Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
David : Ma grippe
 Publié le 26/01/09  -  10 commentaires  -  560 caractères  -  350 lectures    Autres textes du même auteur

L'amour est une gastro-entérite.


Ma grippe



Elle prend d’une crampe aux tripes,
Elle est toux, puis fièvre qu’abat
Cette brume comme un tabac,
Trop sec et bien trop âcre aux pipes.

Et je sais bien quand les mâts grippent,
Où l’houle est plus là-haut qu’à bas,
Ma nausée, perdu mon cabas
Tu recevras, lorsque m’agrippent

À bout les souffles d’océan.
Désemmitouflent d’un néant,
Malgré le mal, les haut-le-cœur.

C’est bien trop dire : ils sont courus.
Peu recherchent l'écho de leur
Heureux sang tant qu’il ne mourût.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   FredericBruls   
26/1/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Comment dire ? C'est du Mallarmé, j'en donne ma tête à couper ! Très recherché dans la forme. Beaucoup d'hyperbates, d'anacoluthes, des antépositions adjectivales, des rimes flottantes, une syncope osée (l'houle)...La forme en est précieuse à bien des endroits.
Un style qui risque de donner des céphalées ou des nausées à beaucoup. A moins que ce ne soit le but. Pour ma part, j'en suis mithridatisé.
Quant au fond, polysémique sans doute, on peut y voir bien des choses. J'y vois, personnellement, l'angoisse existentielle, mais aussi, (qui sait après tout ?) la fièvre poétique de l'auteur.

   An-Honyme   
26/1/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ah, enfin une poésie que je comprends tout-à-fait et, hélas, douloureusement...
C'est tordu, normal c'est signé David, mais j'aime...

   Anonyme   
26/1/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
"Ou l'houle est plus là-haut qu'à bas"...C'est dans ce vers que se résume la douleur du poète...Ca me fout le mal de mer...
Ecrit de façon très amusante (parce que j'aime ce qui est décalé).

Il y a du travail là-derrière....

   Anonyme   
26/1/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Du beau boulot.
Qui me rappelle des souvenirs. non pas de grippe, mais de mal de mer.
On imagine aisément que c'est du vécu.

   lotus   
26/1/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est auto biographique? Peu importe, ça m'a pris aux tripes...

M'agripper à tes mots m'a donné le mal de mer et j'ai tangué.

   nico84   
27/1/2009
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
Ressenti d'un onirien inculte : je vois que la forme a été trés travaillée (et je ne saurais redire les noms des figures de styles que le premier commentateur a relevé) et le fond me semble bon.

Mais j'ai pas réussi à entrer dans ton poéme, peut être trop d'effet de style ou pas assez de connaissance de ma part.

Alors j'avoue ne pas avoir profiter autant que les autres de ton écriture.

Dommage pour moi !

   Anonyme   
28/1/2009
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ceci n'est pas une grippe?
Magritt aurait-il la houle au nez?

J'aime l'originalité de la forme, le côté découpé à la serpe même si du coup la musicalité est à chercher un peu, elle se mérite...

De très jolis jeux de sonorité, parfois un poil tirés par les racines mais bon.

Du David dans le texte.

   domino   
4/2/2009
 a aimé ce texte 
Pas
Je ne te prends pas en grippe mais ce genre de "poésie" ne m'interpelle pas .J'ai eu du mal à la lire .Il est vrai que moi je suis plutôt du genre romantique.CHACUN SOM MONDE!

   mimich   
11/2/2009
Je ne suis pas arrivé à ce niveau.Je suis trop rationnel.
Je ne connaîs pas Mallarmé c'est pourquoi, j'ai besoin d'une explication de textes ou d'une traduction niveau terminale de lycée. Si j'entre un jour dans le genre en question, j'essaierai de l'apprécier mais pour l'heure je suis hors jeu.

   Raoul   
21/9/2009
 a aimé ce texte 
Bien
Elle, ta grippe, n'est pas A mais elle est efficace!
J'en ai aimé les torsions de style et les acrobaties multiples.
À siroter! (La potion est goûteuse!)


Oniris Copyright © 2007-2018