Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
Gemini : La fille aux gros seins
 Publié le 30/01/21  -  16 commentaires  -  826 caractères  -  284 lectures    Autres textes du même auteur

Poésie people.


La fille aux gros seins



J’aimerais devenir un auteur à succès,
D’une gloire où, partout, le monde vous vénère.
Hélas ! en poésie on écrit en français ;
Deux trucs bien peu sujets au succès planétaire.

S’il faut pour que mes vers séduisent un lecteur
Qui vit au trou du cul des pampas d’Amérique
Dénicher l’improbable idéal traducteur,
Eh bien ! je crois perdu le verbe poétique.

Autant dire, mes chers, que je suis mal barré,
Pour propager ailleurs cet art qui périclite.
Or, poète maudit, mais pas désespéré,
J’ai découvert comment soigner ma réussite…

Voilà : pour appâter des lecteurs de tout bord
Qui vous lisent enfin jusqu’au dernier chapitre,
Je crois avoir compris, mais j’espère avoir tort,
Qu’il suffit de caser des gros seins dans le titre.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Miguel   
30/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ah mais non, ah mais non ! Ce n'est pas pour ça que je l'ai lu ! Pour qui me prend-on ? C'est que ce titre figurait en bas de la page et qu'il n'y avait plus à lire de poésie classique, voilà ! Mais enfin ces gros seins ne m'ont pas rebuté et j'avoue que la finesse du piège a de quoi séduire. Ce mélange plaisant de rigueur prosodique et de relâchement sémantique donne un genre tout à fait original qui engage à la lecture. Quant à la chute, elle vaut toutes les chutes de reins du monde !

   BlaseSaintLuc   
18/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Joli coup de pub, pour attirer le chaland, bien que justement, on s'attend (belzeputh) à une s'attire du genre et là le coup n'est pas totalement réussit.
J'aime quand même bien ce ton humoristique, pour moi un bon texte, c'est un texte qu'on aurait voulu ou même pu écrire ; mission accomplie.

   Dugenou   
19/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour,

Un texte tout en désinvolture, qui fait son effet ! J'aurai au moins bien rigolé avec ce "poète maudit, mais pas désespéré", qui choisit de vendre son âme au diable, et de tomber dans le piège du commercial !

Merci de cette lecture.

En EL.

   Edgard   
30/1/2021
Bof, bon, d’accord…Oui mais… cependant… Encore que…évidemment...

   papipoete   
30/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
bonjour Gemini
Gagné ! à lire ce titre, sur vos vers je me suis précipité, pendant que madame papipoète prenait sa douche...et jusqu'à l'ultime vers mais cherché vainement ces héros annoncés... quand soudain !
NB de l'art d'appâter le chaland qui passe " entrez messieurs, venez voir cette fille à la gorge bien faite ! "
Votre poème rappelle ces gargotes sur la fête foraine, entre le prisonnier se libérant de ses chaînes, un autre avalant un sabre...
je m'apprêtais à jouer mademoiselle Lelonbec, en m'étouffant de vos vers " comment osez-vous ! " ben non !
Vous désespérez de voir l'art du Verbe péricliter ? que nenni, depuis l'avènement de Joe Biden, Amanda Gorman a porté si haut son poème, que bientôt on remplacera les jeux-vidéo par celui de la versification ! Nous autres poètes, serons invités à France-Culture !
la 4e strophe est sans hésitation, celle que je préfère ! mais j'aime bien le 3e vers ! ( ha, si l'on eut continué de parler français à la cour d'Angleterre !!! )
" contemporain " ? je ne vois pas où est la faute ? des dodécasyllabes bien chaussés de 12 pieds !

   Lebarde   
30/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Gemini

J'ai eu à lire en EL votre poème et comme d'autres je me suis laissé piéger en allant, en curieux, jusqu'au bout pour trouver enfin "les gros seins" bien innocemment exposés dans le dernier vers.

Effet commercial attractif garanti.

Mais "La fille aux gros seins" m'a été retirée de la vue, avant que j'ai eu le temps d'y mettre un commentaire.

Maintenant que l'émotion est tombée, je m'y attelle mais avec un entrain tout relatif, constatant que le poète est prêt à tout pour attirer l'attention du chaland et du lecteur, à charge quand même pour lui (le poète) de trouver les bons mots et les bonnes formules pour mériter l'estime et les honneurs qu'il recherche.

Avez vous totalement réussi? A chacun son jugement.


Votre texte est présenté en contemporain mais avec des dodécasyllabes bien équilibrés qui pourraient facilement se faire passer pour des alexandrins aux rimes alternées régulières qui respectent presque les règles classiques; mais je ne m'attarde pas.

J'apprécie globalement votre poème dont le vocabulaire simple et direct ne s'embarrasse pas de "préciosité" mais sans abuser ( trucs, trou du cul, mal barré, appâter, caser...).

Merci pour la lecture.

Lebarde

   Malitorne   
30/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien
Nom d’une truite j’ai mordu à l’hameçon ! L’appât était irrésistible, surnageait pimpant à côté des autres et j’ai foncé toutes nageoires déployées. Me voilà dans l’épuisette d’un pêcheur retors, qui a su me piéger par un procédé malicieux et joliment tourné. J’en rigolerais si je ne me sentais bon pour la casserole des sarcasmes. Je me console en me rappelant que dans l’océan du net, ce genre d’appât est le plus prisé : https://fr.wikipedia.org/wiki/Sites_internet_les_plus_visit%C3%A9s

   Provencao   
30/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien
J'ai bien aimé ce silence à peine perceptible du verbe poétique perdu...dans ce lieu où vous essayez d'appater le lecteur, je me suis demandée si l'ideal traducteur souffre de soigner sa réussite, de l'enflure de leurs effets..

Qui chutent, offerts.

A la fin du poème, je souris, moi aussi au succès planétaire.....

Au plaisir de vous lire
Cordialement

   Absolue   
30/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien
Vos espérances doivent être déçues:-)
Ce texte m'a fait sourire et de plus, il est bien rythmé.

   Anonyme   
30/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour Gemini,

Où comment un titre aguicheur peut tromper le lecteur?
Evidemment, je me suis faite avoir...ma curiosité m'a poussée à lire cette poésie bien ficelée où l'on découvre la supercherie au dernier quatrain.

Chapeau, c'est bien joué, je suis tombée dans le panneau !!!

   Myo   
30/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Cela se lit sans heurt, un peu comme une fable où le lecteur se retrouve piégé.

Il y a un fond de vrai dans tout cela et la démarche m'a faite sourire.

Bien sûr, ce n'est pas avec ce sujet que vous laisserez votre nom au dictionnaire mais pour moi, le pari est réussi.

Merci pour ce bon moment.

Myo

   Hananke   
31/1/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour

J'aime bien le message que véhicule ce texte : c'est tellement vrai !
On ne changera pas l'homme, un brin d'érotisme et le nombre
de lectures ou d'exemplaires vendus s'envolent inexorablement.
Il n'est qu'à constater combien font de lectures mes deux écrits :
Les seins et les Fesses et vous verrez la démonstration pratique
de ce poème.

   Donaldo75   
31/1/2021
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Gemini,

A ma première lecture, j'ai trouvé ce poème sympa, sans prétention et surtout bien vu. Le quatrain final nous renvoie bien dans la tronche notre penchant pour les sujets chauds versus les thèmes philosophiques. Probablement, si le titre avait été du genre "le paradoxe lacanien de l'auteur à succès", je ne me serais pas précipité pour le lire. Et puis, après une troisième lecture, je me dis qu'un peu de légèreté ne peut pas faire de mal, qu'il y a dans ce poème assez pour réfléchir et pas trop pour torturer mes neurones dans un commentaire composé sur la prosodie, les règles et tout ça tout ça. Et l'exergue promet. La promesse est tenue, alors tout va bien.

Merci pour le partage.

   Wencreeft   
1/2/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Ahah excellent, je dois avouer que je me suis fait avoir comme la plus parfaite bleusaille. Moi qui voulais me rincer le calot sur un postérieur avantageux ou une poitrine abondante, quetchi ! Arrivé au troisième quartil, on sent la chute qui de dessine sans tout à fait y croire ; et puis patatras... C'est très drôle et rend la poésie classique très accessible !

Là où c'est très fort, c'est que la forme est aux antipodes du fond : une prosodie très sérieuse sur un thème qui l'est beaucoup moins.

Pas vraiment de défauts à relever, je trouve que tout fonctionne. C'est une blague réussie dans un très bel emballage. Je peux déceler même un fond de vérité et un ton teinté d'une légère frustration ? Allez, je ferais attention à votre prochaine publication.

Au plaisir.

   Quidonc   
2/2/2021
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Bonjour Gemini,
Désenchanté, c'est un mot qui, je trouve, colle bien à votre texte. Mais je vous rassure tout de suite, cher Gemini, votre plume n'a nul besoin de titre racoleur pour attirer le regard. Et le mien est sensible à votre clin d'oeil.
Enlevé, joussif. Haut les coeurs continuons le combat face à l'oppression du commercial. ;-)

   Gemini   
2/2/2021


Oniris Copyright © 2007-2020