Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie contemporaine
Ithaque : Lætitia
 Publié le 22/04/20  -  6 commentaires  -  562 caractères  -  156 lectures    Autres textes du même auteur

Lætitia, c'est ainsi que je nomme la Poésie...


Lætitia



Je voudrais être l’A dans l’E de ton prénom,
Que ma plume l’écrive en formant une ganse,
Jolie comme ces nœuds en huit, dont l’élégance
Ceint Athéna d’ivoire et d’or au Parthénon.

Je voudrais être joie, comme tu l’es aussi,
Enveloppant l’ami, les gens, le voisinage
Dans ta douce énergie, ô doux pèlerinage
Vers ta bouche en soleil quand tu souris ainsi !

Mais je voudrais surtout que tu restes toujours,
Assise à cette table où mon vieil abat-jour,
Complice de la nuit, feutre nos confidences.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   papipoete   
3/4/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↑
contemporain
comme ces noeuds en 8, être unis pour ne jamais se séparer, et rester à porter de ta bouche à l'embrasser, mais ne t'éloignes pas de nos confidences !
NB quelle jolie image que celle de passementerie, quand une ganse unit deux cordons à jamais !
la conclusion est si touchante ! de la belle poésie !
tel un sonnet orphelin d'un tercet, votre poème étale de beaux dodécasyllabes !
papipoète

   Anje   
4/4/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Contemporain
Très belle idée que ce "je voudrais être l'A dans l'E". Une complicté joyeuse qui reste jusqu'au dernier vers. C'est court mais bien écrit. Il y a de la poésie dans cette Laetitia même si l'apparition d'Athéna pourrait peut-être lui faire un peu d'ombre.
Anje en EL

   Hananke   
22/4/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Bonjour

J'aime bien ce petite poème simple et joli.

Vers ta bouche en soleil quand tu souris ainsi. Très beau vers.

Que dire de plus ? Sinon que ce poème est bien clos
par un très joli tercet.

   Michel64   
22/4/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Un très joli poème à cette Laetitia dont le sourire semble un soleil.

Ma préférence va à ce tercet final ou se susurrent des confidences feutrées dans une bulle intime.

Tout cela est très bien porté par vos beaux vers.

Merci pour le partage.

   Cristale   
22/4/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Le genre de poésie où l'on entre comme dans un jardin de fleurs, un ciel d'oiseaux, une mer d'étoiles, un nuage de papillons, enfin bref, un petit paradis où l'on ne dérange rien, sous peine de voir le mirage s'évanouir.

Très joli poème.
Parfaitement contemporain.

Cristale

   emilia   
24/4/2020
 a aimé ce texte 
Beaucoup
Une jolie variation de la chanson de Gainsbourg « E L A EU DAN LA / TÉÏ TÉÏ A… » adressée à la Muse de la Poésie parée de « l’élégance d’Athéna », dont le prénom d’origine latine signifie « joie », une joie qui répand « sa douce énergie » enveloppant tout de son sourire et dessinant sa « bouche en soleil » ; une belle image permettant au narrateur de proférer ce vœu : qu’elle puisse toujours être sa complice et sa confidente en conservant la force du lien qui les unit à l’image des deux lettres mêlées dans son prénom… ; nous ne pouvons que le lui souhaiter… !


Oniris Copyright © 2007-2022