Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
i-zimbra : Akazédaire
 Publié le 18/12/07  -  11 commentaires  -  1641 caractères  -  45 lectures    Autres textes du même auteur

Vénus commet encor le crime d'adultère.


Akazédaire



On eut entendu ah tant sa bouche était bée...
Maintenant elle le sait, Zeus ne joue pas aux dés ;
L'omelette a besoin d'œufs, Christophe Colomb de l'œuf.

Dans l'azur fuit un geai au bruit sourd de la hache ;
Étouffée par la hie, sous les noirs pavés gît
La grève ; en faisant cas, il trace une tire-d'aile
Et vient lui dire je t'aime sous les yeux de la haine.

La callipyge à l'eau s'exerce à l'art des pets
- Que de charmes à ce cul ! Les voir éclore à l'air,
Tel Ingres aux sons de l'esse, est bien sa tasse de thé.

Un Pygmalion l'a eue, cette idée lui plaît, vé !
Les bouchées doubles Vénus à l'ouvrage - oh hisse -
Met ; enfin ce ligre* est conçu et croît sans aide.


******


On eut entendu A tant sa bouche était B...
Maintenant elle le C, Zeus ne joue pas aux D ;
L'omelette a besoin d' E, Christophe Colomb de l' F.

Dans l'azur fuit un G au bruit sourd de la H ;
Étouffée par la I, sous les noirs pavés J
La grève ; en faisant K, il trace une tire-d' L
Et vient lui dire je t' M sous les yeux de la N.

La callipyge à l' O s'exerce à l'art des P
- Que de charmes à ce Q ! Les voir éclore à l' R,
Tel Ingres aux sons de l' S, est bien sa tasse de T.

Un Pygmalion l'a U, cette idée lui plaît, V !
Les bouchées W-nus à l'ouvrage - oh X -
Met ; enfin ce l-Y-onçu et croît sans Z.

_____________________________________________

* Le ligre est le fruit de l'accouplement d'une tigresse et d'un (pygma) lion.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   bernalot   
18/12/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
C'est très récréatif et imaginatif. Joli akazédaire. Aka ? je demande une explication.

   nico84   
29/1/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
ah ! c'est une idée de poéme que j'avais depuis longtemps et que j'arrivais pas à poser sur ma pauvre feuille blanche. Merci de l'avoir fait, je suis maintenant soulagé de ne pas avoir à le faire car tu l'as effectué de maniére remarquable, bravo !

   Couette   
18/12/2007
Louise de Vilmorin écrivait souvent ainsi! et Akazédaire (toi) la vaut! Je suis admirative!

   Lariviere   
20/12/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Je trouve ce poème très intéressant !

C'est un magnifique exercice de style...

Le contenu, qu'il soit étymologique ou mythologique, dégage quelque chose de fort, de dense, d'osé et de grinçant... Tout cela, en même temps...

On y retrouve une grande maîtrise de l'écriture et des champs lexicaux, rendu difficile ici par la fusion de deux antipodes que sont le langage soutenu et le familier... Ce mélange, donne toujours quelque chose de détonnant.. Quelque chose qui interpelle, mais qui est toujours délicat à faire... Ici, c'est très réussi...

Ce poème est d'un très bon niveau. Cela m'étonnerait que l'auteur en soit ici, à son coup d'essai...

La recherche, (ou la trouvaille) incongrue de sa rhétorique déroutante, m'attire infailliblement...

Bravo !

   Anonyme   
22/12/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Un savant mélange de texto et de texte sublimé ?

   Bidis   
23/12/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un petit côté magnifique, comme par exemple "Et vient lui dire je t'aime sous les yeux de la haine". Un petit côté facile, comme par exemple "vé". Un petit côté génial, comme l'idée même du poème...

   Anonyme   
23/12/2007
 a aimé ce texte 
Un peu
Plaisant, amusant...

Parfois un peu facile.

Mais que demander de plus à la facétie :)

   Pat   
23/12/2007

   Banshee   
23/12/2007
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Un plaisir comme j'en ai rarement ces derniers temps, en notre époque où la niaiserie de rimailleurs prétentieux supplante les véritables exercices de style.
Je dis : rara avis !
Bref, j'adore, comme au passage le Roi des Zones, reprise aussi habile, que je n'ai malheureusement pas le temps de commenter

   Absolue   
1/1/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
C'est original et très réussi et à mon avis loin d'être facile!!
Bravo!

   Menvussa   
14/11/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
Moi, ça m'épate, un tel exercice aussi bien réussi, chapeau.

Pourquoi AKA, je pense auxx Néozélandais, mais peut-être plus simplement parce que y aka essayer... de faire mieux.


Oniris Copyright © 2007-2020