Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie néo-classique
Jaja : Tags
 Publié le 19/03/08  -  8 commentaires  -  1041 caractères  -  37 lectures    Autres textes du même auteur

Hommage aux peintres anonymes.


Tags



Les murs ont des oreilles et des rêves aussi,
ils sont lassés du gris et des cieux obscurcis,
aspirent violemment aux teintes délirantes,
aux formes biscornues, aux images parlantes.
Façades décrépites ou couloirs de métro,
ils se sont dit un jour : « Cette fois, c’en est trop.
nous allons nous unir dans la même prière.
Que tous les murs du monde aujourd’hui soient nos frères !
Qu’ils se passent le mot sous le sceau du secret :
artiste, attends la nuit pour empoigner tes craies
et barioler la ville aux couleurs de nos songes.
Sois audacieux, surtout. En ces temps, il faut l’être.
En une seule nuit, sois ton Dieu et ton maître.
Fais saigner le béton et hurler les parpaings,
Rappelle-toi que c’est la vie que tu repeins,
avec ses notes franches, avec sa crudité.
Et toi, esprit rebelle à toute autorité,
qui se moque des lois et de la société :
étudiant, sans-abri ou chômeur à la traîne,
tu t’enfuiras avant que le jour ne survienne. »


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Scrib   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
Formidable ! j'ai adoré !
Et c'est tellement vrai, exprimé avec simplicité et clarté. Voilà un exercice poétique populaire !

Je ne suis pas spécialement pour les tags, mais c'est une réalité et il faut bien vivre avec...de plus, dans certains endroits, on peut dire que les tags les embellissent et leur confère une nouvelle vie.

   clementine   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup ↓
J'apprécie franchement ce poème un brin populaire, un peu contestataire et qui reflète bien notre environnement.
Très réussi vraiment et que du plaisir à surfer sur ces mots.
J'aime particulièrement ces quelques vers criant de vérité:

"En une seule nuit, sois ton Dieu et ton maître.
Fais saigner le béton et hurler les parpaings,
Rappelle-toi que c’est la vie que tu repeins,
avec ses notes franches, avec sa crudité."

   Anonyme   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Beaucoup
A l'inverse de scrib, je pense que l'art urbain est un art à part
entière. Des choses magnifiques ont été faites, des horreurs aussi
comme dans toute forme d'art...

Sur ce poème je le trouve parfaitement réussi. Quelques vers
parfois tombent un peu dans la banalité mais qu'importe, le message est fort et la manière est belle... Bravo.

   strega   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Etrangement j'ai trouvé cela un peu idéalisé. Beaucoup de peintures dans nos villes reflettent la haine et le mépris, pas seulement le "peace & love".

Dans d'autres pays c'est carrément des appels à la guerre (Irlande entre autre). Dommage que seul le côté "lève ton bras et rebelles-toi" ne ressorte.

Ceci dit, pour ces tags là, les rebelles, les rêveurs, les plus doux, dirons-nous, c'est évidemment très réussi. Très fédérateur aussi finalement.

Bravo et surtout merci pour faire de la culture urbaine une chose non "karchérisable".

   nico84   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Les tags sont des oeuvres à part entiére. C'est vraiment magnifique et ca fait revivre des endroits, maintenant il y a tag et tag.

Certains me laissent perplexes, d'autres me révoltent et à la fin je ne retiens que ceux qui appellent la créativité et la beauté de l'âme humaine et les seuls que j'aime vraiment.

Beau poéme sur le fond, j'ai un peu ralenti ma lecture à cause de la forme un peu ramassée (purement subjectif).

   Anonyme   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Comme quoi du béton peuvent émerger de belles choses et les tags me deviennent ici plus sympathiques que ceux qui squattent et enlaidissent quelquefois la propriété d'autrui ; j'ai bien aimé ce texte.

   widjet   
19/3/2008
 a aimé ce texte 
Bien
Ca se lit drolement bien, dis donc !
Le rythme est bon, le sujet original (et peu traité ici).
Que des bons points pour ce texte d'une grande vérité et d'une qualité d'écriture appréciable. Bravo !

Widjet

   Anonyme   
30/12/2016
 a aimé ce texte 
Un peu
Je suis mitigé, comme on dit, il y a du bon mais pas que ...

Vos propos sont parfois trop "dirigés", "orientés", ils manquent de nuances. J'aurais aimé que vous élargissiez un peu plus votre vision des tagueurs (étudiant, sans-abri ou chômeur à la traîne), la palette de ces artistes à part entière me semble bien plus étendue.

Il y a bien sûr le côté "rebelle" d'ailleurs présent chez tout artiste, il y a surtout l'esprit créatif, inventif, innovateur.

Je n'ai pas tout ç fait perçui un hommage, mais plutôt une représentation de comment vous les voyez, les pensez ... Je n'aime pas ce côté de haranguer les foules :

" Fais saigner le béton et hurler les parpaings,
Rappelle-toi que c'est la vie que tu repeins, "


Oniris Copyright © 2007-2020