Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
daphlanote : Temps de toi [concours]
 Publié le 14/02/08  -  13 commentaires  -  1111 caractères  -  161 lectures    Autres textes du même auteur

De toi à nos ancres, origines polies par le temps.


Temps de toi [concours]



Cette poésie est une participation au concours n°4 : Saint-Valentin (informations sur ce concours).




Tu as la voix chaude et même un peu rauque,
Des yeux brun amande et des couleurs en toi.
Sobre et renfermé, j’aime ces colères
Qui font s’allumer l’espoir dans tes veines

[Tes paumes solides ceignent mon visage.]

Et tes rêves enflés d’illusions baroques
Seront à présent comme un nouveau toit ;
Moi, je marcherai entre l’eau et l’ère
Des folles absinthes et de la verveine.

[Tes doigts-chrysalides gagnent en métissages.]

Mais je veux ton corps,
Ton sourire et tes
Humeurs pudibondes,
Aussi ta peau d’ores
Et déjà grêlée
D’envies vagabondes.

Ces ruptures invalides,
Feront l’alésage
Des simulacres ;
Mais l’acide
Des âges
- Âcre,
Lucide -
Est tissage
De nos deux ancres.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   David   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Daphlanote,

C'est trés fort, heureux homme, un grand plaisir à lire !

je te propose 16, 4x4 pour les chuchotements, la construction, la passion, la qualité de ma lecture.

   Anonyme   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
J'apprécie.
Dans la dernière strophe tu joues très bien avec les mots.

Force et conviction s'évaporent de tes vers, la forme est originale,
ce qui est assez rare pour être signalé...

Vraiment, j'apprécie.

   Anonyme   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Moi je devine un calice dans la forme des 2 dernières strophes. Ai-je raison ? J'adore ce poème, vraiment beau ! Ghislain

   Anonyme   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
J'aime bien sûr
mais..
Ce n'est pas la forme qui me gêne..
mais bien quelques images, plus ou moins réussies, qui parfois créent une pesanteur alors qu'elles désirent s'envoler

   clementine   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
J'aime le fond et la forme qui est originale.
J'ai toutefois préféré la première partie du poème qui chante davantage à mon coeur et mon oreille.
Très beau l'ensemble.

   calouet   
14/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Je ne suis pas vraiment emballé par la sophistication de la mise en page, de la mise en formes en général... Mais force est de constater qu'il ya de très jolies choses là-dedans.

   philippe   
15/2/2008
Les commentaires et les notes mis pour ce poème n'empêche pas le vote dont les règles se trouvent ici:
http://www.oniris.be/modules/newbb/viewtopic.php?post_id=18377#forumpost18377

   TITEFEE   
15/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
j'en ai aimé la douce musique, qui finit en doute et en murmure...la vie à boire jusqu'à la lie.

   nico84   
15/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
J'ai apprécié daph, quelques images, la forme, j'ai adoré, de trés bonnes idées notament la forme des derniers vers ...

Sur le fond, j'ai moins accroché même si j'ai apprécié davantage la fin, bravo tout de même pour cette création originale et profonde.

   Bidis   
16/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
La première strophe ne m'a pas trop accrochée. J'ai adoré les deuxième et troisième strophes, sans savoir bien pourquoi. Cela chante, c'est prenant, une dimension est atteinte qui m'étonne. Le dernier couplet me replace dans ma première indifférence... Les phrases en italique m'ont semblée très bienvenues.

   Cassanda   
18/2/2008
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai bien aimé cette douceur, ce cri qui finit en murmure, j'accroche beaucoup moins sur la sophistication de la mise en page. La première strophe reste ma préférée :)
J'avoue ne pas trop avoir compris le coup des deux vers en italique... peut-être suis-je trop imperméable à ce ci, mais c'est joli.
Merci et bravo

   Anonyme   
22/2/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Allez vas-y Argos, encore du contre courant : mais c'est bien ce style de dessin poétique, d'autres aussi savent que l'écriture est spatiale et son agencement impacte la lecture !

Pour le poème il y a de la recherche aussi :

Mais je veux ton corps,
Ton sourire et tes
Humeurs pudibondes,
Aussi ta peau d’ores
Et déjà grêlée
D’envies vagabondes.

Ces ruptures invalides,
Feront l’alésage
Des simulacres ;
Mais l’acide
Des âges
- Âcre,
Lucide -
Est tissage
De nos deux ancres

   marogne   
18/11/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Dans la version "pdf" la mise ne forme a été perdue, c'est bien dommage, car elle apporte beaucoup au texte.

j'ai aprticulièrement aimé:

Moi, je marcherai entre l’eau et l’ère
Des folles absinthes et de la verveine.

superbe raccourci pour moi de la jeunesse à la vieillesse. rien que pour cette image, bravo.

Je n'ai pas trop aimé la"peau grêlée" ainsi que les histoires "d'alésage", mais bon....

Et puis à la fin, j'aurais bien vu "encre" au lieu de "ancres".

néanmoins, du plaisir à le lire, et c'est ce qui compte, non?


Oniris Copyright © 2007-2020