Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
Guaeris : L'œil de verre
 Publié le 23/09/15  -  3 commentaires  -  788 caractères  -  154 lectures    Autres textes du même auteur

Œil de verre.


L'œil de verre



Il entend tout, il ressent tout
En naviguant sur la lumière
Et il titube, aveugle et soûl
Au-delà de son œil de verre

Comme une boule de cristal
Voyageant au-dessus des mers
Passé et futur se dévoilent
Au-delà de son œil de verre

Noyé dans l'écume de ses jours
À force de rester sur terre
Le marin s'endort pour toujours
Voyant à travers l'œil de verre
Son long bateau... Aveugle... Et sourd

Ça crève les yeux qu'il voit encore
Cet œil de verre roulant de peur
Ça crève les yeux qu'il n'est pas mort
Mais qu'il cherche un autre porteur

En naviguant sur la misère
Bercé par sa pupille de fer
En naviguant sur la misère
Bercé par les sons de la mer


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
23/9/2015
 a aimé ce texte 
Pas
Bonjour,

Honnêtement je n'ai pas compris grand-chose, sinon rien, ou si peu...

La répétition de "son oeil de verre" m'a beaucoup gêné ; je le trouve plutôt inutile et redondant.

Les vers n'ont pas su faire vibrer cette corde sensible qui est en moi, et c'est bien dommage...

Wall-E

   David   
25/9/2015
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Guaeris,

La pupille de fer m'intrigue après avoir lu. J'ai pensé à une visite d'un musée de marine où un oeil de verre aurait été exposé. L'oeil de verre fait un peu partie de la panoplie du marin, ça ferait "pirate cossu" qui a pu se passer du bandeau en travers du visage. Bref, malgré le ton nostalgique, je trouve un peu d'humour dans ce poème sur un objet, et de la poésie dans l'inanimé particulier que peu représenter ce truc.

   Anonyme   
11/12/2016
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Pertinente prise de risque que cette répétition, "L"œil de verre", leitmotiv, qui persiste après lecture, comme quoi il est efficace. Il donne au personnage, une image marquante, émouvante.

Sa détresse semble profonde, elle prend toute son ampleur dans cette strophe :

" Noyé dans l'écume de ses jours
À force de rester sur terre
Le marin s'endort pour toujours
Voyant à travers l'œil de verre
Son long bateau... Aveugle... Et sourd "

Bien triste récit, narrant tout le désarroi d'un homme qui a perdu sa raison d'être. Vos propos sont sobres, et cette affliction m'a touché.

Là, encore votre phrasé musical fait entendre une petite mélodie doucement plaintive.


Oniris Copyright © 2007-2018