Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
cyclo : Le joli mois de mai
 Publié le 14/06/08  -  6 commentaires  -  506 caractères  -  537 lectures    Autres textes du même auteur

Ah ! être le seul aimé...


Le joli mois de mai



Voici venu le mois de mai,
Le temps du muguet et des roses,
Et vois : de mes larmes j’arrose
Ce mois qui rime avec aimer.

Le temps a beau se parfumer
Et subir des métamorphoses,
Vois donc : je reste bien morose ;
Je ne peux pas m’accoutumer.

Je voudrais que tu me rejoignes
Parmi nos rêves désirés,
Ou nos souvenirs révérés.

Mais je vois bien que tu t’éloignes,
Que ce mois-ci je ne suis plus
Dedans ton cœur le seul élu !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
14/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Un sonnet qu'il fait triste sur la fm !

Le printemps, le mois de mai, des jolies fille partour, c'est normal que certains s'éloignent !

   Anonyme   
14/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Simple et court mais plaisant à lire j'ai bien aimé, surtout les deux premières strophes.

   lotus   
15/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Mai t'a inspiré un bien joli texte!

Lotus

   Anonyme   
15/6/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Ouais pas mal… Pas exceptionnel non plus. Enfin mes poésies ne valent pasles tiennes donc…
Un bon moment de lecture donc, léger et simple dans sa beauté.

   mimich   
3/7/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Poésie simple, accessible à tous(ce qui n'est pas fréquent sur ce site! où l'on s'extasie quand ne comprend pas!) Ca ressemble à une chanson un peu triste. Le rythme a été travaillé et les rimes viennent assez naturellement. Que demander de plus à ce genre de littérature.

   Anonyme   
30/10/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Plus j'avance dans ma lecture, et plus je suis agréablement surpris.

Voilà, un texte touchant, fort bien écrit, vous avez là un parler vrai, simple, où l'émotion est présente. J'ai pris un très grand plaisir à lire et relire ce poème, juste un petit détail , les deux "et" trop rapprochés de la première strophe, les deux "que" de la dernière strophe, mais c'est trois fois rien.

Le fond, comme la forme, m'ont emporté agréablement, une douce tristesse habite vos mots.


Oniris Copyright © 2007-2022