Page d'accueil   Lire les nouvelles   Lire les poésies   Lire les romans   La charte   Centre d'Aide   Liens Web 
  Inscription
     Connexion  
Connexion
Pseudo : 

Mot de passe : 

Conserver la connexion

Menu principal
Les Nouvelles
Les Poésies
Les Listes
Recherche


Poésie libre
jensairien : C'est drôle
 Publié le 19/12/07  -  4 commentaires  -  462 caractères  -  87 lectures    Autres textes du même auteur

Un poème indigné.


C'est drôle



C’est drôle
Dit l’idiot
La vie est drôle
De l’avis de l’idiot
Pourquoi faire des problèmes
Pourquoi s’égosiller
Pourquoi ne pas se résigner

Les gens sont tellement bêtes
Dit l’idiot
Ils ne sont jamais contents
Ils veulent toujours plus
Et pour finir
Il faut bien les punir
Dit l’idiot
Puis il se tourne dans son lit
Éteint la petite lumière
Et va ronflant jusqu’au petit matin


 
Inscrivez-vous pour commenter cette poésie sur Oniris !
Toute copie de ce texte est strictement interdite sans autorisation de l'auteur.
   Lariviere   
30/12/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↓
Ce poème est bien, mais connaissant par tes nouvelles, le talent que tu as, à pousser la fantaisie et l'humour noir jusqu'au zénith, j'aurais aimé trouver ici quelque chose de plus excentrique...

Cette retenue est peut être et sans doute voulu, car c'est un petit poème, bref, rapide, court par la taille...

Le thème lui, n'est pas... Idiot. Loin de là...

Un idiot, un "imbécile heureux né quelque part", un tout petit, qui "éteint sa petite lumière et va ronflant jusqu'au petit matin..."

On est tous l'idiot ou le c... d'un autre idiot ou d'un autre c... qui lui même est l'idiot... Et ce jusqu'a l'infini...

En résumé un petit poème bien sympathique, léger, comme savait le faire le Monsieur Prévert, dans lequel j'aurais aimé trouvé le brin de fantaisie que tu possède (à foison)...

   Anonyme   
30/12/2007
 a aimé ce texte 
Bien ↑
J'aime beaucoup, j'aime quand il y a de la musique, toute petite, toute douce, toute vraie :)

   Bidis   
23/1/2008
 a aimé ce texte 
Bien ↑
Pas idiot du tout, ce petit poème.
Qui me console d'un "Engrenage" dans lequel j'ai beau avoir introduit ma lecture sans qu'il l'entraîne le moins du monde.

   Anonyme   
10/4/2016
 a aimé ce texte 
Passionnément ↑
Petite trouvaille qui ne manque pas d'intérêt et de pousser à la réflexion en ce dimanche bien printanier. Tout cela est loin d'être "Sans queue, ni tête", il y en a des choses de dites en si peu de mots.

Ce texte très concis m'a bousculé, car il donne l'impression de tourner en rond dans sa forme, c'est là tout l'ingéniosité de l'auteur, dire sans vraiment dire, fragments d'idées qui vont faire leur chemin, sur le pourquoi du comment de la vie.

Deux superbes strophes qui valent leur pesant d'or. Vous m'avez conquise parce que dans la simplicité de votre énonciation se trouve la complexité de la vie de tout un chacun, ce petit grain de sable, qui l'air de rien, tracasse, bouscule, c'est très fort cet écrit.
"L'Idiot" n'est peut-être pas celui que l'on croit être !!!


Oniris Copyright © 2007-2020