Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Jaja : L'homme au limonaire
 Publié le 25/05/08  -  6 commentaires  -  600 caractères  -  70 lectures    Autres textes du même auteur

Figure pittoresque de mon quartier.


L'homme au limonaire



Que ce soit un jour ordinaire
ou de fête, il est toujours là,
toujours là, l’homme au limonaire
avec son sourire un peu las.

Que le vent balaie la rue morne,
que le soleil cligne de l’œil,
que l’escargot pointe sa corne
ou que l’hiver se mette en deuil.

Toujours fidèle, à sa manière
avec son chien ébouriffé,
il est là, l’homme au limonaire,
comme déposé par les fées.

Sa musique nous rend plus gai
ou plus triste. Par quel mystère ?
Il assombrit ou il égaie,
c’est le vieil homme au limonaire.


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Ariumette   
25/5/2008
 a aimé ce texte 
Un peu ↑
D'abord merci ! J'ai appris un nouveau mot... Et quelle douceur dans ce titre ! On peut le répéter 100 fois... D'ailleurs j'ai aimé la répétition dans ce poème. Tes vers sont simples, sans fioriture comme un constat. Peut-être que tu aurais pu t'étendre un peu plus ! Les tours de manège ne laissent que peu de temps à l'observation, alors imaginons le reste !

   ristretto   
25/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
j'aime cette simplicité,et les répéttions sont l'écho de ces mélodies ou rengaines de l'orgue
ambiance de ces petits moments "hors" du temps
merci

   David   
25/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Bonjour Jaja,

Le limonaire c'est donc un cousin à l'orgue de barbarie, c'est minimaliste, ça en dit trés peu, mais sans doute un peu comme le genre de musique produit par l'instrument, j'ai bien aimé.

   Scrib   
26/5/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Excellent, j'ai beaucoup aimé !

   Anonyme   
2/11/2008
J'adore!
C'est simple et beau comme du Pascal Comelade avec des mots.

   Anonyme   
30/12/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Je n'ai pas vraiment courant "L'homme au limonaire", je comprends qu'il est chez vous, créée cet hommage, avec des mots bien rendus.

Je l'ai visualisé, depuis vos écrits m'offrent en partage des images, je touche du doigt votre sensibilité, vous êtes un peu plus vous-même.

Je l'aime bien votre personnage atypique dont vous avez su cerné le côté "magique" bien involontaire, son "limonaire" y est sans doute pour beaucoup, il a fait l'homme. C'est un duo étrange et fascinant.

Très parlante cette dernière strophe :

" Sa musique nous rend plus gai
ou plus triste. Par quel mystère ?
Il assombrit ou il égaie,
c’est le vieil homme au limonaire. "

Je l'ai entendu cette musique ...


Oniris Copyright © 2007-2019