Là !
Cours ! Lola !
Danse !


Bravo à Bulle (Bonne Année Bulle ! :) ! Bravo à Tit Patapons ! Bravo à PIR et à son trombone !

Merci !

   wancyrs   
5/1/2013
 a aimé ce texte 
Passionnément
On peut aimer le message, ou pas... On peut trouver le message récurrent, ou pas... même si la souffrance est le sujet de prédilection des poètes, même si le thème est usé, c'est le traitement qui apporte un souffle neuf au sujet.

Ici, j'ai aimé écouter la progression de ce malaise, et l'inévitable réconfort dans ce conseil :

La vie, petite Lola,
C'est comme la musique :
De l'eau que l’on boit
En partitions uniques.

Bien joué, Bulle, voilà l'une des raisons pour lesquelles tu nous manques.

Wan

   Damy   
5/1/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Que dire sinon que j'ai beaucoup aimé cette chanson et son orchestration. De vrais talents, bravo !
Le phrasé m'a aussitôt ramené à "Rien que de l'eau, de l'eau de pluie, de l'eau de là haut" de Véronique Sanson et la Lola de Lio, dans d'autres genres, pour les sonorités.
Merci

   widjet   
5/1/2013
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Ai bien aimé la bonne symbiose "liquide" entre le texte et la musique. Ca donne une chanson assez légère, sans prétention (à l'image du texte peu recherché, mais je pense que l'objectif est ailleurs) et... mouillée. Joli timbre de voix, mais je le savais déjà.

Je ne banalisera pas l'Exceptionnel en le donnant, mais c'est une chansonnette agréable à défaut d'être mémorable.

W

   batoding   
5/1/2013
 a aimé ce texte 
Bien
C'est superbe. Tout y est.
J'aime beaucoup.

   Edelweiss07   
5/1/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une belle musicalité dans cette chanson-poème. Des vers rythmés à souhait, une belle symphonie très fluide à lire... Ne reste plus qu'à la mettre en musique.

   funambule   
6/1/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Très bonne chanson sur un très bon texte maîtrisé de bout en bout dans son ambition sonore... et même émotionnelle (dans la légèreté). Le travail se sent peu tout en étant indéniablement la clé du texte. Je n'entends certes pas (potentiellement) un tube mais plutôt une excellente chanson destinée à donner le meilleur sur scène dans un instant de magie à part où la surenchère n'a pas sa place. Peut-être qu'il manque un tout petit quelque chose dû à une trop grande application, à une exigence de qualité de part et d'autre... mais j'avoue que c'est un peu chipoter. Bravo aux artistes!

   Anonyme   
7/1/2013
 a aimé ce texte 
Bien ↑
N'ayant pas l'habitude de ce genre de construction poétique : mise à part celles sorties de la bouche du grand Serge, j'ai trouvé ce texte plutôt agréable, surprenant même.
Rythme, tympo, musicalité, images qui sautillent sur un air de vieux bastringle de bistrot enfumé.
Une réussite c'est sur

   melancolique   
16/1/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonsoir bulle,

Un vrai plaisir d'écouter cette chanson interprétée. J'aime beaucoup les paroles, et le rythme très musical, plusieurs beaux passages donc je cite:

"Lola, tendre Lola,
S'est remise au piano,
A reposé ses doigts
Sur La Mi, sur son Do,
Mais le Si fatigué
A refusé sa clé,
Lola, tendre Lola,
Sur le Sol s'est couchée."

J'ai aussi adoré:
"Lola, tendre Lola,
A fermé son piano,
Les notes rabat-joie
Se jouent dans ses sanglots."

Merci beaucoup pour cet instant poétique.
Au plaisir de vous relire.

   Rathur   
17/1/2013
Tout cela me semble être une création qui globalement fonctionne : texte bien "allitérant", voix flûtée qui génère une impression de frais et de regard rieur sur l'existence, arrangements avec un jeu sur les sons un peu déglingues mais qui au final aboutissent tout de même à un ensemble posé et carré, etc

Pas mal d'auteurs, compositeur, interprètes ont usés de cette voie là. Gainsbourg est le premier nom qui me vient à l'esprit avec "Pauvre Lola" ou "L'anamour" pour sa magie phonétique. On pourrait aussi parler d'Arno dans un genre moins gentillet ou Arthur H., voire même Bobby Lapointe encore dans un autre genre. Soyons fous.

La différence -sans vouloir comparer a un tel artiste (Gainsbourg), mais c'est mieux de regarder vers le haut- c'est qu'il nous embarque dans un voyage où les moindres détails sont liés, tout en permettant une interprétation ouverte.

Par exemple je trouve dommage que "méli" soit uniquement destiné à faire un jeu de mot pour le titre.On sait combien les titres peuvent conditionner une chanson.
Le déroulement de ce qui est raconté se disperse un peu trop. On pourrait jouer la carte d'un petit surréalisme en ce sens, si on arrivait à construire quelques liens et si ce n'est pas multidirectionnel.
Il ne faut pas abuser des bonnes choses, c'est sans doute là où la bas blesse un peu : (...)"tapotait un mélo"...métaphore importante qui déjà nous oblige à un travail imaginaire conséquent et qui va être la déclinaison de toute la chanson..."mêlant sa rime à l'eau"...çà sonne bien , mais il faut repartir dans une autre vision métaphorique, je retombe sur mes pattes avec "une touche a coulée" qui signifie (si j'ai bien compris) une fausse note liée peut être a un état de fragilité psychique de Lola. Le deuxième couplet m'embarque dans une autre considération : celle de la technique musicale. Le refrain fait la synthèse des deux, (éculée), ..."La vie(...) c'est comme la musique(...)", etc.

On pourrait effectuer plus facilement cette gymnastique cérébrale si il ne s'agissait que de lire le texte. Là c'est par l'oreille que çà passe, le temps de quelques minutes, çà se brouille comme les entrelacs d'une pelote de laine tombée. Vouloir faire simple est très complexe car çà oblige à la fois à ouvrir et à fermer les réseaux narratifs.
Si en plus tout doit être dit avec rondeur et substrat féminin, çà devient vite un casse tête assez insondable.

Il faudrait ne pas analyser, peut être.

   Charivari   
21/1/2013
Je voulais quand même passer sous ce texte pour dire que je trouve que cette chanson c'est un petit bijou d'inventivité, mélodieux, agréable à l'écoute.
Je ne mettrai pas d'appréciation, le texte ne me parait pas follement original, mais très bien écrit, et surtout, tout à fait en adéquation avec la mise en musique... Et c'est ça qui compte, au finish. Bravo, une très belle collaboration.

   pieralun   
21/1/2013
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Scotchant!!!!
C'est pro, c'est actuel, c'est excellent!!!
Je n'en reviens pas, ma fille de 20 ans est fan.
Bon calmons nous.........
Musique très originale, musiciens de qualité (guitariste) et ces paroles qui ne font qu'un avec la musique. On a l'impression que chaque syllabe est une note supplémentaire de l'orchestration.
Pourtant le sens est là! léger poétique; très sincèrement, Gainsbourg aurait pu l'écrire pour la voix de France Gall.
Je ne vois rien à rajouter...
Bravo mille fois Bulle; il te faut vraiment essayer de forcer les portes des FM, où essayer de faire un buzz sur internet, car c'est génial et ça ne ressemble à rien d'autre.

   bulle   
27/1/2013

   Anonyme   
8/3/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonsoir,
En vous lisant j'avais du Bobby Lapointe en tête.
En vous écoutant, j'ai eu du Gainsbourg.
Très joli le jeu des sonorités verbales, tout autant que les musicales par ailleurs.
Je vous dis bravo.

   Buldo   
10/5/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

Je trouve le texte très vivant, très vibrant. On sent l'harmonie et les liaisons, les sons ! et laissons pour l'instant de côté le chant. À le lire, je peux presque entendre l'eau couler, la musique chantée. La fraîcheur du texte et de sa "rythmique" sonne au creux de mes oreilles, y résonne et raisonne mon esprit sur un bref aperçu de la vie.

Et pourtant, la version chantée me convainc moins. Elle n'est peut-être tout simplement pas aussi rebondissante qu'au fond de mes yeux. À mon goût, il lui manque ce quelque chose qui aurait pu le rendre exceptionnel.

Mais, je le trouve très bien quand même !
Merci du partage !

   Anonyme   
10/6/2013
 a aimé ce texte 
Beaucoup
c'est très jolie, une voix cristalline, j'aime le rythme doux, et le texte n'est pas qu'un jeu de mot il y a de la profondeur. je visualise toute une ambiance, la fille devant son piano, les sanglots, les touches noires et blanches dont les notes racontent la vie, racontent Lola.

   Anonyme   
29/1/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
C'est une très plaisante écoute, la voix fine, légère, claire, nette pose à merveille les jeux de mots, pour mieux cacher une émotion profonde, tout cela se mêlant aux nuances musicales, aux sonorités harmonieuses, de bien belles trouvailles dans l'interprétation et l'orchestration, qui souligne que la mélodie de la vie à ses hauts, ses bas.

   Brume   
27/9/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Bulle

Que ça fait du bien d'entendre une voix féminine dans cette section. La voix est cristalline, douce, pétillante, et la mélodie est tout simplement superbe, pleine de fraîcheur. A la lecture le rythme est cadencé autant que les paroles. Un texte/chant pas du tout linéaire, c'est tout plein de nuances, ça swingue, c'est moderne. Le texte est recherché, j'aime beaucoup les bonnes vibes qui s'en dégagent. Bravo


Oniris Copyright © 2007-2019