Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
Edgard : Petits vers
 Publié le 01/01/21  -  12 commentaires  -  870 caractères  -  133 lectures    Autres textes du même auteur

Certains mots ont des petites ombres, si l’on marche dessus ça leur fait mal, c’est à cela qu’on voit qu’ils sont vivants ; autrement dit : faut pas mâcher les roudoudous.


Petits vers



J’écris des petits vers,
loufoques vers de mer
de terre de ciel
d’orages
d’amour et de futur
philtres badins, obscurs,
pour vous autres,
les autres ;
malins asticots sages
pour franchir les épines
les gros barreaux des cages

Des petits vers bien pleins
pour laver la mémoire :
pour peindre en plus
joli
les restes de l’absence ;
fardés en friandises
pour que les mots
suffisent,
qu’un goût de berlingot
titille le palais
des goûteuses d’eaux vives…

Mes rimes font faux bond,
s’en vont vers l’horizon ?
c’est pour que l’on
m’y suive…
Ils sont un peu rasoirs
ces longs vers au cutter
qui tailladent
les veines…
En soie ! les petits pleurs…
afin qu’Elle n’ait le cœur
à grignoter nos fils.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Pouet   
17/12/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour,

bien sympathiques ces petits vers ma foi.

Ici l'espièglerie côtoie la profondeur pour "peindre en plus joli les restes de l'absence..."

Très bon moment passé à lire ceci.

Pouet

   fugace   
18/12/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Beau message de spontanéité: J'écris des vers de toutes sortes, "pour vous autres, les autres". C'est un bel exploit que de décliner tous ces vers multiformes avec humour et des images superbes: "Mes rimes font faux bond, s'en vont vers l'horizon? c'est pour que l'on m'y suive..."
Je suis partante pour ce voyage vers l'inconnu, plein de surprises, de liberté.
Il n'y a rien à retirer de ce poème, on attend la suite avec impatience.

   Eclaircie   
21/12/2020
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Bonjour,

L'exergue, adorable invite à venir lire.

Si le sujet est loin d'être original, le ton du poème, sa composition sont délicieux. Tendre et naïfs, frais et poétiques.
Le jeu des sons et des sens "titille" les sens du lecteur.
Les deux premiers paragraphes me paraissent plus goûteux que le dernier. L'ensemble m'a permis cette jolie lecture.

Merci du partage,
Éclaircie

   bipol   
1/1/2021
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Bonjour,

Et voilà c'est simple comme du Prévert

c'est à dire bien compliqué

ou alors il faut être très bon comme vous

mine de rien vous nous emportez dans votre monde

un monde très poétique et je vous dit bravo

la balade était très belle

   Robot   
1/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Des petits vers bien sympathiques pour commencer l'année. Un peu aigre-doux sur la fin mais dans une écriture à la fois simple et expressive, musicale aussi. J'ai particulièrement apprécié la seconde strophe de ce poème libre qui a su se saisir avec justesse de cette liberté de rédaction.

   Hananke   
1/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour

Joli poème de forme libérée avec ses petits vers sautillants
comme des agneaux dans les près.
Je préfère les strophes 1 et 3 qui me sont plus accessibles.

   ANIMAL   
1/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est léger, virevoltant, malicieux et le rythme primesautier est très agréable.

Ces vers courts "au goût de berlingot" s'accordent parfaitement avec le ton du poème et se suivent en harmonie. Qu'ils sont attrayant ces

"...vers de mer
de terre de ciel
d’orages
d’amour et de futur
philtres badins, obscurs,"

Un bien joli moment de lecture.

   papipoete   
1/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
bonsoir Edgard
Des petits vers plutôt que des verres pleins, qui dans l'herbe à l'éclatant vert, pourraient nous envoyer au repas des vers... sinistre revers !
Des vers sans queue ni tête, encore que...leur lecture cette affreuse année, nous redore le coeur de notre esprit à l'envers !
NB comme animés par un Gepetto de plume, vos mots gesticulent, font des acrobaties sur la ligne imaginaire d'une inspiration débridée...
la seconde strophe a ma préférence !

   wancyrs   
1/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Salut Edgard,

Les deux premières strophes me paraissent forcées, et pour cause ce "pour" omniprésent. J'ai eu l'impression de voir un mur de brique solide, mais avec du scellant un peu partout, scellant qui en plus déborde. La troisième strophe est belle et puissante, solide comme un roc sans faille ; c'est ma préféré.

Merci pour le partage

Wan

   perthro   
2/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour,

On se demande si ces vers de terre ou de mer, "malins asticots sages", n'auraient pas la malice de lire en ces petits corps sages toute la panoplie de leur homonymie.

Seul bémol à mon goût l'absence / présence de rimes qui me laissent sur ma faim. Mais ce n'est que mon avis de vers à moitié plein.

   Queribus   
3/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour,

Des "vers" sans prétention, un rythme léger et sautillant, de la drôlerie, un texte qui ne se prend pas la tête. Quoi de mieux pour bien commencer l'année. Je prends.

Bien à vous.

   Ombhre   
4/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour Edgard,

J'ai beaucoup aimé vos "petits vers" qui, s'ils sont courts, n'en sont pas moins profonds, mais avec une admirable légèreté.
J'ai particulièrement apprécié:

Des petits vers bien pleins
pour laver la mémoire :
pour peindre en plus
joli
les restes de l’absence ;

Tant il est vrai que bien souvent le poète veut peindre "en plus joli" une réalité qui l'est bien moins.

Bref: bravo pour cette fausse naïveté, ces vers sautillants et espiègles, et tout ce qui ne se dit pas mais se lit entre les lignes.

Merci pour ce beau partage.
Ombhre


Oniris Copyright © 2007-2020