Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Capry : Amour vache
 Publié le 22/05/22  -  5 commentaires  -  1286 caractères  -  110 lectures    Autres textes du même auteur

Histoire du soir.


Amour vache



Chaque soir vaporeux
Raconter
son ventre
ses eaux profondes
son bas monde

Drôle d'amour qui lie
l'amour et la mort
dans un seul corps

sous-marin de la douceur, torpilles au dessein tueur
Pour suite infernale dans ses eaux troubles, j'aimais
à lui parler sans ambages, ôter son corsage
digne
une vie à rebours
sous ses grains de velours

Malgré mon désaccord, elle alla voir le doc
me fit signer la doc, amour ad hoc
T'offrant à ce faiseur d'anges, ce doc de génie

Amour vache qui lie
l'amour et la mort
dans un seul corps

Elle le sait, ne mettra jamais bas
Génisse en pleine nature pâture à volonté
l'embouche d'un paysage aux corps sages
peaufinant une robe au désir coupable
gestation contrôlée sans ombrage à sa liberté

je la sais apaisée maintenant,
cruelle ambiguïté d'un présent refusé
mes espoirs d'impairs avortés
sur ce papier brouillard mon ancre échouée pour
faire-part de ton absence et
t'offrir l'écriture pour sépulture


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   socque   
22/5/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Voilà un sujet rarement abordé je crois, du moins en poésie sur Oniris, celui du désarroi d'un narrateur devant un avortement décidé contre lui.
Je trouve que c'est bien dit, sans hargne mais non sans sentiment. J'aime vraiment les cinq vers du début qui introduisent sans lourdeur, ainsi que l'exposition claire, non brutale, de la situation. C'était pas évident au vu du sujet, je trouve qu'il y a un bel équilibre dans votre poème et surtout qu'il évite élégamment le pathos. Pour moi le cœur du texte se situe ici :
mes espoirs d'impairs avortés

Un bémol à mon avis sur
paysage aux corps sages
et au jeu de mots bateau.

EDIT : En relisant mon commentaire rédigé en Espace Lecture, je me rends compte qu'il est ambigu. Quand je dis qu'un avortement a été décidé "contre" le narrateur, j'entends "malgré le désaccord du narrateur", le compagnon de la femme concernée, probablement le père du fœtus.

   Mintaka   
3/5/2022
 a aimé ce texte 
Un peu ↓
Bonjour,
Ce texte me met assez mal à l'aise car je n'arrive pas à saisir l'objectif de l' Auteur.
Je n'y vois pas ou trop peu de poésie, je ne ressens pas d'émotions de sa part et donc de la mienne, le V21 "ne mettra jamais bas" m'interpelle, les métaphores ne collent pas et les jeux de mots pas plus... Je n'ai peut-être pas tout compris et celà ajoute à mes sensations plutôt négatives. Un avis trés subjectif bien sûr.
Je n'ai pas accroché et j'en suis désolé car c'est un texte qui a été travaillé sans nul doute. Un petit point pour celà.
A d'autres lectures.

   AnnaPanizzi   
22/5/2022
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour,

C’est un texte qui a un peu le cul entre deux vers, pardonnez-moi l’expression. D’une part des calembours, on sait ce qu’en disait le père Hugo, je ne suis pas fan ; et dans un second plan, le désir de partager quelques émotions tangibles sur le sujet de l’avortement. Mais c’est vraiment trop décousu pour faire un ensemble propre à m’emporter ou me faire réfléchir sur le sujet. C’est dommage il y a une deux tentatives poétiques très bien trouvées « sur ce papier brouillard mon cœur échoué ».

Merci pour la lecture

Anna

   Cristale   
22/5/2022
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Je comprends parfaitement la démarche du narrateur qui, endossant la responsabilité d'une grossesse de sa compagne, se voit contraint d'accepter l'interruption volontaire de toute chance de vie d'un futur enfant. Je comprends aussi combien cela doit être douloureux de n'avoir aucun droit sur cette décision mais c'est la femme qui engendre, porte et décide d'un avenir pour la petite créature qui vit en elle.

Question capitale à laquelle devrait se confronter tous les amoureux :

Mais pourquoi le couple n'a-t-il pas décidé, avant le problème, d'une contraception ? C'est tellement plus simple que d'en arriver au déchirement que le narrateur semble subire.

Mais bon, je ne vais pas faire une dissertation sur le sujet mais juste dire à l'auteur que j'ai apprécié la mise en page de son poème, la fludité de son écriture et les quelques jeux de mots qui m'ont fait sourire en me disant que vous deviez avoir un bon caractère, jovial et méticuleux en besogne.

Par contre le titre n'est pas trop en rapport, s'il s'agit d'une histoire d'amour, malgré le désaccord présent. Ça augure une mésentente durable.

"mes espoirs d'impairs avortés"
Il fallait la trouver celle-là ^^

C'est dimanche, le printemps, il fait beau, merci pour cette lecture fort plaisante malgré le contexte.

Cristale

   Provencao   
22/5/2022
Bonjour Capry,


"Amour vache qui lie
l'amour et la mort
dans un seul corps"

L'amour renvoie pour moi, à l’idée qu’il existe toujours plusieurs alternatives sur le mot Amour: une réponse à une situation,une manière de gérer un désaccord ou de concevoir un lien à l’autre qui n’est pas nécessairement le même que celui de l'autre

Dans le couple, chacun a sa propre représentation de ce qu’il entend par aimer, a ses propres besoins, ses propres attentes qu’il s’agit de coordonner à ceux de son autre. D'oú l'importance d’échanger, de discuter, de se confronter l'un a l'autre.....

Au plaisir de vous lire
Cordialement.


Oniris Copyright © 2007-2022