Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
jackplacid : Ter ter l'adulte ère
 Publié le 18/11/13  -  4 commentaires  -  746 caractères  -  180 lectures    Autres textes du même auteur

Des mots pour d'autres des mots béquilles des mots attelles
mais qui gardent quand même un peu de leur sens, de manière à dire deux choses à la fois dans la même phrase, et créer ainsi dans l'imaginaire des images de sexe, d'amour, de moiteur, d'oiseaux englués, de pétrolier et d'alpinisme, voilà, c'est un peu comme un tableau d'Arcimboldo qui représentait des visages faits avec des fruits et des légumes.
L'idée c'est un peu ça.


Ter ter l'adulte ère



DO DO
L'enfant DO
TER TER
L'adulte ère
Jeu de mots !?
Jeu ? Démo !
Délires,
Des lyres,
Des lierres
Zérotiques
M'accrochent à ta peau
De terre de Sienne
Brûlée par mon désir aride…
J'alpinise tes monts
J'explore tes vallées
Je descends en rappel
Tout le long de ton dos,
Ma bouche freine et tique
Et glisse sur ton eau,
Je me des-haltère
En saoul-lavant
L'émoi de ton corps
Mourant comme un oiseau
Dans les boues d'Amoco.
Belle de Cadix,
Belle ellipse sienne,
Cléopâtre aux seins nus,
Je referai pour toi toutes les pyramides,
Je suis le serpent humide,
Je suis la pomme acide,

Viens !


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Anonyme   
18/11/2013
Des jeux de mots à double sens ? Pourquoi pas.
Si c'est le cas pour certains, d'autres sont, à mon sens, assez discutables : " des-haltère ", " En saoul-lavant
L'émoi de ton corps ", " Belle ellipse sienne,
Cléopâtre aux seins nus,''.
En conclusion, cet alpinisme érotique ne m'a pas séduit.

   Robot   
18/11/2013
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Le jeu de mot est un art. Il ne me semble pas pleinement réussi dans ce texte qui peut-être les exploite mal :
L'adulte "erre" plutôt que l'adulte "ère" m'aurait paru plus judicieux par exemple.
Le poème en abuse en voulant trop en faire. Au final, j'ai préféré les vers qui en sont dépourvus comme:
"J'explore tes vallées
Je descends en rappel
Tout le long de ton dos,"
ou
"L'émoi de ton corps
Mourant comme un oiseau"
Vers agréables noyés dans ce fourmillement de formulation d'a peu prés qui les desservent.
Vous auriez pu rédiger une poésie superbe sur ces bases.
Ici on est loin des bas résilles ou de Crazy Lou

   senglar   
18/11/2013
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Bonjour JackPlacid,


Ce jeu avec et sur les mots m'a paru réussi ; seul "terre de Sienne" m'a paru poético-convenu, trop sérieux dans cette pérégrination fantaisi-alpinico-érotique.

Bel exercice de rappel où je me suis plu à épouser les anfractuosités d'une paroi à la fois démotique et hiératique, syncrétique et transverse.

:)))

Senglar-Brabant

   David   
26/11/2013
 a aimé ce texte 
Un peu
Bonjour Jackplacid,

Je n'aimais pas trop le titre, le contexte des jeux de mots l'expliquent plus que ce dont parle le poème même : il n'est pas question d'adultère, ou du moins on ne saura pas s'il est simple ou double, si chacun trompe quelqu'un, ou bien lequel des deux. Du point de vue du jeu de mots, à moins d'apprécier la présence du sigle des trains de banlieue, ça aurait pu faire un "terre, terre, l'adulte ère" à la façon d'une vigie sur un voilier, mais bon, du point de vue du poème, il y a une idée d'interdit à braver qui ne se présente que dans le mot-image ("adultère" n'est jamais explicitement écrit) et c'est plutôt cette idée qu'il faudrait filer comme un flic ou une métaphore, ou ben mettre de côté pour garder l'expression de la passion.

Bref, je crois que le poème serait mieux en prenant le 7ème ou le 8ème vers en titre et la suite comme texte proprement dit. Le début sur l'air de contine aussi n'est pas très pertinent, comme les exclamations juste après, ça passerait peut-être mieux à l'oral ce genre d'entame.

La dernière exclamation sera bien plus chargée de sens, le ton est vif, fougueux, j'aime bien par exemple :

"Mourant comme un oiseau
Dans les boues d'Amoco."


Oniris Copyright © 2007-2020